Vendredi soir à Plymouth, au Michigan, le Canada a conclu le Championnat du monde de hockey féminin avec la médaille d’argent au cou à la suite d’une défaite crève-coeur de 3-2 en prolongation face aux États-Unis.

Dans ce qui était le 18e affrontement de suite entre les deux nations en finale du tournoi, le Canada a rapidement fait sentir sa présence après avoir été blanchi 2-0 par ses rivales américaines en lever de rideau des préliminaires.

Meghan Agosta a été la première à s’inscrire au pointage après seulement une minute de jeu. La triple championne olympique a profité d’une passe précise de Jennifer Wakefield du flanc droit pour surprendre Nicole Ensley dans la partie supérieure et donner les devants à son pays 1-0.

À LIRE : Le Canada blanchit la Finlande et passe en finale au Mondial de hockey féminin

Meghan Agosta donne les devants 1-0 au Canada tôt en première période de la finale des Championnats du monde de hockey féminin à Plymouth, au Michigan, le 7 avril 2017. THE CANADIAN PRESS/Jason Kryk

Meghan Agosta donne les devants 1-0 au Canada tôt en première période de la finale des Championnats du monde de hockey féminin à Plymouth, au Michigan, le 7 avril 2017. THE CANADIAN PRESS/Jason Kryk

La réplique américaine est cependant survenue moins de quatre minutes plus tard alors que Kacey Bellamy a trompé la vigilance de Shannon Szabados, auteure d’un jeu blanc la veille en demi-finale face à la Finlande. Kendall Coyne et Brianna Decker ont également contribué au but égalisateur.

L'Américaine Jocelyne Lamoureux-Davidson (17) et la Canadienne Laura Fortino (8) se disputent la rondelle en deuxième période du match pour la médaille d'or du Mondial de hockey féminin à Plymouth, au Michigan, le 7 avril 2017. (AP Photo/Carlos Osorio)

L’Américaine Jocelyne Lamoureux-Davidson (17) et la Canadienne Laura Fortino (8) se disputent la rondelle en deuxième période du match pour la médaille d’or du Mondial de hockey féminin à Plymouth, au Michigan, le 7 avril 2017. (AP Photo/Carlos Osorio)

Il a fallu attendre jusqu’en troisième période pour voir Kacey Bellamy mettre un terme à l’impasse et procurer une avance de 2-1 aux favorites locales. Le second but des États-Unis a également permis à Decker de récolter sa deuxième mention d’aide du match.

Puis, à mi-chemin du troisième tiers, Brianne Jenner a profité d’un avantage numérique pour ramener tout le monde à la case départ. Cette dernière a complété la passe de sa capitaine Marie-Philip Poulin pour battre de vitesse Ensley qui s’était déplacée vers la droite dans le but de stopper le tir sur réception avec sa jambière.

Hilary Knight a mis fin au débat à 10:17 de la prolongation pour procurer aux États-Unis un quatrième titre mondial de suite.

Plus tôt en journée, la Finlande a dominé l’Allemagne 8-0 pour s’emparer de la médaille de bronze.