Derek Drouin a conclu les Championnats du monde d’athlétisme de l’IAAF sur la plus haute marche du podium.

Saut en hauteur

Derek Drouin (centre) aux côtés de Bohdan Bondarenko (gauche) et Guowei Zhang à l'issue de la finale de saut en hauteur des Championnats mondiaux d'athlétisme, le 30 août 2015 à Beijing , en Chine.

Derek Drouin (au centre) aux côtés de Bohdan Bondarenko (à gauche) et de Guowei Zhang à l’issue de la finale de saut en hauteur des Championnats du monde d’athlétisme le 30 août 2015 à Beijing, en Chine.

Drouin a remporté un saut de barrage contre l’Ukrainien Bohdan Bondarenko et le Chinois Guowei Zhang. Le Canadien a réussi un saut de 2,34 m dès sa première tentative pour s’emparer de la médaille d’or.

Il s’agissait du deuxième triomphe du Canada à Beijing et de la huitième médaille, établissant ainsi une nouvelle marque nationale.

LIRE | Derek Drouin s’empare de l’or au saut en hauteur

Les finalistes canadiens

Liz Gleadle aux Jeux panaméricains de Toronto, le 21 juillet 2015. Gleadle a remporté la médaille d'or.

Elizabeth Gleadle aux Jeux panaméricains de Toronto le 21 juillet 2015. Gleadle a remporté la médaille d’or.

Elizabeth Gleadle (javelot) et le relais féminin 4×400 m ont pris part à des finales au neuvième jour de compétition.

Gleadle n’a pas été en mesure de répéter son lancer de 64,02 m qui lui a permis de se qualifier pour les finales. Elle a été éliminée après trois tentatives.

Carline Muir, Aiyanna Stiverne, Sage Watson et Audrey Jean-Baptiste ont terminé au huitième rang de la finale du relais féminin 4×400 m avec un temps de 3:27,69.

Jour 8 – 29 août 2015

Le Canada a remporté deux médailles d’argent et une de bronze samedi à Beijing, égalisant puis surpassant la meilleure récolte de son histoire aux Championnats du monde d’athlétisme.

800 m – Femmes

Melissa Bishop célèbre avec le drapeau canadien après avoir remporté l'argent du 800 m des Mondiaux d'athlétisme à Beijing, le 29 août 2015.

Melissa Bishop célèbre avec le drapeau canadien après avoir remporté l’argent du 800 m des Mondiaux d’athlétisme à Beijing, le 29 août 2015.

Melissa Bishop est devenue la première femme canadienne à décrocher une médaille à l’épreuve du 800 m après avoir survolé la distance en 1:58,12 pour s’emparer de la médaille d’argent lors d’une finale chaudement disputée. Il s’agit de la cinquième médaille du Canada aux Mondiaux, égalant la meilleure récolte de son histoire (Moscou 2013).

Jeudi soir à Beijing, Bishop a fracassé le record canadien en demi-finale, stoppant le chrono à 1:57,52 pour accéder à la finale de samedi.

Décathlon

Ashton Eaton (left) and Damian Warner race in the 110m hurdles at the world championships in athletics on August 29, 2015.

Ashton Eaton (gauche) et Damian Warner concourent au 110 m haies aux Championnats du monde d’athlétisme, le 29 août 2015.

Le concours du décathlon, qui comporte 10 disciplines échelonnées sur deux jours de compétitions, a pris fin samedi. Ashton Eaton des États-Unis a remporté les grands honneurs en surpassant son propre record mondial alors que Damian Warner a conclu avec une nouvelle marque nationale et une médaille d’argent, la sixième du Canada, un nouveau sommet pour le pays.

Warner a ajouté 36 points à son meilleur pointage à vie (8659) pour lui permettre de monter sur le podium. Le Canadien avait remporté le bronze aux derniers Mondiaux en 2013 à Moscou.

