S’il fallait garder un oeil sur les Internationaux d’Australie pour suivre le parcours de nos Canadiens ce week-end, il y avait aussi de l’action sur les pistes de ski et de vélo!

Retour sur les exploits d’Équipe Canada dans les derniers jours.

Ski cross

À LIRE : Un doublé canadien signé Phelan et Serwa à Idre Fjall

À LIRE : L’argent pour Marielle Thompson en Coupe du monde de ski cross

Samedi, Marielle Thompson a poursuivi sa récolte de médailles en Coupe du monde en décrochant cette fois-ci l’argent à Idre Fjall, en Suède. Cette médaille est déjà la troisième de la saison en Coupe du monde pour Thompson. La skieuse canadienne avait décroché d’abord le bronze à Arosa puis l’argent à Innichen, en Suisse.

Deux autres Canadiennes l’ont suivies de près; Brittany Phelan a remporté la petite finale pour terminer au 5e rang, suivi de Kelsey Serwa qui a terminé au 7e rang, se qualifiant ainsi pour les Championnats du monde.

Le lendemain, Brittany Phelan et Kelsey Serwa ont répété leur exploit de PyeongChang 2018 en se tenant ensemble sur le podium. Elles y étaient réunies pour la première fois en Coupe du monde, alors qu’elles ont respectivement mis la main sur une médaille d’argent et de bronze. Cette victoire représente un troisième podium en carrière de Coupe du monde pour Phelan, mais il s’agit du vingtième de Serwa.

Les Canadiennes sont passées à un cheveu de balayer le podium : Marielle Thompson a terminé au quatrième rang.

Cyclisme sur piste

À LIRE : Beveridge gagne l’argent à l’Omnium en Coupe du monde de cyclisme sur piste

Allison Beveridge avec sa médaille d’argent de l’Omnium pour la Coupe du Monde Piste UCI Tissot à Cambridge en Nouvelle-Zélande, samedi le 19 janvier 2019. (Twitter/Cycling Canada)

Il s’agissait de deux médailles en deux jours pour Allison Beveridge. La Canadienne a décroché l’argent à l’Omnium lors de la Coupe du monde de cyclisme sur piste UCI Tissot à Cambridge, en Nouvelle-Zélande.

Ce podium est arrivé tout juste après une médaille d’argent gagnée la veille par Beveridge et ses coéquipières Georgia Simmerling, Ariane Bonhomme et Annie Foreman-Mckay dans la poursuite par équipes.

Tennis

Il fallait se coucher assez tard pour regarder les matchs des Internationaux d’Australie, ce week-end! Vendredi soir, Denis Shapovalov faisait face à un adversaire de taille : nul autre que le numéro 1 mondial, Novak Djokovic. Si Shapo a mené une bonne bataille, remportant même le troisième set, cela n’aura pas été suffisant pour déstabiliser le Djoker. Ce dernier a remporté le match en quatre sets de 6-3, 6-4, 4-6 et 6-0.

View this post on Instagram

Thank you Melbourne 🙏❤️

A post shared by Denis Shapovalov (@denis.shapovalov) on

Le Melbourne Park a été plus favorable à Milos Raonic, qui a remporté tous ses duels, se méritant finalement une place en quart de finale grâce à sa victoire contre Alexander Zverev, la nuit dernière. Raonic a eu le dessus sur Zverev en seulement trois set de 6-1, 6-1 et 7(7)-6. Son prochain adversaire sera le Français Lucas Pouille.

Milos Raonic célèbre lors du match contre Alexander Zverev, aux Internationaux d’Australie, le 21 janvier 2019, à Melbourne. (La Presse canadienne)