Après une année libre de maux, Erik Guay semble avoir retrouvé tout son aplomb, lui qui a décroché la médaille de bronze du super-G de la Coupe du monde de Val Gardena.

Dixième au départ, le skieur Canadien a obtenu son 24e podium en carrière vendredi grâce à un chrono de 1 min 32,06 s, accusant un retard de 13 centièmes sur le Norvégien Jansrud Kjetil, vainqueur de l’épreuve. Aleksander Aamodt Kilde, également issue de la Norvège a pris le deuxième rang.

« C’était une bonne course avec des conditions favorables, a indiqué l’athlète de Mont-Tremblant lors d’une conférence téléphonique. J’ai toujours aimé skier ici et je suis heureux d’être de retour sur le podium. J’adore cette piste et je sens qu’elle va bien avec mon style. »

Erik Guay célèbre sa troisième position au super-G de la Coupe du monde de Val Gardena, en Italie, le 16 décembre 2016. (AP Photo/Marco Trovati)

Erik Guay célèbre sa troisième position au super-G de la Coupe du monde de Val Gardena, en Italie, le 16 décembre 2016. (AP Photo/Marco Trovati)

Auteur d’une treizième position à Val d’Isère il y a deux semaines, le Québécois de 35 ans n’était pas monté sur un podium de super-G depuis 2010 alors qu’il s’était emparé du bronze sur cette même piste italienne. Guay revendique d’ailleurs six médailles au cours de sa carrière dans la station des Dolomites.

« C’est un endroit qui me met en confiance, c’est une piste que j’ai toujours aimée. Dès le moment où je prends le départ, je sais que j’ai des chances de bien faire. Je sais que j’ai bien fait dans le passé. J’aime bien quand il y a beaucoup de changement de terrain. »

À lire : Erik Guay décroche le bronze à Saint-Moritz

Rappelons que Guay a été contraint à l’écart lors de l’hiver 2015 après avoir subi une autre blessure au genou. L’an dernier, il a culminé son retour sur les skis avec une troisième position en descente à Saint-Moritz.

« Le fait de ne pas avoir été blessé l’année passée fait en sorte que j’ai pu m’entraîner de la bonne façon cet été, autant en salle qu’en ski. Je pense que ça porte fruit. C’est une belle façon d’amorcer la saison. »

Le Canadien Dustin Cook a aussi fait bonne figure vendredi en terminant au 6e rang.

La compétition se conclura samedi alors qu’aura lieu l’épreuve de descente.