Ivanie Blondin a capturé le titre mondial à l’épreuve du départ groupé aux Championnats du monde de distances individuelles de l’ISU, à Salt Lake City, dimanche. À l’épreuve masculine, Jordan Belchos et Antoine Gélinas-Beaulieu ont pris les deuxième et troisième rangs.

Blondin connaissant une saison tout à fait incroyable – elle est d’ailleurs la meneuse au classement général au départ groupé cette saison -, il était logique qu’elle se retrouve sur le podium aux Mondiaux de longue piste. Encore mieux si c’est sur la plus haute marche!

La Canadienne a arrêté le chrono à 8 minutes, 14,02 secondes pour être couronnée championne du monde. Elle était accompagnée sur le podium de la Coréenne Bo-Reum Kim (8:14,22) et de la Néerlandaise Irene Schouten (8:14,32).

Blondin était la vice-championne du monde en titre dans cette épreuve, et l’avait même déjà remportée en 2016. Elle signe ainsi sa seconde médaille aux Mondiaux, après le bronze obtenu à la poursuite par équipes avec ses coéquipières Valérie Maltais et Isabelle Weidemann. Maltais a d’ailleurs terminé au 6e rang en finale du départ groupé (8:19,630).

Jordan Belchos en action

Jordan Belchos participe au 5000 m aux Mondiaux de distances individuelles, le 13 février 2020 à Kearns, en Utah. (AP Photo/Rick Bowmer)

La finale masculine a aussi été fructueuse pour le Canada, alors que Jordan Belchos et Antoine Gélinas-Beaulieu se sont tous les deux hissés dans le top 3, décrochant respectivement l’argent et le bronze.

Ils ont franchi la ligne d’arrivée à 7:39,790 et 7:40,270 pour prendre les 2e et 3e rangs. Seul le Néerlandais Jorrit Bergsma les a devancés, avec un chrono de 7:39,490.

Ces podiums les derniers du Canada ce week-end, alors que le contingent canadien termine son voyage à Salt Lake City avec un total de 9 médailles.