LIRE | Damian Warner gagne l’argent au décathlon

Relais 4×100 m – Hommes & Femmes

Le relais masculin canadien a une fois de plus été impliqué dans une controverse, mais contrairement aux événements des Jeux panaméricains, la décision concernant la course du 4×100 m lui a été favorable. Aaron Brown, Andre De Grasse, Brendon Rodney et Justyn Warner ont troqué leur quatrième place pour une médaille de bronze suite à une disqualification des Américains après un échange illégal.

Isatu Fofanah donne le bâton à Khamica Bingham lors des demi-finales du relais féminin 4x100 m des Mondiaux d'athlétisme, le 29 août 2015.

Isatu Fofanah donne le bâton à Khamica Bingham lors des demi-finales du relais féminin 4×100 m des Mondiaux d’athlétisme, le 29 août 2015.

En dépit de ne pas s’être hissé sur le podium, le relais féminin 4×100 m formé de Crystal Emmanuel, Kim Hyacinthe, Isatu Fofanah et Khamica Bingham a tout de même réussi à établir un nouveau record national grâce à un temps de 42,60 secondes en demi-finale. Le quatuor canadien a pris le sixième rang en finale.

4×400 m – Femmes

Avec un temps de trois minutes 26,14 secondes, l’équipe féminine du relais 4×400 m composée de Carline Muir, Aiyanna Stiverne, Sage Watson et Nicole Sassine a obtenu un laissez-passer pour la finale de dimanche.

Jour 7 – 28 août 2015

Résultat crève-cœur au saut en longueur, mais il y a des possibilités de médailles pour Équipe Canada en décathlon, saut en hauteur et lancer du javelot au jour 7 des Championnats du monde de l’IAAF.

Saut en longueur – Femmes

nettey1

Christabel Nettey aux Jeux panaméricains de Toronto 2015.

Christabel Nettey a donné le ton avec un saut couvrant une distance de 6,95 m lors de sa première tentative. La championne des Jeux panaméricains et détentrice du record national connait une année incroyable, ayant également décroché une première victoire sur le circuit de la Diamond League plus tôt cet été. Nettey semblait en voie de devenir la première Canadienne à franchir le cap des sept mètres au saut en longueur vendredi, une marque qu’elle se devait de surpasser pour espérer gagner la médaille d’or, mais ce ne fut malheureusement pas le cas.

Les grands honneurs ont finalement été remportés par l’Américaine Tianna Bartoletta (7,14), suivis dans l’ordre par la Britannique Shara Proctor (7,07) et de la Serbe Ivana Spanovic (7,01).

« Je me sentais bien et en confiance, a affirmé Nettey. Le fait que j’aie été incapable de me rapprocher des autres compétitrices est très décevant. Cette quatrième position est difficile à accepter. »

Bien que Nettey désirait repartir de Beijing avec une médaille, être en quatrième position aux Mondiaux à moins d’un an des Jeux de Rio place l’athlète de 24 ans en bonne position pour l’avenir.

Décathlon

Damian Warner lors du lancer du poids, le 22 juillet 2015, la troisième épreuve du décathlon aux Jeux panaméricains de Toronto.

Damian Warner lors du lancer du poids, le 22 juillet 2015, la troisième épreuve du décathlon aux Jeux panaméricains de Toronto.

Après la première journée du décathlon, Damian Warner occupe le deuxième rang avec 4530 points. Le détenteur du record canadien avait terminé en troisième position aux derniers Mondiaux à Moscou en 2013.

Saut en hauteur – Hommes

Derek Drouin a connu une journée parfaite, réussissant cinq sauts, dont un de 2,31 m lui permettant d’accéder à la finale qui aura lieu dimanche. Le recordman canadien avait mis la main sur la médaille de bronze à Moscou il y a deux ans.

Lancer du javelot – Femmes

Elizabeth Gleadle, championne des Jeux panaméricains, a réussi un lancer de 64,02 m lors de son premier essai, loin devant les 63,5 m nécessaires pour passer en finale.

