Équipe Canada Rétro est une série vidéo où certains des plus grands olympiens du Canada racontent leurs plus grandes prestations olympiques.

Dans le cadre de cette série, vous aurez l’occasion de revivre certains moments incroyables du sport canadien, à travers le regard et le vécu des athlètes eux-mêmes. Grâce au procédé d’image sur image, les fans d’Équipe Canada auront la chance d’expérimenter ces performances exceptionnelles avec les athlètes.

Parmi les athlètes en vedette dans cette série, il y a les champions olympiques Kyle Shewfelt, Mark Tewksbury, Bruny Surin et Erica Wiebe. Consultez cette page aux deux semaines alors que nous partagerons ces moments Équipe Canada Rétro.

Mark Tewksbury, natation
(Barcelone 1992)

« Dans ma tête, je me disais : “Vas-y maintenant, Vas-y maintenant !”. »


Mark Tewksbury a fait ses débuts aux Jeux olympiques en 1988 à Séoul en réalisant une solide cinquième place en finale du 100 m dos.

Au cours des années suivantes, Tewksbury s’est établi comme un régulier des podiums, décrochant notamment l’argent aux Championnats panpacifiques et aux Championnats du monde en 1991, où il a chaque fois terminé derrière l’Américain Jeff Rouse.

À l’approche des Jeux olympiques de 1992, Rouse était le grand favori pour remporter l’or, notamment après avoir établi le record du monde grâce à un chrono de 53,93 secondes aux Championnats panpacifiques en août 1991 en vertu d’un nouveau règlement qui n’exigeait pas des nageurs qu’ils touchent au mur avec la main dans le virage.

La marque personnelle de Tewksbury était de 55,19 secondes, soit 1,7 seconde plus lente que le record du monde de Rouse.

À Barcelone, Rouse a démarré la course comme prévu et il détenait l’avance au virage, mais Tewksbury a refermé l’écart et devancé Rouse au mur et ainsi remporter la médaille d’or par six centièmes de seconde. Le Canadien a par le fait même établi un record olympique en 53,98 secondes.

 

Kyle Shewfelt, gymnastique artistique
(Athènes 2004)

« Quand j’ai mis le pied sur le tapis, je me suis dit “Vas-y, fais-le !”. »

Aux Championnats du monde de 2003, Kyle Shewfelt a remporté la médaille de bronze aux exercices au sol, derrière les co-champions et médaillés d’or Paul Hamm des États-Unis et Yordan Yovchev de la Bulgarie.

Avec ces deux rivaux et le double champion du monde Marian Drăgulescu de la Roumanie dans le groupe des huit finalistes olympiques, Shewfelt devait offrir sa meilleure performance pour remporter la première médaille olympique du Canada en gymnastique artistique.

Drăgulescu a dominé les qualifications, avant d’obtenir une note de 9.787 en finale. Aux yeux de plusieurs, la tâche semblait insurmontable. Cependant, Shewfelt s’est amené sur le tapis avec une élégance et un style bien à lui.

La performance de Shewfelt a été exceptionnelle et il a obtenu le même pointage que Drăgulescu. Au terme d’un système complexe de bris d’égalité, Shewfelt a décroché sa médaille d’or olympique.