L’hiver approche plus vite qu’on le pense! La saison des sports d’hiver étant déjà commencée, jetons un coup d’oeil sur les athlètes canadiens à surveiller cette année.

Voici ce que vous devez savoir sur les patineurs artistiques et les patineurs de vitesse sur courte piste et sur longue piste qui sauteront sur la patinoire.

À LIRE : Sports de glisse en 2018-19 : Où sera Équipe Canada?

À LIRE : Sur les pentes de 2018-19: Où sera Équipe Canada?

Patinage artistique

Keegan Messing salue la foule à la suite de sa présentation au programme libre lors des Jeux olympiques de PyeongChang. Messing a affirmé qu’il allait s’ennuyer de Patrick Chan sur la glace et qu’il a grandement appris en l’observant. LA PRESSE CANADIENNE/Paul Chiasson

Quels Canadiens seront en compétition?

Plus tôt cette année, le champion olympique Patrick Chan a annoncé qu’il accrochait ses patins, passant le flambeau à Nam Nguyen et à Keegan Messing. Le mois dernier, Nguyen a décroché l’or à la Classique internationale de patinage artistique des États-Unis. Toujours en septembre, Messing a obtenu sa première victoire internationale au Trophée Nebelhorn, lui qui a vaincu le Suédois Alexander Majorov et le Russe Artur Dmitriev.

Du côté des femmes, la championne du monde Kaetlyn Osmond a décidé de ne pas reprendre l’action pour la saison 2018-2019. Lors de la dernière campagne, Osmond est devenue la première Canadienne à remporter un titre de championnat du monde en 45 ans.

En son absence, Alaine Chartrand participera à deux compétitions, dont celle de Patinage Canada, disputée à Laval, la fin de semaine prochaine. La championne nationale de 2016 a représenté le pays à deux événements de Grand Prix l’an dernier. Son meilleur résultat sur la scène internationale a été en 2016 à la Classique internationale d’automne, où elle s’est classée deuxième derrière Mira Nagasu.

Alaine Chartrand durant son programme court aux Championnats canadiens de patinage artistique à Vancouver. Vendredi 12 janvier 2018.  LA PRESSE CANADIENNE/Jonathan Hayward

Gabrielle Daleman devait aussi être en action la fin de semaine prochaine, mais a choisi de se retirer la semaine passée pour prendre soin de sa santé mentale. Daleman a aussi décidé de faire l’impasse sur le Trophée NHK en novembre.

Kirsten Moore-Towers et Michael Marinaroen action sur la glace de Gangneung lors des Jeux olympiques de PyeongChang. Jeudi 15 février 2018. (AP Photo/David J. Phillip)

En couple, Meagan Duhamel et Eric Radford ont annoncé leur retraite en avril. Les amateurs de patinage artistique devront avoir à l’oeil Kirsten Moore-Towers et Michael Marinaro. Le duo a pris part à la Classique internationale d’automne et au Trophée Finlandia, terminant deuxième à chaque fois.

Pour ce qui est de la danse sur glace, Kaitlyn Weaver et Andrew Poje sauteront la saison du Grand Prix pour rejoindre Tessa Virtue et Scott Moir à la tournée Merci Canada. Équipe Canada pourra compter sur trois duos cette année, le plus prometteur étant Piper Gilles et Paul Poirier. Ces derniers ont grimpé au sommet du podium dernièrement au Trophée Nebelhorn.

Le duo est inscrit à deux Grand Prix, soit les Internationaux de Patinage Canada la fin de semaine prochaine et les Internationaux de France qui auront lieu en novembre.

Piper Gilles et Paul Poirier en danse sur glace aux Jeux de PyeongChang.  Mardi 20 février 2018. LA PRESSE CANADIENNE/Paul Chiasson

Où Équipe Canada sera-t-elle en compétition?

Les Internationaux de Patinage Canada – 26 au 28 octobre 2018 – Laval, Québec

Six arrêts seront prévus dans la série Grand Prix ISU avec un passage à Laval du 26 au 28 octobre. La Finale du Grand Prix ISU, elle, se tiendra à Vancouver du 6 au 9 décembre. Au retour des Fêtes, c’est aux Championnats canadiens, du 14 au 20 janvier, à Saint John, au Nouveau-Brunswick que se décidera le contingent qui ira aux Championnats des quatre continents *du 7 au 10 février à Anaheim) et aux Mondiaux de patinage artistique (du 18 au 24 mars à Saitama).

