Biographie :

Les Jeux panaméricains de Guadalajara ont été les premières compétitions internationales auxquelles Jasmin Glaesser a représenté le Canada. C’est au cours de cet événement qu’elle a gagné la médaille d’or en poursuite par équipes avec Laura Brown et Steph Roorda, un mois après avoir obtenu sa citoyenneté canadienne. Elle a ensuite remporté la médaille de bronze aux premières épreuves de poursuite par équipes à Londres 2012, avec ses coéquipières Tara Whitten et Gillian Carleton. Avant de pouvoir représenter le Canada, Jasmin s’est rendue aux Championnats du monde UCI en 2010 pour obtenir un avant-goût de l’atmosphère d’un grand événement sportif. Cette expérience a vraiment porté ses fruits, car depuis, Jasmin est montée sur le podium aux épreuves de poursuite par équipes aux Championnats du monde UCI de 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016. De plus, elle a remporté trois médailles de Championnats du monde (deux d’argent et une de bronze) à l’épreuve non olympique de la course aux points. Avec ses quatre médailles, Jasmin a été l’une des athlètes les plus décorées des Jeux panaméricains de 2015 à Toronto. Elle a remporté l’or à la poursuite par équipes, l’argent à l’omnium en vélodrome, puis elle a complété sa récolte avec une médaille d’or à la course sur route et l’argent au contre-la-montre sur son vélo de route. Son expérience sur ce vélo comprend notamment le Giro d’Italia en 2013 et les Jeux du Commonwealth en 2014. Elle a terminé en 9e position à l’épreuve contre-la-montre au Tour de la Californie en 2015.

À propos de l’athlète…

Famille : Ses parents se nomment Uwe et Andrea Glaesser. Elle a deux frères, Marcel et Timon. Lorsqu’elle avait 7 ans, sa famille a quitté l’Allemagne pour s’installer pendant un an à Seattle avant de s’établir à Vancouver. Elle a obtenu sa citoyenneté canadienne en septembre 2011. Débuts : Elle a commencé à faire du cyclisme à 17 ans. Elle faisait de la course sur route et sur piste en même temps, car elle pouvait s’entraîner au vélodrome de Burnaby. Pendant son secondaire, elle a fait de l’athlétisme et du cross-country, mais elle a dû choisir un autre sport en raison de ses blessures. Elle adore l’atmosphère du vélodrome pour la poussée d’adrénaline que les spectateurs et les athlètes lui procurent. Au-delà du cyclisme : Elle étudie l’informatique à temps partiel à l’Université Simon-Fraser. Elle aime faire du yoga, être dehors, escalader des rochers, faire de la randonnée et aller à l’aventure. Comme routine, le jour des compétitions, elle écoute toujours la même chanson avant une épreuve. On la surnomme Jazzy.