Parfois, ce n’est pas la victoire qui fait la nouvelle, c’est la performance. C’est le cas de nos meilleurs joueurs de tennis canadiens, qui n’ont peut-être pas remporté la Coupe Davis, ce week-end, mais qui ont écrit une page d’histoire et défini le Canada comme une puissance mondiale en tennis.

Voici les dernières nouvelles d’Équipe Canada.

Tennis

À LIRE : Équipe Canada finaliste de la Coupe Davis, un moment historique

View this post on Instagram

This. Is. Unreal. 🇨🇦 #Finals

A post shared by Vasek Pospisil (@vasek.pospisil) on

Le titre a échappé au Canada en finale de la Coupe Davis, après que Félix Auger-Aliassime et Denis Shapovalov ait été défaits lors de leurs matchs de simple, respectivement contre Roberto Bautista Agut et Rafael Nadal.

C’est tout de même une semaine historique qu’a vécue Équipe Canada à Madrid. Non seulement ils ont réalisé des performances incroyables de jour en jour (salut, Vasek Pospisil!), mais ils ont en plus été en mesure d’atteindre la finale du tournoi, ce qui n’a jamais été fait par une équipe canadienne depuis la création de la Coupe Davis… en 1900.

C’était officiellement le dernier tournoi de tennis de 2019. Eh oui, il faudra atteindre quelques mois avant de revoir les Bianca, Denis et Félix de retour en action sur le court! Au moins, la saison s’est terminée sur une note absolument fantastique.

Patinage artistique

À LIRE : Équipe Canada remporte l’argent et le bronze au Japon

Le Canada a fait briller ses couleurs au Trophée NHK à Sapporo, au Japon, en décrochant deux médailles. Le couple Kirsten Moore-Towers et Michael Marinaro a pris l’argent, en plus de se qualifier pour la finale du Grand Prix de l’ISU, qui se tiendra en Italie en décembre.

Roman Sadovsky a remporté la seconde médaille d’Équipe Canada, chez les hommes. C’était une première médaille en carrière pour le jeune patineur de 20 ans.

Patinage de vitesse sur longue piste

À LIRE : Ivanie Blondin en argent, Laurent Dubreuil en bronze en Pologne

Les patineurs de longue piste canadiens se sont démarqués ce week-end avec une récolte de quatre médailles à la Coupe du monde de longue piste de Tomaszów Mazowiecki, en Pologne.

Samedi, David La Rue, Alex Boisvert-Lacroix et Laurent Dubreuil ont joint leurs forces pour remporter le bronze au sprint par équipe. Isabelle WeidemannIvanie Blondin et Valérie Maltais ont aussi décroché une médaille de bronze de leur cru, à la poursuite par équipes. Maltais a ainsi remporté sa première médaille en Coupe du monde depuis son saut de la courte à la longue piste.

Dimanche, Laurent Dubreuil a récolté sa première médaille individuelle de la saison, le bronze au 500 m, alors qu’Ivanie Blondin a pris l’argent au départ groupé.

Judo

Les quatre médaillées posent sur le podium avec leurs médailles

Jessica Klimkait, à droite, pose avec les autres médaillées de la catégorie des -57 kg au Grand Chelem d’Osaka, le 22 novembre 2019. Photo : Fédération internationale de judo

Jessica Klimkait a décroché le bronze chez les -57 kg au Grand Prix d’Osaka, au Japon. Elle a obtenu sa médaille après avoir défait la Japonaise Tsukasa Yoshida en petite finale.

Klimkait n’a donc pas pu défendre son titre de championne obtenu l’an dernier. En entrevue, elle s’est tout de même dite satisfaite de son résultat.

Natation

Sydney Pickrem à la brasse.

Sydney Pickrem nage le 200 m brasse aux Championnats du monde de natation à Gwangju, en Corée du Sud, le 25 juillet 2019. (AP Photo/Lee Jin-man)

La saison de la Ligue internationale de natation tire à sa fin. Cette nouvelle compétition mondiale qui met en compétition des équipes composées de nageurs de différents pays a été fructueuse pour les Canadiens, qui ont accumulé les podiums dans les derniers mois.

D’ailleurs, seulement à la plus récente étape, qui avait lieu à Londres ce week-end, les nageuses du Canada ont récolté neuf top 3, dont quatre premières places. Sydney Pickrem a même terminé la saison dans le top 10 des MVP, en plus d’enregistrer un nouveau record canadien au 200 m quatre nages individuel, avec 2:04,34.

Chez les hommes, Finlay Knox a lui aussi abaissé le record canadien au 200 m quatre nages individuel, à 1:55,10.

Les résultats de cet arrêt confirmaient quelles équipes se rendront à la Grande finale, à Las Vegas, en décembre prochain. Trois des quatre équipes qualifiées auront une forte représentation canadienne.