Annie Pelletier

golden leaf icon for Hall of Fame

Décompte des médailles olympiques canadiennes

Gold medal icon 0
Silver medal icon 0
Bronze medal icon 1

Biographie

Annie Pelletier s’est présentée à ses seuls Jeux olympiques, à Atlanta en 1996, après avoir remporté une médaille à toutes les compétitions internationales majeures auxquelles elle a participé. Une fois à Atlanta, elle a survécu de justesse aux rondes préliminaires de l’épreuve du tremplin de 3 m, se classant 17e sur 18 qualifiées. Puis elle a été la dernière des 12 qualifiées en demi-finale. Cependant, Pelletier a gardé le meilleur pour la finale et a sauté du cinquième au troisième rang avec son dernier plongeon pour remporter la médaille de bronze.

À ses débuts en plongeon international, Pelletier a remporté la médaille d’argent au tremplin de 1 m des Universiades de 1993. Elle a enchaîné ce succès en remportant deux médailles d’or aux Jeux du Commonwealth de 1994 (tremplins de 1 m et 3 m), le bronze aux Championnats du monde de 1994 (tremplin de 1 m) et deux fois l’or aux Jeux panaméricains de 1995 (tremplins de 1 m et 3 m). 

Pelletier a grandi avec deux frères et un père qui s’est assuré de lui faire savoir qu’elle avait la fibre d’une athlète. Elle jouait constamment dehors, grimpait dans les arbres et prenait des risques. Après avoir vu Nadia Comaneci remporter l’or olympique aux Jeux de Montréal en 1976, comme la plupart des filles canadiennes à l’époque, Pelletier a rêvé d’aller aux Jeux olympiques comme gymnaste, cependant, elle a subi tellement de blessures en gymnastique qu’elle a opté pour le plongeon. Quelques années plus tard, aux Jeux du Canada de 1989 à Saskatoon, Pelletier a gagné la médaille d’or au tremplin de 3 m et a fini cinquième au tremplin de 1 m.

Membre du Club de natation CAMO de Montréal, Pelletier a été championne canadienne à quelques reprises aux tremplins de 1 m et de 3 m. Elle a pris sa retraite après les Jeux d’Atlanta en 1996, demeurant très active dans le domaine du plongeon. Impliquée comme modèle à suivre pour les plongeurs prometteurs, Pelletier a agi comme porte-parole de la Fédération de l’athlète d’excellence du Québec et a été analyste de plongeon à la télévision de Radio-Canada. 

Pelletier caressait deux rêves dans sa vie : être athlète olympique et devenir maman. Elle a réalisé le deuxième en donnant naissance à Arthur en décembre 2017. Pelletier a été intronisée au Temple de la renommée olympique du Canada en 2003.

Faits saillants olympiques

Jeux Sport Épreuve Rang
1996 Atlanta Sports aquatiques - PlongeonTremplin 3 m - femmesBronze