Photo manchette : Le quatre de pointe masculin sans barreur aux Championnats du monde d’aviron 2015 à Aiguebelette.  (Photo: Aviron Canada/Katie Steenman Images).

Les rameurs canadiens ont conclu les Championnats du monde d’aviron à Aiguebelette, en France, avec six qualifications olympiques et une médaille.

Huit de pointe féminin (W8+)

w8canada

Les membres du huit de pointe féminin montrent fièrement leur médaille de bronze remportée aux Championnats du monde d’aviron 2015. (Photo: Rowing Canada/Katie Steenman Images)

Les rameuses du huit de pointe féminin ont terminé en beauté les Mondiaux en remportant le bronze en plus de qualifier le Canada à cette épreuve aux prochains Jeux de Rio 2016.

LIRE | Le huit de pointe féminin s’empare du bronze aux Mondiaux

Seulement cinq laissez-passer olympiques étaient disponibles. Avec leur billet en main, l’équipage vise l’or à Rio : «Bien sûr que notre but est de remporter l’or. Nous allons utiliser ce podium pour nous motiver pour les douze prochains mois d’entraînement », a confié la médaillée olympique, Lauren Wilkinson, à Aviron Canada.

Quatre de pointe poids léger masculin (LM4-)

Plus tard en journée, Maxwell Lattimer, Brendan Hodge, Nicolas Pratt et Eric Woelfl ont obtenu de justesse une qualification pour le Canada à Rio 2016 au quatre de pointe poids léger masculin grâce à une cinquième place en finale B.

« Nous nous sentions très bien tout au long du parcours, mais particulièrement au troisième quart de la course », a expliqué Lattimer à Aviron Canada. «Nous avons même commencé à rattraper notre retard sur les meneurs. »

Avec un temps de 5:58,670, l’équipage s’empare du 11e et dernier billet olympique disponible à cette épreuve.

Vendredi le 4 septembre 2015

La rameuse Carling Zeeman a permis au Canada de qualifier une quatrième embarcation à Rio 2016.

Skiff féminin (W1x)

m8t8886-1-crop

Carling Zeeman après avoir remporté l’or au skiff féminin des Jeux panaméricains de Toronto le 14 juillet 2015. Photo: COC

Cinquième après les trois quarts de la course, Carling Zeeman a tout donné en fin de parcours pour conclure la demi-finale en troisième position et ainsi gagner de justesse une place pour la finale A, dimanche.

« J’ai activé le bouton de panique à 600 mètres du fil d’arrivée et j’ai tout donné jusqu’à la fin », a confié la médaillée d’or des Jeux panaméricains de Toronto à Aviron Canada.

Pour suivre les résultats en direct

w1x

La rameuse Carling Zeeman célèbre sa troisième place en demi-finale des Championnats du monde d’aviron à Aiguebelette en France. (Photo : Katie Steenman Images via Aviron Canada)

Avec un chrono de 7:27,60, elle enregistre le sixième meilleur temps des six demi-finales de l’épreuve pour s’assurer une place dans la course aux médailles.

« Je veux avoir du plaisir. On ne me voit pas comme une prétendante au podium, mais je souhaite mettre de la pression sur les favorites à cette épreuve et je veux leur donner du fil à retordre», a confié la rameuse à Aviron Canada au sujet de son plan pour la finale.

À sa première participation à cette épreuve aux Mondiaux, Zeeman permet au Canada de se qualifier pour le skiff féminin aux prochains Jeux de Rio 2016.

Les neuf premières rameuses obtenaient un billet olympique pour leur pays.

Jeudi le 3 septembre 2015

Jeudi, les rameurs canadiens ont assuré trois places pour leur pays à Rio 2016.

Deux de couple poids léger féminin (LW2x)

Les olympiennes Lindsay Jennerich et Patricia Obee ont terminé en tête de leur demi-finale.

Au dernier rang après la première moitié de la course, les Canadiennes ont effectué une impressionnante remontée pour conclure les 2000 m au premier rang. Elles ont enregistré le meilleur chrono (6:57,020) des quatre demi-finales pour se placer en excellente position dans la course pour la médaille d’or.

Cette performance leur permet de qualifier le Canada à cette épreuve aux Jeux de Rio 2016. Un top 11 était nécessaire pour obtenir une qualification olympique.

Mais, avant Rio, elles devront se concentrer sur la finale A qui se déroulera samedi. Elles viseront le sommet du podium pour améliorer leur médaille d’argent remportée en 2011 aux Mondiaux.

Deux de pointe féminin sans barreur (W2-)

L’olympienne Cristy Nurse et sa partenaire Jennifer Martins ont franchi la ligne d’arrivée en 7:17,390 pour conclure leur demi-finale au troisième rang. Cette performance leur a permis d’enregistrer le cinquième meilleur chrono des quatre demi-finales, un temps suffisant pour accéder à la finale A samedi.

Elles qualifient du même coup le Canada à cette épreuve à Rio 2016. Un top 11 était également nécessaire pour obtenir un billet olympique.

Quatre de pointe masculin sans barreur (M4-)

mensfour

Will Crothers, Conlin McCabe, Tim Schrijver et Kai Langerfeld aux Championnats du monde d’aviron 2015 à Aiguebelette.(Photo: Aviron Canada/Katie Steenman Images).

Du côté des hommes, William CrothersTim SchrijverKai Langerfeld et le médaillé olympique Conlin McCabe ont parcouru les 2000 m de la course en 5:54,030 pour prendre le troisième rang de leur demi-finale. La lutte a été serrée entre les Italiens et les Britanniques alors que les Canadiens ont oscillé entre les deuxième et troisième rangs.

Les représentants de l’unifolié ont enregistré la troisième meilleure performance des demi-finales pour se tailler une place en finale A et obtenir une qualification olympique pour le Canada à Rio 2016.

Le quatuor visera le podium samedi.