Les Jeux olympiques de PyeongChang 2018 sont maintenant clos. Pour couronner le tout, une cérémonie de clôture grandiose s’est déployée sous le signe de la paix.

En 16 jours de compétitions, on aura vécu des émotions fortes, des victoires, des défaites. On aura assisté à un moment historique pour le Canada avec un record de 29 médailles amassées, lui permettant d’atteindre le troisième rang mondial après l’Allemagne (31) et la Norvège (39). Équipe Canada avait donc de quoi être fière pendant cette cérémonie de clôture haute en couleur.

Voici les moments forts de ce qui a mis fin à des Jeux historiques pour le Canada.

23 enfants (pour les 23e JO d’hiver de l’histoire) de la Corée du Sud, portant les couleurs du drapeau coréen, ont défilé sur la scène pour chanter l’hymne national pendant la cérémonie de clôture. Le 25 février 2018. (Photo: THE CANADIAN PRESS/Nathan Denette)

À LIRE: La cérémonie de clôture comme si vous étiez un athlète d’Équipe Canada

La K-pop à l’honneur

Des feux d’artifices pendant la cérémonie de clôture des Jeux de PyeongChang 2018. (AP Photo/Charlie Riedel)

Qui dit Corée du Sud, dit K-pop. Ça allait donc de soi que des notes de K-pop se fassent entendre à la clôture des festivités. 102 interprètes, représentant les 102 champions olympiques, étaient sur scène dans un univers faisant penser aux jeux vidéos. C’était une façon de rendre hommage aux athlètes de partout à travers le globe qui ont fait preuve de courage et de persévérance pour en arriver à ces Jeux.

Kim Boutin comme porte-drapeau du Canada

Kim Boutin, triple médaillée en patinage de vitesse sur courte piste, figurait parmi les porte-drapeaux des pays représentés. Les autres athlètes d’Équipe Canada ont ensuite défilé dans le stade olympique de PyeongChang. Les cérémonies de clôture étant toujours un peu plus informelles que les cérémonies d’ouverture, les athlètes de toutes les délégations ont défilé dans le stade sans ordre particulier. On symbolise par là une union de ces athlètes qui appartiennent, après tout, à la même planète.

Le flambeau transmis à Beijing 2022

Les Jeux d’hiver se terminent à PyeongChang, et voilà qu’on pense déjà aux prochains qui s’entameront à Beijing dans quatre ans. Pékin deviendra alors la première ville de l’histoire à organiser à la fois des Jeux d’été et d’hiver. Ce sera aussi une première de voir deux JO d’hiver consécutifs se déroulant en Asie. Hôtes des Jeux d’été de 2008, les Chinois ont repris le flambeau pendant la cérémonie. Le panda, symbole de la Chine, était à l’honneur après que le maire de Beijing, Chen Jining se soit vu remettre le drapeau olympique par Thomas Bach, le président du CIO.

Les projections du prochain pays hôte ont laissé place à toutes sortes de symboles: du dragon, symbole de force et de sagesse, au phénix représentant la chance. Par la suite, avec la présentation de visages de Chinois apparaissant sur de multiples écrans, la Chine s’est dit prête à accueillir le monde entier en 2022.

Un clin d’oeil à Pita Taufatofua

Pita Taufatofua du Tonga salue la foule durant la cérémonie de clôture. (Photo: AP Photo/Kirsty Wigglesworth)

On ne pouvait pas passer à côté du Tongien Pita Taufatofua qui a le don d’attirer l’attention. L’athlète, qui a participé au 15 km de style libre de ski de fond, avait fait couler beaucoup d’encre à Rio (il y était athlète de taekwondo) en défilant torse nu à la cérémonie d’ouverture. Il avait récidivé dans le froid des Jeux de PyeongChang à la cérémonie d’ouverture il y a deux semaines. Toujours vêtu d’un accoutrement léger, il a été invité à la cérémonie de clôture pour représenter tous les continents aux côtés d’autres athlètes.

Encore de la K-pop pour une finale grandiose

La cérémonie de clôture des Jeux a terminé en grandes pompes, en récidivant avec une touche de K-pop. Ce symbole de culture populaire, juxtaposée à une imagerie traditionnelle de la Corée, a permis de voir une Corée du Sud ancrée dans ses racines et à la fois tournée vers l’avenir. Une boule de neige géante, des mascottes Soohorang, l’extinction de la flamme olympique et un set de DJ ont terminé la soirée en beauté et en chaleur. De quoi faire oublier le froid sud-coréen qui régnait dans le stade.

À LIRE: Qui ont remporté les médailles d’Équipe Canada à PyeongChang 2018?

Des danseurs sont placés sur chacun des anneaux olympiques, pendant la cérémonie de clôture des Jeux de PyeongChang 2018. Tous les drapeaux de la planète contiennent au moins une des cinq couleurs de ces anneaux olympiques. Le 25 février 2018. (Photo: AP Photo/Charlie Riedel)