Biographie :

Brian Orser a remporté deux médailles d’argent consécutives de l’épreuve masculine de patinage artistique, notamment aux Jeux de Sarajevo en 1984 et à ceux de Calgary en 1988. Il est arrivé aux Jeux de Calgary en tant que champion du monde en titre et il a eu l’honneur d’être le porteur de drapeau du Canada à la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques d’hiver présentés à la maison.

À Sarajevo, Orser est devenu le premier patineur à réussir un triple axel dans une épreuve olympique. Il était au premier rang du programme court et du programme libre, mais sa septième place dans les figures imposées l’ont fait glisser derrière l’Américain Scott Hamilton, triple champion du monde, qui a décroché l’or.

À Calgary, le plus grand rival d’Orser était l’Américain Brian Boitano dans ce que les médias ont appelé « la Bataille des Brian ». Orser était monté sur tous les podiums des championnats du monde depuis 1983, remportant la médaille de bronze cette année-là et trois médailles d’argent par la suite. En 1986, Boitano a remporté le titre mondial qu’Orser a ensuite décroché en 1987. Grâce à une décision de cinq juges contre quatre dans le programme libre, Boitano est monté sur la plus haute marche du podium olympique.

Après avoir remporté une autre médaille d’argent aux Championnats du monde en 1988, Orser est passé chez les professionnels et il a fait partie de la tournée des Étoiles sur glace jusqu’en 2007. Il a ensuite amorcé une carrière d’entraîneur de patineurs élites, prenant notamment sous son aile la Sud-Coréenne Yuna Kim, championne en simple féminin à Vancouver en 2010, le Japonais Yuzuru Hanyu, champion masculin à Sotchi 2014 et à PyeongChang 2018, ainsi que le double champion du monde Javier Fernandez de l’Espagne.

Orser a remporté un prix Emmy en 1990 pour sa performance dans Carmen on Ice. Il a été intronisé au Panthéon du sport canadien en 1989, au Temple de la renommée olympique canadien en 1995 et au Temple de la renommée mondial du patinage artistique en 2009. Il a été fait membre de l’ordre du Canada en 1985, puis promu comme officier de cet ordre en 1988.