Patinage de vitesse sur longue piste

Ivanie Blondin s’oppose à  Nathalia Voronina en finale de la Coupe du monde au 3000 m. Samedi 17 mars 2018. (AP Photo/Sergei Grits)

Quels Canadiens seront en compétition?

Les Championnats canadiens débuteront cette fin de semaine (20 au 23 octobre) et l’équipe de la Coupe du monde sera connue ensuite.

Le champion olympique Ted-Jan Bloemen tentera de poursuivre sur sa lancée cette saison après avoir raflé l’or au 10 000 m et l’argent au 5000 m à PyeongChang 2018. Bloemen a également été couronné champion au classement du 5000/10 000 m après les Jeux olympiques.

Ce sera le début d’un nouveau chapitre pour Valérie Maltais, elle qui a passé du patinage de vitesse sur courte piste à celui sur longue piste. La patineuse canadienne en a fait l’annonce cet été.

Valérie Maltais en action aux essais du 1500 m sur courte piste aux Jeux olympiques d’hiver 2018, à Gangneung, Corée du Sud, Samedi 17 février 2018. Elle pratiquera maintenant le patinage de vitesse sur longue piste. LA PRESSE CANADIENNE/Paul Chiasson

Plusieurs autres noms chausseront leurs patins cette fin de semaine comme Ivanie Blondin, Isabelle Weidemann, Keri Morrison et Jordan Belchos.

Où Équipe Canada sera-t-elle en compétition?

En plus des nombreuses coupes du monde, les patineurs canadiens auront dans leur mire les trois championnats du monde de leur sport soit les Championnats du monde de distances individuelles (7 au 10 février à Inzell, en Allemagne), les Championnats du monde sprint (23 et 24 février à Heerenveen, aux Pays-Bas) et les Championnats du monde All around (2 et 3 mars 2019 à Calgary).

Patinage de vitesse sur courte piste

Kim Boutin en action lors de la finale du 1500 m. (Photo par Vincent Ethier/COC)

Quels Canadiens seront en compétition?

Pas moins de 28 patineurs porteront les couleurs du Canada en compétition. Ils tenteront de connaître autant de succès que l’an dernier, alors qu’Équipe Canada avait récolté cinq médailles olympiques, sept médailles aux Championnats du monde et 21 médailles en Coupe du monde.

Les médaillés olympiques Samuel Girard, Charles Hamelin, Charle Cournoyer et Pascal Dion mèneront la formation canadienne. Ce groupe s’était emparé du bronze à PyeongChang à l’épreuve du relais par équipes.

De gauche à droite: Samuel Girard, Charle Cournoyer, Charles Hamelin et Pascal Dion célèbrent leur médaille de bronze au relais 5000 m à PyeongChang, le 22 février 2018. THE CANADIAN PRESS/Paul Chiasson

De gauche à droite: Samuel Girard, Charle Cournoyer, Charles Hamelin et Pascal Dion célèbrent leur médaille de bronze au relais 5000 m à PyeongChang, le 22 février 2018. THE CANADIAN PRESS/Paul Chiasson

Chez les femmes, la médaillée olympique Kim Boutin et Jamie Macdonald mènent la charge.

Les deux premières Coupes du monde de la saison présenteront cinq femmes qui feront leurs débuts sur le circuit, et ce, en sol canadien à Calgary. Il s’agit de Camille De Serres-Rainville, d’Alyson Charles, d’Alison Desmarais, de Claudia Gagnon et de Courtney Sarault.

L’an dernier, Sarault a été nommée étoile montante de l’année au Canada en patinage de vitesse sur courte piste. Elle a reçu trois médailles aux Championnats du monde juniors et tentera de continuer sur cette lancée chez les seniors.

Où Équipe Canada sera-t-elle en compétition?

C’est en ouverture de la saison des coupes du monde que l’équipe canadienne sera en action à la maison, soit du 2 au 4 novembre à Calgary. Au retour des Fêtes, les patineurs reprendront le départ contres les meilleurs du monde dans un exercice de perfectionnement du 11 au 13 janvier à Montréal et quelque semaines plus tard ils clôtureront leur saison aux Championnats du monde de patinage de vitesse sur courte piste (8 au 10 mars) à Sofia, en Bulgarie.