Du 16 au 18 mars, l’équipe canadienne de patinage de vitesse sur courte piste sera en action aux Championnats du monde de l’ISU à l’aréna Maurice-Richard de Montréal.

Les patineurs de vitesse Kim Boutin, Marianne St-Gelais, Jamie Macdonald, Samuel Girard, Charles Hamelin et Pascal Dion prendront part à toutes les épreuves individuelles tandis que Kasandra Bradette, Valérie Maltais, Charle Cournoyer et François Hamelin se joindront à l’équipe pour le relais.

L’équipe canadienne de patinage de vitesse sur courte piste pour les Championnats du monde sur courte piste de l’ISU à Montréal. (Photo: Patinage de vitesse Canada)

Pour certains, comme Marianne St-Gelais, cette compétition représente un dernier tour de piste avant la retraite: « Ça me fait drôle d’imaginer que c’est la dernière fois que je vais embarquer sur la glace. Je serai certainement fébrile, mais une chose est claire, je veux profiter de chaque instant pour moi, mais je veux aussi savourer ce précieux moment avec mes filles. Patiner a été ma passion et mon quotidien pendant trois cycles olympiques alors participer aux Championnats du monde à l’occasion de mes derniers tours de piste devant ma famille et mes amis, c’est une belle manière pour moi de fermer ce chapitre de ma vie. Je vais tout donner pour terminer ma carrière sur une belle note. »

Kim Boutin célèbre avec sa coéquipière Marianne St-Gelais après la course du 500 m. LA PRESSE CANADIENNE/PAUL CHIASSON

Pour d’autres, il s’agit d’une belle occasion pour tenter de répéter les succès de l’équipe canadienne de patinage de vitesse sur courte piste à PyeongChang. Les patineurs Kim Boutin et Samuel Girard essayeront de monter sur le podium à nouveau, cette fois en sol canadien.

Celui qui a terminé en quatrième position au 500 m et 1500 m en Corée du Sud explique sa stratégie pour les Championnats du monde à venir: « Après ma médaille d’or et mes deux quatrième positions à PyeongChang, j’aimerais beaucoup poursuivre sur ma lancée et conclure cette extraordinaire première saison olympique en terminant parmi les trois premiers au classement général des Championnats du monde comme j’ai pu le réaliser l’an dernier, a déclaré Samuel Girard, troisième aux Mondiaux de 2017 à Séoul. Pour y parvenir, la clé sera la constance, comme j’ai pu le démontrer aux derniers Jeux olympiques. »

Samuel Girard lors des qualifications pour le 500 m masculin aux Jeux olympiques de PyeongChang 2018.

Ces championnats du monde représentent une belle opportunité pour les Canadiens et les Montréalais d’aller encourager en personne l’équipe canadienne de patinage de vitesse sur courte piste. Les finales des épreuves du 500 m et du 1500 m se tiendront samedi le 17 mars, et celles du 1000 m, 3000 m et du relais auront lieu dimanche le 18 mars. Pour toutes les informations sur l’évènement, rendez-vous sur le site de Patinage de vitesse Canada.