Biographie :

Comme jeune gymnaste, Laura Brown a toujours voulu participer aux Jeux olympiques. Après s’être blessée au dos à l’adolescence, elle s’est mise au cyclisme à l’Anneau olympique de Calgary. C’est là qu’elle a eu la chance de voir l’élite du patinage de vitesse (dont Clara Hughes, Catriona LeMay Doan et Cindy Klassen) s’entraîner avant de s’envoler vers Salt Lake City 2002 pour remporter leurs nombreuses médailles. Ce sont elles qui ont fait naître son rêve olympique. Laura a représenté le Canada pour la première fois lors de la saison 2009-2010. Elle a participé aux Championnats du monde pour la première fois à l’épreuve de poursuite par équipes. Elle s’est rendue jusqu’à Londres en tant que remplaçante pour les médaillées de bronze en poursuite par équipes. Laura a ensuite remporté deux médailles des Championnats du monde en poursuite par équipes, une de bronze en 2013 et une d’argent en 2014. La veille de son départ pour les Championnats panaméricains de septembre 2014, elle a subi une grave blessure : une fracture à la clavicule et au bras en plus de déchirures à plusieurs ligaments de l’épaule. Elle a ensuite dû s’absenter de la compétition pour la saison 2014-2015. À sa première compétition après son absence, aux Jeux panaméricains de 2015 à Toronto, elle a remporté sa deuxième médaille d’or consécutive panaméricaine à l’épreuve de poursuite par équipes. Elle a aussi raté de peu le podium au contre-la-montre sur route, alors qu’à Guadalajara 2011, elle avait remporté la médaille de bronze. Lors des Jeux de 2016 à Rio, Laura a participé aux qualifications de la poursuite par équipes et remporté une médaille d’argent en compagnie d’Allison Beveridge, Jasmin Glaesser, Kirsti Lay et Georgia Simmerling.

À propos de l’athlète…

Famille : Elle est la fille de Leonard et de Dawn Brown. Sa sœur aînée s’appelle Jessica. Débuts : Elle a commencé le cyclisme à l’âge de quatorze ans, attirée par les émotions fortes qu’elle ressentait à vélo et en compétition. Au-delà du cyclisme : Elle a obtenu son baccalauréat en sciences de l’Université de Victoria en 2010. Elle se prépare à la maîtrise en physiothérapie à l’Université de la Colombie-Britannique en suivant des cours obligatoires en ligne à l’Université d’Athabasca. Elle aime la randonnée, l’escalade, la pâtisserie, le bénévolat et les films. Elle encourage Take a Hike – Youth at Risk Foundation, en faisant du mentorat quotidien dans des classes et en aidant lors de certains événements. Citation favorite : « Ne pas aller au fond de soi, c’est un peu renier son talent. » – Steve Prefontaine. Elle ne voyage jamais sans sa figurine de Bouddha. On la surnomme Brownie et Downtown Brown.