100 m haies – Femmes

Phylicia George (droite) lors de la demi-finale du 100 m haies, le 28 août 2015.

Phylicia George (droite) lors de la demi-finale du 100 m haies, le 28 août 2015.

Les Canadiennes Phylicia George (12,87 s) et Nikkita Holder (13,00 s) n’ont pu se qualifier pour la finale féminine du 100 m haies, subissant toutes deux l’élimination en demi-finale.

Jour 6 – 27 août 2015

Melissa Bishop a connu une journée exceptionnelle, jeudi, aux Mondiaux d’athlétisme à Beijing. La Canadienne s’est non seulement qualifiée pour la finale féminine du 800 m, mais elle a obtenu le meilleur temps des demi-finales en plus d’établir un nouveau record canadien.

800 m – Femmes

Melissa Bishop aux Championnats du monde d’athlétisme à Beijing. (Photo via Athlétisme Canada)

Avec un chrono de 1:57,52, Bishop a amélioré le record national détenu par Diane Cummins depuis 2001 (1:58,39).

« Je dois appeler Diane (la précédente détentrice du record). Je suis très heureuse, mais je dois commencer à me préparer pour la finale. C’est tellement excitant et amusant. Ça fait longtemps que j’essaie de battre mon record personnel et c’était la course parfaite pour le faire », a confié Bishop à Athlétisme Canada.

Après cette performance, tous les espoirs sont permis. Bishop visera le podium en finale samedi.

Sa compatriote Fiona Benson a terminé cinquième de sa demi-finale. La Canadienne ne pourra accéder à la finale malgré une excellente performance personnelle qui lui a permis d’enregistrer son meilleur temps à vie sur la distance (1:59,59).

Saut en longueur

Christabel Nettey

Christabel Nettey aux Jeux panaméricains de Toronto où elle s’est emparée de la médaille d’or.

La détentrice du record canadien, Christabel Nettey, sera de la finale féminine du saut en longueur. L’athlète de 24 ans s’est directement qualifiée pour la finale grâce à un saut de 6,79 mètres.

Cette performance la place en excellente position pour la dernière étape de la compétition, elle qui a enregistré le quatrième meilleur saut des qualifications.

Nettey a connu beaucoup de succès cette année en remportant l’or aux Jeux panaméricains de Toronto en plus d’établir un nouveau record canadien de 6,99 mètres.

100 m haies – Femmes

100 m haies – femmes

Nikkita Holder célèbre sa médaille de bronze remportée au 100 m haies lors des Jeux panaméricains de Toronto, le 21 juillet 2015. Photo: COC/Jason Ransom

Deux Canadiennes ont obtenu leurs billets pour les demi-finales féminines du 100 m haies. L’olympienne et médaillée des Jeux panaméricains de TorontoNikita Holder, s’est qualifiée automatiquement grâce à un chrono de 12,86 secondes, bon pour le sixième temps des qualifications. L’olympienne Phylicia George a quant à elle franchi le fil d’arrivée en 13,03 secondes pour rejoindre sa compatriote au prochain tour.

1500 m – Hommes

Le Québécois Charles Philibert-Thiboutot a terminé septième de sa vague, à une place d’une qualification automatique pour la demi-finale. Il avance tout de même au prochain tour grâce à son temps de 3:39,72. Il est seul Canadien en lice à cette épreuve.

Jour 5 – 26 août 2015

Après cinq jours de compétition, la récolte canadienne est toujours de quatre médailles. Les choses pourraient toutefois changer dans les prochains jours alors que sept Canadiens ont atteint les demi-finales/finales, mercredi, aux Championnats du monde d’athlétisme à Beijing, en Chine.

5000 m – Hommes

L’Éthiopien Yomif Kejelcha (à gauche), le Britannique Mo Farah (au milieu) et le Canadien Mohammed Ahmed (à droite) lors des qualifications du 5000 m aux Championnats du monde d’athlétisme à Beijing, le 26 août 2015.

