Justin Kripps a remporté la médaille de bronze à Konigssee, en Allemagne, dimanche. Il devient ainsi champion du classement général de la Coupe du monde en bobsleigh à deux hommes.

Kripps et son coéquipier Alex Kopacz ont connu une première descente difficile avant de revenir en force avec un temps de 1:39,41. Il s’agissait du meilleur temps de la journée, jusqu’à ce que le gagnant de la médaille d’or, l’Allemand Franciso Friedrich, effectue son deuxième essai.

Ce dernier a terminé en première place grâce à un temps de 1:38,97. Son coéquipier Johannes Lochner s’est emparé de l’argent en battant Justin Kripps par quatre centièmes de seconde avec un temps de 1:38,97.

Les Canadiens Justin Kripps et Alexander Kopacz amorcent leur course à la Coupe du monde de Koenigssee, en Allemagne, le 20 janvier 2018. (Tobias Hase/dpa via AP)

Au cours de cette saison, le Canadien a toujours fini parmi les quatre meilleurs temps. Il a accumulé 1631 points, soit 127 de plus que Friedrich. Son coéquipier, Chris Springs, a quant à lui conclu la saison avec 1347 points, lui permettant de se placer au troisième rang du classement général.

Un autre duo d’Équipe Canada s’est emparé des grands honneurs de la saison samedi après avoir récolté une médaille d’argent.

À LIRE : Début de saison en or pour la double championne olympique Kaillie Humphries

Kaillie Humphries et sa coéquipière Phylicia George ont réalisé un temps combiné de 1:41,64, concluant l’épreuve tout juste derrière l’engin piloté par l’Allemande Stephanie Schneider (1:41,35). L’Américaine Elana Meyers Taylor (1:41.67) est venue compléter le podium.

Kaillie Humphries (pilote) et Phylicia George d'Équipe Canada célèbrent au fil d'arrivée de la Coupe du monde bobsleigh Altenberg, en Allemagne, le 6 janvier 2018. (Sebastian Kahnert/dpa via AP)

Kaillie Humphries (pilote) et Phylicia George d’Équipe Canada célèbrent au fil d’arrivée de la Coupe du monde bobsleigh Altenberg, en Allemagne, le 6 janvier 2018. (Sebastian Kahnert/dpa via AP)

Humphries a réussi à conserver son premier rang au classement général avec 1631 points, lui permettant ainsi de mettre la main sur un quatrième globe de cristal en carrière. Avec 1591 points, Taylor a conclu l’année au deuxième rang suivi de l’Allemande Mariama Jamanka (1538).