Wickenheiser, van Koeverden et Smith intronisés dans la cohorte 2022 du Panthéon des sports canadiens

Trois athlètes olympiques — Hayley WickenheiserAdam van Koeverden et Tricia Smith — font partie de la cohorte 2022 du Panthéon des sports canadiens qui a été dévoilée jeudi.

Voici un tour d’horizon rapide de celles et ceux qui seront honorés dans les catégories athlètes, bâtisseurs et pionniers.

Hayley Wickenheiser

Ayant participé à six Jeux olympiques, cinq en hockey sur glace et un en softball, Hayley Wickenheiser sera intronisée dans la catégorie athlète. Elle a remporté cinq médailles olympiques en hockey sur glace, incluant quatre médailles d’or consécutives à Salt Lake City 2002, Turin 2006, Vancouver 2010, et Sotchi 2014. Elle avait précédemment remporté l’argent lors des débuts olympiques du hockey sur glace féminin à Nagano 1998. Elle a également représenté Équipe Canada en softball à Sydney 2000.

Une hockeyeuse lève les bras dans les airs.
Hayley Wickenheiser célèbre un but marqué aux Jeux olympiques d’hiver de Sotchi 2014. (COC Photo/Winston Chow)

Parmi les autres récompenses qui lui ont été décernées, il y a les titres de Joueuse la plus utile qu’elle a reçus en 2002 et 2006. Elle a également été choisie pour réciter le serment des athlètes à Vancouver 2010 et a été porte-drapeau d’Équipe Canada à la cérémonie d’ouverture des Jeux de Sotchi 2014.

Wickenheiser a commencé à jouer au hockey avec l’équipe féminine nationale canadienne pendant la saison 1993-1994 et a fait ses débuts au Championnat du monde féminin de l’IIHF à 15 ans seulement.

Au moment de prendre sa retraite en 2017, elle avait remporté sept médailles d’or en Championnat du monde et était la meilleure marqueuse de tous les temps du Canada avec 379 points (168 buts, 211 aides) en 276 matchs internationaux. Elle a été intronisée au Temple de la renommée de l’IIHF et au Temple de la renommée du hockey en 2019.

Adam van Koeverden

Adam van Koeverden, qui a participé à quatre Jeux olympiques et a remporté quatre médailles olympiques, sera également intronisé dans la catégorie athlète. Le spécialiste de kayak sprint a gagné l’or au K-1 500 m et le bronze au K-1 1000 m à ses débuts olympiques à Athènes 2004, ce qui lui a valu d’être choisi porte-drapeau du Canada pour la cérémonie de clôture.

Un kayakiste en compétition.
Adam Van Koeverden participe à la finale du K-1 1000 m aux Jeux olympiques de Londres 2012, le 8 août 2012. Van Koeverden a gagné la médaille d’argent. THE CANADIAN PRESS/HO, COC – Jason Ransom

Il a par la suite porté le drapeau canadien lors de la cérémonie d’ouverture à Beijing 2008 où il a remporté l’argent au K-1 500 m. Lorsque cette épreuve a été retirée du programme olympique, il s’est concentré sur le K-1 1000 m et a gagné une autre médaille d’argent à Londres 2012 avant de terminer sa carrière à Rio 2016.

Van Koeverden a également remporté huit médailles en Championnats du monde de l’ICF, incluant deux médailles d’or.

Tricia Smith

Présidente du Comité olympique canadien depuis 2015, Tricia Smith sera intronisée à titre de bâtisseuse. Olympienne de quatre Jeux en aviron, Smith a gagné une médaille d’argent à Los Angeles 1984. Elle a également été médaillée aux Championnats du monde d’aviron à sept reprises.

Tricia Smith en conférence de presse.

Depuis la fin de sa carrière d’athlète, Smith a travaillé sans relâche comme ambassadrice du sport et plus particulièrement pour l’avancement des femmes dans le sport. Elle est siège à titre de membre du Comité international olympique depuis 2016, est vice-présidente de World Rowing et siège sur le conseil exécutif de l’Association des Comités olympiques nationaux.

Les autres intronisés de la cohorte 2022

Le légendaire journaliste Brian Williams sera aussi intronisé dans la catégorie des bâtisseurs. Il a pris sa retraite en décembre après une carrière s’échelonnant sur cinq décennies et qui inclut la couverture de 14 Jeux olympiques pour CBC et CTV, dont les premiers ont été ceux Montréal 1976. Il a remporté huit prix Gemini, deux prix Foster Hewitt et un prix Écrans canadiens pour son travail.

Un autre intronisé de la catégorie bâtisseur, Edward Lennie, est connu comme le « Père des Jeux du nord ». Le natif d’Inuvialuit a dédié sa vie à la préservation et à la promotion des sports traditionnels de l’Arctique.

Outre Wickenheiser et van Koeverden, trois autres athlètes seront intronisés. Dwayne De Rosario est quatre fois champion de la Ligue majeure de soccer et est dans le top 10 des meilleurs marqueurs de la ligue. Le paranageur vivant avec un handicap visuel Tim McIsaac a remporté un total de 21 médailles en quatre participations aux Jeux paralympiques de 1976 à 1988. John Tavares a été nommé Joueur le plus utile de la Ligue nationale de crosse à trois reprises.

Deux groupes seront intronisés dans la catégorie pionniers. Le Chatham Coloured All-Stars, connu comme la première équipe de baseball organisée entièrement composée de joueurs noirs, a joué sept ans dans les années 1930 en Ontario. Les Preston Rivulettes formaient une équipe de hockey féminin qui a connu beaucoup de succès dans les années 1930. Elles ont dominé la compétition, ne s’inclinant qu’à une seule reprise en environ 350 matchs.