Comment les athlètes réussissent-ils à repousser les limites de leur sport? Ils se surpassent et réalisent des exploits que l’on croit inatteignables ou presque.

Voici une liste des exploits sportifs les plus difficiles à réaliser.

À LIRE: 10 records inusités dans le monde du sport

1. Gymnastique : obtenir une note parfaite

C’est seulement en 1976 que la première note parfaite a été accordée. C’est la jeune Nadia Comaneci qui, en excellant aux barres asymétriques aux Jeux olympiques de Montréal, a su obtenir cette note qui semblait inatteignable jusque-là. Elle a ensuite réussi à répéter l’exploit en étant parfaite à la poutre aux mêmes Jeux. Elle a ouvert la voie pour le peu d’autres prodiges de ce sport qui ont eux aussi obtenu la note parfaite de 10. Ce qui rend cette réalisation d’autant plus exceptionnelle, c’est qu’il n’est presque plus possible aujourd’hui, puisque le sport n’a cessé de se complexifier et que la méthode de pointage a été complètement réinventée.

2. Basketball : quadruple double

Un quadruple double signifie au basketball un joueur qui termine la partie avec une fiche arborant plus de 10 points dans quatre des cinq catégories d’actions soit les points marqués, les rebonds, les bloques (blocks), les vols de ballon (steals) et les passes décisives (assists). Pour réussir cet exploit, le joueur doit donc dominer dans toutes les dimensions du jeu, et ce durant le match en entier.

Difficulté supplémentaire: Les joueurs ont chacun un rôle bien précis à jouer. Les meneurs qui font beaucoup de passes ne sont généralement pas assez imposants pour gagner les rebonds tout comme les grands marqueurs ne font habituellement que très peu de passes.

3. Golf : trou d’un coup

Cet exploit n’est pas impossible, mais il est tout de même assez rare. Il nécessite une technique impeccable, une grande force sans parler d’une bonne dose de chance.

Difficulté supplémentaire: Les terrains de golf varient beaucoup les uns des autres forçant les joueurs à se retrouver en terrain plus au moins connu et à s’adapter en fonction de leur environnement.

4. Baseball : triple jeu sans aide

Réussir à retirer trois joueurs sans l’aide d’aucun coéquipier c’est absolument spectaculaire. Contrairement aux autres exploits, celui-ci ne nécessite pas réellement d’habiletés physiques remarquables si non d’avoir un temps de réaction presque instantané. Il faut plutôt être au bon endroit au bon moment.

5. Baseball : match parfait

Un match parfait au baseball est sans doute un des exploits sportifs les plus difficiles à réaliser. Pour y arriver, il faut que d’une part le lanceur soit parfait du début à la fin et d’autre part que le reste de l’équipe soit lui aussi sans faute pour retirer tous les joueurs de l’équipe adverse avant qu’un seul d’entre eux ne puisse atteindre le premier but. Seulement 23 lanceurs dans l’histoire de la MLB peuvent se vanter d’avoir réalisé l’exploit

Difficulté supplémentaire: Même en jouant un excellent match il est très rare de compléter un match parfait, puisqu’après tout la performance de l’équipe adverse influence tout autant l’issue du match.

6. Athlétisme : franchir les six mètres au saut à la perche

Cette performance est si difficile que le club des six mètres est seulement composé d’une vingtaine d’athlètes tous masculins. Le seul canadien à avoir franchi cette marque est Shawn Barber en janvier 2016. À 21 ans il est devenu le plus jeune athlète de l’histoire à réussir ce saut et a aussi établi le nouveau record canadien en saut à la perche.

Difficulté supplémentaire: Les perchistes ne possèdent que trois essais pour réussir ce saut et n’ont que 40 mètres pour prendre de la vitesse et s’élancer. Ce n’est pas tâche facile!

7. Patinage artistique féminin : réussir un quadruple saut

Complété un quadruple saut en patinage artistique féminin est considéré comme un exploit puisqu’en plus de nécessiter une technique impeccable, il exige une force surhumaine. La première patineuse à avoir réussi un quadruple saut en compétition est la Japonaise Miki Ando au Granp Prix junior de 2001. On peut toutefois croire que les quadruples sauts chez les femmes vont devenir de plus en plus communs sachant que de très jeunes patineuses l’ont réussi récemment.

8. Olympique : remporter plus de cinq médailles lors de mêmes Jeux

Michael Phelps

Ce qui rend cet exploit si difficile c’est que pour la majorité des sports, les Jeux n’offrent pas la possibilité de gagner plusieurs médailles et quand c’est possible, les horaires de compétitions sont si exigeants qu’ils rendent la tâche presque impossible. Être parmi les meilleurs au monde dans une épreuve est déjà un exploit, être parmi les meilleurs à cinq reprises en quelques jours ça s’approche de l’impossible c’est pourquoi seulement une douzaine de personnes y sont arrivées.

9. Hockey : marquer 50 buts en 50 matchs

Marquer 50 buts en 50 matchs c’est surréel. Maurice Richard, Wayne Gretzky, Mario Lemieux et Brett Hull font partie des rares joueurs qui ont accompli cette prouesse pour se hisser parmi les légendes de la LNH.

Difficulté supplémentaire: Le hockey moderne permet plus difficilement cette réussite puisque le niveau de jeu a beaucoup évolué et s’est complexifié et les blessures se multiplient forçant les joueurs à manquer des parties.

10. Tennis : remporter les quatre tournois du Grand Chelem dans la même saison

L’Allemande Steffi Graf célèbre la victoire, après avoir battu la championne en titre Martina Navratilova au All England Lawn Tennis Championships à Wimbledon, Londres, le 2 juillet, 1988.

Gagner les quatre tournois de Grand Chelem dans la même saison, c’est presque impensable, mais six joueurs ont tout de même réussi, le plus récent étant Steffi Graf en 1988. Pour réaliser un tel exploit, il est impératif de dominer sur tous les types de terrain soit sur terre battue, sur gazon et sur surface dure.

Difficulté suplémentaire: Chaque tournoi est un marathon d’effort intense de deux semaines.