Nous savons maintenant qui tentera de ramener une troisième médaille d’or olympique consécutive en hockey masculin.

Parce que la LNH n’enverra pas ses joueurs à PyeongChang 2018, l’équipe nommée aujourd’hui (liste complète ci-dessous) est composée de joueurs de 7 ligues nord-américaines européennes, dont la KHL. Tous ces hockeyeurs se dirigent vers leurs premiers Jeux olympiques en carrière.

À LIRE : Un troisième titre consécutif pour Équipe Canada à la Coupe Spengler

Aux derniers Jeux olympiques sans la présence de la LNH, à Lillehammer 1994, le Canada avait remporté l’argent dans un match palpitant contre la Suède, qui s’était terminé en tirs de barrage. Ce tournoi a prouvé que même sans les étoiles de la LNH, les Jeux olympiques sont un rendez-vous pour le hockey de haut niveau.

À LIRE : Alignements d’Équipe Canada en hockey masculin en route vers PyeongChang 2018

Avant de rendre sa décision, Hockey Canada a évalué des joueurs olympiques potentiels à plusieurs tournois au cours de la dernière année. En août, le Canada a remporté la médaille de bronze à l’Open de Sotchi et au tournoi de Nikolai Puchkov. À la Coupe Karjala en novembre et à la Coupe Channel One en décembre, le Canada a terminé quatrième et cinquième respectivement. L’équipe canadienne a vraiment connu une percée au dernier tournoi préparatoire avant les Jeux de PyeongChang en remportant la Coupe Spengler.

À VOIR : Les chandails de hockey d’Équipe Canada en hockey sur glace à PyeongChang 2018

Le gardien de but Ben Scrivens arrête un tir du Russe Sergei Andronov à la Channel One Cup à Moscou, le 16 décembre 2017. ( Photo AP / Ivan Sekretarev)

L’un des joueurs qui s’est rapidement démarqué est le gardien Ben Scrivens qui a été le gardien partant de la Coupe Channel One et de la Coupe Karjala. Scrivens a joué 144 matchs dans la LNH pour les Maple Leafs de Toronto, les Kings de Los Angeles, les Oilers d’Edmonton et les Canadiens de Montréal avant de passer les deux dernières saisons dans la KHL. Scrivens a déjà joué pour Équipe Canada aux Championnats du monde de 2014 où le Canada avait terminé au cinquième échelon.

Un autre nom connu de l’alignement canadien est René Bourque, un vétéran de la LNH qui a joué 725 matchs pour six équipes différentes. Après une saison ultime avec l’Avalanche du Colorado, Bourque a signé un contrat d’un an avec le Djurgårdens IF Hockey de la Ligue de Hockey Suédoise (SHL) en 2017, où il a accumulé 21 points en 31 matchs.

Oskars Cibulskis de Mountfield, à gauche, se bat pour la rondelle avec Chris Kelly d’Équipe Canada lors du match entre Équipe Canada et Mountfield HK au 91e tournoi de hockey sur glace de la Coupe Spengler à Davos, en Suisse, le mardi 26 décembre 2017. (Melanie Duchene / Keystone via AP)

Chris Lee, âgé de 37 ans, n’a jamais joué de match dans la LNH, mais il a fait partie de l’alignement d’Équipe Canada qui a remporté la médaille d’argent aux Championnats du monde de 2017. Jamais repêché dans la « grande ligue », Lee semble avoir trouvé son jeu plus tard dans sa carrière, battant un record de la KHL avec 65 points en 60 matchs la saison dernière. Lee pourrait être un facteur important pour Équipe Canada à PyeongChang.

Chris Kelly joue actuellement pour la filiale AHL des Sénateurs d’Ottawa, les Sénateurs de Belleville. Il a joué 833 matchs dans la LNH pour le gros club ainsi qu’avec les Bruins de Boston. Après s’être cassé le fémur et avoir manqué la majeure partie de la saison 2015-2016, Kelly est revenue chez les Sénateurs d’Ottawa et a joué à tous les matchs de la saison dernière. Kelly sera appelé en renfort lors des désavantages numériques et contribuera dans le département des mises en échec à PyeongChang.

PyeongChang 2018 : Horaire des compétitions par sport

Alignement complet d’Équipe Canada en hockey masculin à PyeongChang 2018 :

Attaquants :

Nom Ville d’attache Équipe d’origine
 René Bourque Lac La Biche, Alb.  Djurgårdens IF (SHL)
 Gilbert Brulé Edmonton, Alb.  Kunlun Red Star (KHL)
 Andrew Ebbett  Vernon, C.-B.  SC Bern (NLA)
 Quinton Howden  Oakbank, Man.  HC Dinamo Minsk (KHL)
 Chris Kelly  Toronto, Ont.  Belleville (AHL)
 Rob Klinkhammer  Lethbridge, Alb.  Ak Bars Kazan (KHL)
 Brandon Kozun  Calgary, Alb.  Lokomotiv Yaroslav (KHL)
 Maxim Lapierre  Brossard, Qc  HC Lugano (NLA)
 Eric O’Dell Ottawa, Ont.  HC Sochi (KHL)
Mason Raymond Cochrane, Alb. SC Bern (NLA)
Derek Roy Rockland, Ont. Linköping HC (SHL)
Christian Thomas Toronto, Ont. Scranton (AHL)
Linden Vey Wakaw, Sask. Barys Astana (KHL)
Wojtek Wolski Toronto, Ont. Metallurg Magnitogorsk (KHL)

Défenseurs :

Nom Ville d’attache Équipe d’origine
Stefan Elliott Vancouver, C.-B. HV71 (SHL)
Chay Genoway Morden, Man. Lada Togliatti (KHL)
Cody Goloubef Oakville, Ont. Stockton (AHL)
Marc-André Gragnani L’Île-Bizard, Qc. HC Dinamo Minsk (KHL)
Chris Lee MacTier, Ont. Metallurg Magnitogorsk (KHL)
Maxim Noreau Montreal, Qc. SC Bern (NLA)
Mat Robinson Calgary, Alb. CSKA Moscow (KHL)
Karl Stollery Camrose, Alb. Dinamo Riga (KHL)

Gardiens :

Nom Ville d’attache Équipe d’origine
Justin Peters Blyth, Ont. Kölner Haie (DEL)
Kevin Poulin Montreal, Qc. Medvescak Zagreb (EBEL)
Ben Scrivens Spruce Grove, Alb. Salavat Yulaev Ufa (KHL)