Les rameurs d’Équipe Canada ont poursuivi leur domination du parcours d’aviron Royal Canadian Henley à St. Catharines, Ontario à leur dernière journée aux Jeux panaméricains en récoltant trois médailles d’or et une médaille d’argent.

LIRE | Blogue en direct et résultats à jour

L’équipage masculin du quatre de pointe poids léger a donné le coup d’envoi des célébrations en or dans les eaux agitées de ce mercredi matin froid et gris avant que le soleil ne réapparaisse pour la présentation des médailles.

Encouragés par une énorme foule partisane, Maxwell Lattimer, Brendan Hodge, Nicolas Pratt et Eric Woelfl ont obtenu la première place devant les États-Unis, en battant l’embarcation américaine par 4,16 secondes.

« Incroyable, je ne sais par où commencer », a commenté Woelf. « La ville de St. Catharines a été formidable et nous a appuyés pendant toute la semaine, et le soutien offert par la région du Grand Toronto à tous les sports panaméricains est exceptionnel. »

Le rameur a repris ce que la plupart des athlètes ont dit du fait de concourir devant les partisans à domicile, quelque chose que la plupart des athlètes olympiques et panaméricains canadiens n’ont pas souvent la chance de vivre aussi.

« C’est une expérience inoubliable. Même si je me tiens seul ici, il est important de souligner tous ceux qui m’ont aidé jusqu’ici. Sans toutes ces personnes présentes et celles qui nous regardent à la maison, je ne serais pas où je suis maintenant. »

Avant le quatre de pointe poids léger, Rob Gibson avait offert au Canada une médaille d’argent au skiff masculin, ayant terminé derrière le Cubain Angel Fournier. C’est la deuxième médaille de Gibson à TO2015. En effet, il avait contribué à la médaille d’or remportée au quatre de couple mardi. Il est également intervenu sur les conditions atmosphériques.

« Je pensais qu’ils allaient annuler la course, car il ventait très fort. Il y avait beaucoup d’eau dans mon bateau avant même que la course ne commence. » Pour ce qui est d’essayer de maintenir le rythme de Fournier, Gibson s’est montré honnête. « Le Cubain a avalé les 500 premiers mètres. Il est un rameur très expérimenté, le deuxième meilleur au niveau mondial, et cela paraissait aujourd’hui. »

Plus tard, dans la matinée, la foule a encore poussé des cris lorsque l’équipage du quatre de couple féminin composé de Kate Goodfellow, Kerry ShafferCarling Zeeman et Antje von Seydlitz, sans pitié pour le reste du peloton, a gagné la deuxième médaille d’or et la troisième médaille de la journée pour le Canada.

Le huit de pointe masculin a clôturé le programme d’aviron à Toronto 2015 avec une huitième médaille d’or canadienne, ayant dominé la course du début à la fin pour terminer devant l’Argentine et les États-Unis. L’équipe était composée de Mike Evans, Will Dean, Julien Bahain, Martin Barakso, Tim Schrijver, Conlin McCabe, Kai Langerfeld, Will Crothers et Jacob Koudys.

Pour Koudys, le barreur de l’équipage du huit de pointe – ainsi que Evans et Barakso – c’était la première médaille de TO2015, tandis que le reste de l’équipe du huit de pointe avait déjà gravi les marches du podium panaméricain à St. Catharines.