Biographie :

Pascal Dion a représenté le Canada sur la scène internationale pour la première fois en 2015 lors des Universiades d’hiver où il a atteint le 4e rang au 1500 m. Cet exploit est survenu après quatre mois d’absence à l’entraînement en 2014. Pendant une course, il a été dépassé de l’extérieur, ce qui lui a fait perdre l’équilibre. Il est alors tombé sur les lames d’un patineur qui avait fait une chute avant lui, s’infligeant deux coupures au dos et perdant plus d’un litre de sang. Après avoir subi de nombreux traitements et soins en physiothérapie et en réadaptation pour assurer le fonctionnement adéquat de ses muscles, il a concouru à ses premiers essais de sélection quelques mois après son retour au patinage.

Pascal a fait ses débuts en Coupe du monde lors de la saison 2015-2016 et y a remporté la médaille de bronze au relais 5000 m lors de sa première compétition du circuit. Il n’a participé qu’à deux coupes du monde cette saison-là, mais il a ensuite participé à temps plein au circuit la saison suivante. Après avoir raté de peu le podium du 1500 m à Calgary, la première coupe de la saison, il a obtenu sa première médaille individuelle sur ce circuit, une médaille d’argent au 1000 m, à l’épreuve test pour PyeongChang 2018 à Gangneung, en Corée du Sud, où il a concouru contre trois Coréens devant 13 000 partisans. Ce succès remporté sur le site olympique a renforcé sa confiance. Il a aussi remporté la médaille d’argent à cette même compétition au relais 5000 m. Pascal a fait ses débuts aux Championnats du monde en 2017 avec une 5e place au relais 5000 m.

À PROPOS DE L’ATHLÈTE

Débuts : Il a commencé à patiner à l’âge de 6 ans, d’abord en patinage artistique avant de changer pour le patinage de vitesse sur courte piste, car il avait trop d’énergie pour la discipline artistique et il dérangeait tout le monde. Il aime le fait de s’entraîner en équipe dans un sport individuel. Au-delà du patinage de vitesse : Il étudie à l’UQAM en kinésiologie. Il pratique également le golf, le badminton, le volleyball et le wakesurfing. Il est entraîneur au club de patinage de vitesse de Pointe-aux-Trembles. Sa devise : Vivez pleinement votre vie! Depuis sa tendre enfance, il a comme idole le quintuple médaillé olympique Marc Gagnon. Il aime porter des sous-vêtements drôles et bizarres lorsqu’il participe à des compétitions.