En fin de semaine dernière, le sprinteur canadien Aaron Brown s’est aventuré en territoire inconnu en franchissant l’épreuve du 100 m en moins de dix secondes.

Véritable obsession pour les sprinteurs masculins, Brown a réussi l’exploit sous le chaud soleil floridien samedi dernier, alors qu’il a arrêté le chrono à 9,96 secondes, devançant au passage l’ancien champion du monde Tyson Guay (9,97 s).

Bailey Surin De Grasse Brown

En finale, l’athlète canadien a franchi la même distance en 10,01 secondes, terminant ainsi deuxième derrière l’Américain Marvin Bracy (9,94 s).

Il s’agit des deux meilleures performances individuelles en carrière de Brown, alors qu’il avait réussi un temps de 10,05 secondes il y a trois ans. À 24 ans, l’Ontarien est au sommet de sa forme, lui qui avait été passablement ralenti par une blessure, expliquant ainsi que sa meilleure performance date de 2013.

Seulement trois autres Canadiens peuvent se vanter d’avoir réalisé l’exploit du 100 m sous la barre des dix secondes. Donovan Bailey et Bruny Surin se partagent le record national de 9,84 secondes alors que le médaillé de bronze des Mondiaux de 2015 Andre De Grasse avait réussi ce tour de force en 9,92 secondes.

À voir : De Grasse encore premier lors du passage de la Diamond League à Oslo

Aaron Brown | Athlétisme

Aaron Brown | Athlétisme

De Grasse, 21 ans, et Brown ont fait équipe aux Championnats du monde d’athlétisme à Beijing en 2015 et ont permis au Canada de rafler la médaille de bronze à l’épreuve 4×100 m. Il s’agissait d’un deuxième podium en relais pour Brown après avoir récolté le bronze également à Moscou en 2013.

À voir : Brown en argent à Rome 

Avoir deux sprinteurs du club sélect toujours actifs rappelle l’équipe canadienne des années 90, alors que Bailey et Surin avaient tous les deux brisé la barrière des dix secondes à quelques mois d’intervalle avant de terminer premier et deuxième aux Championnats mondiaux de Göteborg, en Suède, en 1995. À l’époque, le Canada avait également enlevé l’épreuve du 4×100 m, un exploit que l’équipe nationale répéta un an plus tard aux Jeux olympiques d’Atlanta. Bailey y avait d’ailleurs remporté la médaille d’or au 100 m.

Bruny Surin (left) and Donovan Bailey (right) went 1-2 in Gothenburg 1995, and later (pictured here) celebrated winning relay gold with Glenroy Gilbert and Robert Esmie at the IAAF World Championships in Sweden.

Bruny Surin (gauche) and Donovan Bailey (droite) ont réalisé un doublé canadien à Göteburg en 1995, et plus tard (photo ci-dessus) ont célébré leur triomphe pour l’or au relais avec Glenroy Gilbert et Robert Esmie aux Championnats du monde de l’IAAF en Suède.

« Les Canadiens peuvent espérer de grandes choses à venir. C’est une ère fort prometteuse pour les sprinteurs canadiens», a affirmé Brown l’an dernier en entrevue avec Olympique.ca avant les Jeux panaméricains de Toronto. Avec ses plus récentes performances, force est d’admettre qu’il avait vu juste.

De Grasse et Brown auront fort probablement l’occasion de courir tous les deux aux épreuves de 100 et 200 m aux essais olympiques d’Athlétisme Canada, à Edmonton du 7 au 10 juillet prochain.