La bobeuse Phylicia George n’a pas attendu très longtemps ses prochains Jeux olympiques.

PyeongChang 2018 représente les troisièmes Jeux olympiques de George en carrière, mais ses premiers Jeux d’hiver. Phylicia a concouru à la course de haies à Londres 2012 et à Rio 2016. Peu de temps après les Jeux de Rio, elle a reçu un appel de la bobeuse canadienne Kaillie Humphries, et c’est ainsi qu’a commencé le parcours de bobeuse de la native de Markham, en Ontario vers la Corée du Sud.

À LIRE : Kaillie Humphries et Phylicia George glissent jusqu’au bronze en bobsleigh à PyeongChang 2018

La pilote Kaillie Humphries et la freineuse Phylicia George du Canada célèbrent leur médaille de bronze après la dernière manche de l’épreuve féminine de bob à deux aux Jeux olympiques d’hiver de PyeongChang 2018, en Corée du Sud, le mercredi 21 février 2018. (Photo : AP/Andy Wong)

La pilote Kaillie Humphries et la freineuse Phylicia George du Canada célèbrent leur médaille de bronze après la dernière manche de l’épreuve féminine de bob à deux aux Jeux olympiques d’hiver de PyeongChang 2018, en Corée du Sud, le mercredi 21 février 2018. (Photo : AP/Andy Wong)

« Peut-être dans deux semaines. Je dois perdre un peu de poids », a répondu George en riant lorsqu’on lui a demandé quand elle reprendrait l’athlétisme. « Mais je suis très heureuse. Je suis plus forte et plus puissante que je ne l’ai jamais été et je pense que j’en tirerai profit en athlétisme. »

George n’a pas été en mesure de gagner une médaille à ses deux premières participations aux Jeux olympiques, ayant terminé sixième à Londres et huitième à Rio au 100 m haies féminin. Elle a également fait partie de l’équipe de relais féminin 4×100 m qui a terminé septième à Rio. Sa première expérience aux Jeux d’hiver s’est conclue sur une note encore plus positive.

Mercredi, Phylicia et Kaillie ont glissé vers une médaille de bronze en bobsleigh féminin.

À LIRE : Un sport olympique c’est bien, mais deux c’est mieux!

Phylicia George et Kaillie Humphries du Canada célèbrent leur médaille de bronze obtenue en bob à deux féminin à PyeongChang 2018, le 21 février. (Photo : Jason Ransom/COC)

Phylicia George et Kaillie Humphries du Canada célèbrent leur médaille de bronze obtenue en bob à deux féminin à PyeongChang 2018, le 21 février. (Photo : Jason Ransom/COC)

« Je suis épatée de pouvoir dire que je suis une olympienne des Jeux d’été et des Jeux d’hiver. Et je suis heureuse d’avoir gagné ma première médaille olympique et d’avoir pu partager ce moment avec Kaillie. »

George dit qu’elle a pensé que Kaillie était folle lorsqu’elle l’a appelée quelque temps après Rio pour lui proposer d’essayer le bobsleigh. Elle est heureuse d’avoir répondu à l’appel.

« Elle a été une merveilleuse mentore pour moi », raconte George à propos de Kaillie. « J’ai beaucoup appris auprès d’elle. C’est formidable de partager ce moment avec elle. J’ai travaillé vraiment fort pour y arriver. »

Kaillie n’est pas étrangère au podium olympique. Elle s’est présentée à PyeongChang 2018 à titre de double championne olympique, ayant remporté l’or à Vancouver 2010 et à Sotchi 2014 avec la freineuse Heather Moyse. Elle est devenue la première bobeuse canadienne à avoir gagné trois médailles olympiques.

La pilote Kaillie Humphries et la freineuse Phylicia George du Canada célèbrent leur médaille de bronze après la dernière manche de l’épreuve féminine de bob à deux aux Jeux olympiques d’hiver de PyeongChang 2018, en Corée du Sud, le mercredi 21 février 2018. (Photo : AP/Wong Maye-E)

La pilote Kaillie Humphries et la freineuse Phylicia George du Canada célèbrent leur médaille de bronze après la dernière manche de l’épreuve féminine de bob à deux aux Jeux olympiques d’hiver de PyeongChang 2018, en Corée du Sud, le mercredi 21 février 2018. (Photo : AP/Wong Maye-E)

Kaillie et Phylicia occupaient le cinquième rang après leurs deux descentes, mais elles ont repris du terrain à leur dernière descente pour pointer au troisième rang, notamment grâce à un temps combiné de 2 min 32 s, 12. Le tandem n’a pas pu se hisser plus haut dans le classement, le duo allemand composé de Mariama Jamanka et Lisa Buckwitz, qui a remporté l’or et l’équipage américain formé de Elana Meyers Taylor et Lauren Gibbs, qui a remporté l’argent ayant chacun réalisé une exceptionnelle descente à leur dernier passage.

« Lorsque nous nous sommes présentées, on pouvait sentir la pression, nous savions donc que nous devions performer », raconte Kaillie. « En général, nos poussées dans ces quatre manches ont été absolument fantastiques, ce qui témoigne du travail colossal de Phylicia en tant qu’athlète. »

Même si Kaillie n’a pu défendre avec succès sa médaille d’or, elle était très heureuse de monter sur le podium.

À LIRE : Kripps et Humphries couronnés champions de la saison de bobsleigh en Allemagne

Phylicia George et Kaillie Humphries du Canada durant la finale de la compétition de bob à deux féminin à PyeongChang 2018, le 21 février 2018. (Photo : Jason Ransom/COC)

Phylicia George et Kaillie Humphries du Canada durant la finale de la compétition de bob à deux féminin à PyeongChang 2018, le 21 février 2018. (Photo : Jason Ransom/COC)

« Je me sens totalement à l’aise de me tenir ici », confie-t-elle. « Nous avons travaillé très fort pour cette place. »

« Cette médaille est très spéciale. C’est pour moi la plus importante sur les plans personnel et émotionnel. Je sais combien Phylicia et moi, ainsi que notre équipe, avons dû travailler fort pour gagner cette médaille de bronze. »

Deux autres équipages canadiens ont pris part à la compétition mercredi. Heather Moyse, qui est revenue de la retraite pour concourir à PyeongChang, a pris le sixième rang avec la pilote Alysia Rissling tandis que le duo composé de Christine De Bruin et Melissa Lotholz s’est classé septième. Le bronze obtenu par Kaillie et Phylicia est la 21e médaille du Canada à ces Jeux.

« C’est une réalisation extraordinaire de gagner une médaille pour le Canada », a conclu Phylicia.