L’olympien et médaillé d’or des Jeux panaméricains de TorontoMohammed Ahmed, a fait une entrée remarquée lors des qualifications du 5000 m. Ahmed a enregistré le troisième meilleur temps (13:19, 58) pour se classer derrière l’Éthiopien Yomif Kejelcha et le Britannique Mo Farah. Cette performance est de bon augure pour la finale, il s’agit de son meilleur chrono de la saison.

Le second Canadien dans la course, l’olympien Cameron Levins, ne s’est pas qualifié pour la finale qui se déroulera samedi.

200 m – Femmes

bingham2

Khamica Bingham attend les résultats finaux de sa vague de qualification au 200 m féminin des Championnats du monde d’athlétisme à Beijing, le 26 août 2015.

Deux des trois Canadiennes en lice ont obtenu leur laissez-passer pour les demi-finales qui se dérouleront jeudi. La Québécoise Kimberly Hyacinthe et sa compatriote Khamica Bingham ont toutes deux terminé en troisième position de leur vague respective pour accéder directement aux demi-finales.

Bingham a franchi le fil d’arrivée en 22,90 secondes alors que Hyacinthe a complété la course en 23,03 secondes.

Avec un temps de 23,22 et une quatrième position, Crystal Emmanuel n’a pas été en mesure de se qualifier pour le tour suivant.

800 m – Femmes

bishop

Melissa Bishop durant la ronde de qualification du 800 m aux Championnats du monde d’athlétisme de l’IAAF à Beijing, en Chine, le 26 août 2015.

Melissa Bishop a connu une excellente course lors des qualifications féminines du 800 m. L’olympienne de 27 ans a conclu sa vague en pole position grâce à un chrono de 2 minutes 23 centièmes, bon pour le neuvième temps des qualifications.

Elle avance donc en demi-finales tout comme sa coéquipière Fiona Benson qui a terminé deuxième de sa vague. Les trois premières athlètes de chaque course passaient automatiquement au prochain tour.

110 m haies – Hommes

Canada's Johnathan Cabral clears a hurdle during a training session before the World Athletic Championships at the Bird's Nest stadium in Beijing, Friday, Aug. 21, 2015. (AP Photo/Andy Wong)

Le Québécois Johnathan Cabral franchit une haie durant un entraînement avant le début des Mondiaux à Beijing, le 21 août 2015. (AP Photo/Andy Wong)

Deux en deux, le Québécois Johnathan Cabral et son compatriote Sekou Kaba se sont qualifiés pour les demi-finales en terminant quatrième de leur vague respective. Cabral a complété la course en 13,55 secondes alors que Kaba a inscrit un chrono de 13,46.

Les deux Canadiens seront de nouveau en action jeudi.

200 m – Hommes

Brendon Rodney a vu son parcours prendre fin en demi-finale du 200 m. L’Ontarien de 23 ans n’a pas été en mesure d’enregistrer un aussi bon temps qu’en qualifications (20 s 18 ). Il a complété la distance en 20,46 secondes pour terminer au dernier rang de sa vague.

Rodney était le dernier Canadien encore dans la course. La finale se déroulera donc sans représentant du rouge et blanc. Le détenteur du record canadien au 200 m, Andre De Grasse, a décidé de ne pas participer à l’épreuve pour se concentrer sur le 100 m et le relais 4×100 m.

Jour 4 – 25 août 2015

Le quatrième jour des Mondiaux fut très tranquille. Seulement trois Canadiens étaient en lice et aucun représentant de l’unifolié ne participait aux finales, mardi.

200 m – Hommes

rodney1

Brendon Rodney (à gauche) avec le Britannique Zharnel Hughes après les qualifications du 200 m le 25 août 2015 aux Championnats du monde d’athlétisme à Beijing, en Chine.

