Si vous êtes emballés par les compétitions de curling qui se tiendront à PyeongChang 2018, votre sentiment est tout à fait justifiable. Équipe Canada a connu de nombreux moments de gloire depuis que cette discipline a été ajoutée au programme à Nagano 1998.

Cette année, il y aura davantage de fébrilité dans l’air, alors que l’épreuve de double mixte intègre le programme olympique. Elle s’ajoute à celles des hommes et des femmes dans lesquelles le Canada a connu d’immenses succès.

Mais avant le début des Jeux, jetons un œil aux meilleurs moments que le Canada a connus en curling olympique.

Sandra Schmirler, une athlète en or

L’équipe canadienne de curling composée (gauche à droite) d’Atina Ford, de Marcia Gudereit, Joan McCusker, Jan Betker et Sandra Schmirler après sa victoire en or aux Jeux olympiques d’hiver de Nagano 1998. (CP PHOTO/COC)

La légendaire Sandra Schmirler a été la première capitaine canadienne à se tenir au sommet du podium olympique en remportant l’or à la première présentation de l’épreuve féminine à Nagano 1998 avec ses coéquipières Jan Betker, Marcia Gudereit, Atina Ford et Joan McCusker.

Le dernier coup de Sandra lors du match pour la médaille d’or n’était qu’une simple sortie de pierre, mais il n’en fallait pas plus pour assurer une victoire de 7-5 au Canada face au Danemark ainsi qu’une place dans l’histoire pour l’équipe de la Saskatchewan.

Cette victoire a pris un sens beaucoup plus profond quand Sandra a perdu son combat contre le cancer deux ans plus tard seulement, à l’âge de 36 ans.

Six points en sixième en 2006

De gauche à droite, le second Russ Howard, le capitaine Brad Gushue et Jamie Korab, du Canada, s’activent autour d’une pierre lors de leur match vers la médaille d’or au Pinerolo Palaghiaccio aux Jeux olympiques d’hiver de Turin 2006, à Pinerolo en Italie. Le Canada a battu la Finlande 10-4 le vendredi 24 février 2006. (CP PHOTO/Andrew Vaughan)

Lors du tournoi à la ronde masculin à Turin 2006, le Canada a livré une chaude lutte contre la Finlande, mais s’est finalement incliné 8-7. Lorsque les deux équipes se sont affrontées lors du match de la médaille d’or, ce fut une tout autre histoire.

Les Canadiens ont éclaté la marque avec une manche à six points (presque sept!) et ont pris les devants 10-3. Les Finnois ont concédé la victoire à la fin de la huitième manche, laissant le Canada l’emporter 10-4 et mettre la main sur sa première médaille d’or en curling masculin.

Brad Gushue a réalisé cet exploit historique en compagnie de ses compatriotes terre-neuviens Mark Nichols, Jamie Korab et Mike Adam, et de l’Ontarien Russ Howard.

L’avantage de la glace

De gauche à droite, les médaillés d’or canadiens Adam Enright, Ben Hebert, Marc Kennedy, John Morris et Kevin Martin célèbrent lors de la cérémonie des médailles aux Jeux olympiques de Vancouver 2010. (Photo : AP/Robert Bukaty)

Les athlètes canadiens avaient le vent dans les voiles à Vancouver 2010, y compris les hommes de Kevin Martin de l’Alberta. Les Canadiens ont dominé le tournoi à la ronde en remportant cinq de leurs neuf matchs avec cinq points d’avance ou plus.

Pour Kevin et ses coéquipiers John Morris, Marc Kennedy, Ben Hebert et Adam Enright, le match de la médaille d’or fut une rude bataille contre la Norvège au Centre olympique de Vancouver, rempli de partisans canadiens.

Lorsque Kevin a sorti la pierre norvégienne à la 10e manche, scellant ainsi l’issue pour une victoire de 6-3, la tension s’est transformée en jubilation générale. Le Canada célébrait ainsi sa troisième médaille d’or en curling et 13e à Vancouver (en route vers un record de 14).

Le doublé tant attendu

La capitaine canadienne Jennifer Jones célèbre après avoir envoyé sa dernière pierre, battant la Suède lors du match de médaille d’or de curling féminin aux Jeux olympiques d’hiver de Sotchi 2014, en Russie, le jeudi 20 février 2014. (AP Photo/Robert F. Bukaty)

Le Canada a atteint le podium du tournoi masculin et féminin en 1998, 2002, 2006 et 2010, mettant la main sur trois médailles d’or, trois d’argent et deux de bronze. Mais les hommes et les femmes n’ont jamais obtenu l’or aux mêmes Jeux, jusqu’à Sotchi 2014.

L’équipe de Jennifer Jones du Manitoba – composée de Kaitlyn LawesJill OfficerDawn McEwen et Kirsten Wall – a fait belle figure pendant le tournoi à la ronde, invaincue à neuf de ses matchs. Les choses se sont corsées pour le match de la médaille d’or contre la Suède.

Les Canadiennes sont parvenues à marquer deux points lors de la neuvième manche, portant la marque à 6-3. C’est ensuite une franche sortie de pierre par Jennifer (une copie conforme du coup gagnant de Sandra Schmiler, 16 ans auparavant) qui a confirmé la victoire.

Le lendemain, l’équipe du nord de l’Ontario de Brad Jacobs composée de Ryan Fry, E.J. Harnden, Ryan Harnden et Caleb Flaxey s’est elle aussi tenue au sommet du podium en battant la Grande-Bretagne 9-3. Brad a tout bonnement placé la dernière pierre de la sixième manche, portant la marque à 8-2 en faveur du Canada et scellant pratiquement l’issue du match.

Brad Jacobs du Canada crie ses directives aux balayeurs face à la Grande-Bretagne lors du match de médaille d’or du tournoi de curling masculin aux Jeux olympiques d’hiver de Sotchi 2014 en Russie, le vendredi 21 février 2014. THE CANADIAN PRESS/HO, COC – Mike Ridewood

Le Canada espère faire encore mieux en mettant la main sur les trois médailles d’or maintenant disponibles à PyeongChang grâce au duo de Kaitlyn Lawes et John Morris en double mixte. Leur tournoi à la ronde est entamé depuis le 7 février (date au Canada). L’équipe de Kevin Koe entamera son tournoi le 13 février et celle de Rachel Homan, le 14 février.