Les grands noms du basketball et des sports équestres d’Équipe Canada Steve Nash et Eric Lamaze feront partie de la classe de 2020/2021 des nouveaux membres intronisés au Panthéon des sports canadiens, dévoilée mercredi.

À lire : Cinq athlètes d’Équipe Canada font leur entrée au Panthéon des sports canadiens en 2019

Steve Nash

Premier joueur canadien à être sélectionné en première ronde du Repêchage de la NBA depuis le début des années 80, en 1996, Steve Nash a marqué l’histoire du basketball, et surtout au Canada, pendant les deux décennies qui ont suivi. Récipiendaire de deux titres du joueur par excellence de la NBA, Nash a participé à huit occasions au Match des Étoiles de la NBA. Il a terminé sa carrière sur les courts en 2015 avec une longue liste d’accolades sur sa feuille de route : trophée Lou Marsh, prix Lionel Conacher, prix J. Walter Kennedy, record de la NBA du meilleur pourcentage de lancers francs réussis en carrière (.904) en plus d’avoir été intronisé au Temple de la renommée du basketball professionnel à sa première année d’éligibilité.

Sur le plan olympique, Steve Nash a mené Équipe Canada jusqu’aux quarts de finale du tournoi de Sydney 2000 et il a été l’un des derniers porteurs de flambeau lors de la Cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques de Vancouver 2010.

Eric Lamaze

Un cavalier et son cheval sautent un obstacle à Beijing 2008

Eric Lamaze du Canada alors qu’il chevauche Hickstead lors de la compétition de saut individuel aux Jeux olympiques de Beijing 2008 à Hong Kong. Le cheval du champion olympique de saut d’obstacles Eric Lamaze, Hickstead. (Photo AP / Susan Walsh, fichier)

Eric Lamaze est l’athlète canadien de sports équestres le plus décoré avec ses trois médailles olympiques, alors que Hickstead est considéré comme l’un des meilleurs chevaux de sauts d’obstacles de tous les temps; leur place est bien solide dans la catégorie des duos iconiques canadiens. Ensemble, ils ont été couronnés champions olympiques à l’épreuve individuelle de sauts d’obstacles à Beijing 2008, devenant les premiers représentants du Canada à gagner l’or olympique en sports équestres.

Equipe Canada - sports équestres - Eric Lamaze - Rio 2016

Eric Lamaze et Fine Lady 5 durant la finale du saut d’obstacles aux Jeux olympiques de Rio, le 19 août 2016. (Photo: Mark Blinch)

Ils ont remporté à trois reprises le titre canadien en sauts, ont raflé de nombreux titres du Grand Prix et ont mis la main sur la médaille de bronze du concours individuel aux Jeux équestres mondiaux de 2010. Hickstead, qui a obtenu le titre de « meilleur cheval » à ces mêmes Jeux équestres, est décédé en novembre 2011 après sa brillante carrière. Lamaze continue de porter l’unifolié autour du monde depuis, ayant même remporté le bronze à Rio 2016 à l’épreuve individuelle. Au printemps dernier, il a annoncé être atteint d’une tumeur au cerveau. Il a pris une pause de six mois avant cette annonce, mais est de retour à la compétition depuis l’été 2019. Il tentera de se qualifier pour Tokyo 2020, ce qui représenterait sa 4e participation olympique.

La double olympienne en pentathlon Diane Jones Konihowski et la golfeuse des Jeux panaméricains de Toronto 2015 Lori Kane sont les deux autres membres d’Équipe Canada de la cuvée 2020.

Diane Jones Konihowski

Diane Jones Konihowski est l’une des vedettes d’Athlétisme Canada des années 70 et 80, où elle a représenté Équipe Canada au pentathlon aux Jeux de Munich 1972 et Montréal 1976. Après avoir pris sa retraite de la compétition en 1983, elle s’est beaucoup impliquée dans l’administration du sport en Alberta, elle a été directrice du Comité olympique canadien et d’Esprit sportif Canada, a été chef de mission du Canada aux Jeux de Sydney 2000, chef de l’exploitation de l’organisme KidSport Canada et a obtenu un doctorat honorifique en droit de l’Université Brock.

Elle fait aussi partie du Temple de la renommée olympique du Canada et est membre de l’Ordre du Canada.

L’ancien joueur de hockey Sheldon Kennedy, grand champion de Battle of the blades aux côtés de la danseuse sur glace Kaitlyn Weaver, sera également de la classe de 2020 à titre de bâtisseur.

Seront aussi intronisés dans cette cérémonie tenue l’an prochain les athlètes John « Jackie » Barret (powerlifting et Olympiques spéciaux), Sonja Gaudet (curling en fauteuil roulant) ainsi que les bâtisseurs Duncan Campbell (curling en fauteuil roulant), Judy Kent (administration du sport), Willie O’Ree (hockey) et Ross Powless (crosse).

La date exacte de la cérémonie ainsi que les informations sur sa diffusion sur le web ou à la télé ne sont pas encore connues.