La toute dernière cuvée de Natation Canada qui a connu du succès à Rio 2016 était de retour dans un grand bassin pour la première étape du circuit Arena Pro Swim Series, à Austin (Texas), et elle n’a pas déçu en ramenant au pays pas moins de 17 médailles, dont quatre doublés et même un balayage du podium.

Voici le résumé des courses au Lee & Joe Jamail Texas Swimming Center.

Dimanche

Kayla Sanchez a remporté sa deuxième médaille au Texas lors de l’épreuve du 100 m dos où elle a pris le troisième rang avec un chrono de 1 :07,77 secondes tout juste derrière sa compatriote Danielle Hanus (1 :01,49 s).

Les performances des Canadiennes à cette épreuve complètent le troisième doublé du pays à Austin. L’Américaine Lucie Nordmann a été la nageuse la plus rapide de la vague des finales.

Mary-Sophie Harvey et Erika Seltenreich-Hodgson ont imité leurs coéquipières de Natation Canada deux courses plus tard en terminant deuxième (2 :12,32 s) et troisième (2 :12,70 s) du 200 m QNI, derrière l’Américaine Melanie Margalis (2 :11,74 s).

Samedi

Les Canadiennes se sont imposé de belle façon lors de l’épreuve du 400 m QNI où elles ont occupé toutes les places du podium.

La recrue de 17 ans Mary-Sophie Harvey a remporté la course grâce à un meilleur temps personnel de 4:37,89 secondes devant ses compatriotes Erika Seltenreich-Hodgson (4:39,51 s) et Sydney Pickrem (4:44,40 s).

« C’est une bonne chose de nager contre d’autres nageuses du Canada qui sont rapides, notre équipe est très forte. Je sens vraiment que je vais dans la bonne direction », a confié Mary-Sophie à Natation Canada après l’épreuve.

À LIRE : Début d’une nouvelle ère en natation

La médaillée de bronze de Rio 2016 au 200 m dos Hilary Caldwell a été couronnée championne de son épreuve fétiche à Austin avec un chrono de 2:09,76 secondes, soit deux secondes sous sa marque aux Jeux olympiques.

« Il y a moins de pression qu’aux Olympiques, bien sûr, a dit Hilary en entrevue après sa performance. C’est ma première compétition en grand bassin cette année et j’ai eu une bonne compétition dans toute la course. »

L’Américaine Eva Merrell dû se contenter de l’argent (2:10,22 s) alors qu’une autre recrue canadienne, Mackenzie Glover, est venue rejoindre Hilary sur le podium en décrochant le bronze avec un chrono de 2:11,18 s.

Nouvellement mariée, la médaillée olympique au 4×100 m style libre Michelle Williams a triomphé au 50 m libre. La Canadienne a touché le mur en 25,16 secondes, et ce sans prendre une seule respiration.

« Pour une course de janvier, c’était assez bien, s’est-elle exprimé humblement à un média américain. C’est tellement excitant de faire partie de cette équipe qui possède une excellente relève. »

Yuri Kisil s’est fait battre au mur lors de la dernière épreuve de la soirée de samedi et la plus explosive, celle du 50 m style libre. Le Canadien a remporté sa deuxième médaille de la fin de semaine en atteignant le mur en un temps de 22,46 s, devancé que par le Japonais Shinri Shioura (22,44 s).

L’Américain Michael Andrew a complété le podium avec un chrono de 22,65 s.

Le Canadien Tristan Côté a décroché le bronze au 400 m QNI avec un chrono de 4:21,42 secondes et partager le podium avec le médaillé de bronze olympique de cette épreuve, le Japonais Daiyo Seto (4:13,80 s – or) et le Danois Anton Ipsen (4:21,07 s – bronze).

Vendredi

Les nageuses Kayla Sanchez (55,19 s) et Alexia Zevnik (55,21 s) ont non seulement récolté les premières médailles canadiennes dans la piscine texane, mais elles l’ont fait en réalisant un doublé à l’épreuve du 100 m style libre.

Kayla a décroché l’argent et Alexia le bronze alors que la triple médaillée olympique Amanda Weir des États-Unis a raflé les honneurs avec un chrono de 54,60 secondes.

Mary-Sophie Harvey a été la deuxième nageuse à toucher le mur au 400 m style libre pour arrêter l’horloge à 4:09,69 s. L’Américaine Ashley Twichell a remporté l’épreuve (4:08,99 s) et Melanie Margalis (4:10,54 s), elle aussi des États-Unis, a été suffisamment bonne pour le bronze.

L’olympien de 2016 Yuri Kisil a remporté le bronze au 100 m libre avec un chrono de 49,51 secondes. Le Japonais Shinri Shioura s’est emparé de l’or (49,16 s) alors que l’Américain médaillé d’or au relais 4×100 style libre à Rio 2016 Ryan Held est reparti avec l’argent (49,32 s).

Rebecca Smith a réalisé un chrono de 52,24 s au 100 m papillon pour se faufiler entre deux Américaines sur le podium. Sarah Gibson a remporté l’épreuve (58,94 s)et Eva Merrell a décroché le bronze (59,57 s).