Brendon Rodney a été le seul des deux Canadiens en lice à se qualifier pour les demi-finales masculines du 200 m. Rodney a complété la course en 20 s 18 pour prendre le troisième rang de sa vague et enregistrer son meilleur chrono à vie sur la distance.

Aaron Brown a quant à lui terminé quatrième de sa vague avec un temps de 20 s 43. L’athlète de 23 ans est passé à 0,05 seconde de se qualifier pour la ronde suivante. Son meilleur temps de la saison au 200 m est de 20 s 30.

Les demi-finales se dérouleront mercredi.

400 m – Femmes

Le parcours de Carline Muir s’est arrêté en demi-finale du 400 m féminin. Son chrono de 52 s 31 a été insuffisant pour lui permettre d’avancer en finale.

Jour 3 – 24 août 2015

Le perchiste Shawnacy Barber a permis au Canada de remporter sa quatrième médaille au troisième jour des Championnats du monde d’athlétisme à Beijing.

Saut à la perche – Hommes

Shawnacy Barber aux Championnats du monde d’athlétisme à Beijing le 24 août 2015.

Après l’or aux Jeux panaméricains de Toronto et un record canadien, Shawnacy Barber est maintenant champion du monde.

Le jeune athlète de 21 ans s’est imposé en finale masculine du saut à la perche pour s’emparer de la médaille d’or. Le Canadien a devancé le champion en titre, l’Allemand Raphael Marcel Holzdeppe, grâce à un saut final de 5,90 mètres et à quatre sauts complétés dès le premier essai.

Le détenteur du record du monde, le Français Renaud Lavillenie, a dû se contenter du bronze à égalité avec les Polonais Pawel Wojciechowshi et Piotr Lisek.

LIRE | Shawnacy Barber champion du monde au saut à la perche

3000 m steeple – Hommes

Seul Canadien en lice, le médaillé d’or des Jeux panaméricains de TorontoMatthew Hughes, a terminé huitième de la finale masculine du 3000 m steeple lundi à Beijing. L’athlète de 26 ans a complété la course en 8 min 18 s 63 pour enregistrer son meilleur temps de la saison. L’épreuve a été dominée par les Kényans qui se sont emparés des quatre premières positions.

Hughes avait terminé sixième lors des derniers Mondiaux à Moscou en 2013.

10 000 m – Femmes

Lanni Marchant et Natasha Wodak ont pris respectivement les 18e et 23e rangs de la finale du 10 000 m féminin. Marchant, médaillée de bronze des Jeux panaméricains de Toronto, a franchi le fil d’arrivée en 32 min 22 s 50 pour conclure la course à 41 secondes de la médaillée d’or, la Kényane Vivian Jepkemoi Cheruiyot.

Wodak a quant à elle inscrit un chrono de 32 min 59 s 20. Ce temps est plus lent que son record canadien qui est de 31 min 41 s 59.

Jour 2 – 23 août 2015

Le Canada a récolté trois médailles grâce à Andre De Grasse, Brianne Theisen-Eaton et Benjamin Thorne au deuxième jour des Championnats du monde d’athlétisme de l’IAAF à Beijing.

100 m – Hommes

adg2

Andre De Grasse tout sourire après s’être emparé du bronze au 100 m masculin des Championnats du monde d’athlétisme de l’IAAF à Beijing, le 23 août 2015.

Le jeune sprinteur Andre De Grasse a prouvé, dimanche, qu’il avait tout le talent nécessaire pour briller parmi les grands.

De Grasse s’est emparé de la médaille de bronze, ex aequo avec l’Américain Trayvon Bromell en finale du 100 m. Le jeune sprinteur canadien a couru son meilleur temps personnel avec un chrono de 9,92 secondes.

bolt-degrasse1

Un court moment de complicité entre Usain Bolt et Andre De Grasse après qu’ils aient tous deux atteint le podium en finale du 100 m masculin des Mondiaux d’athlétisme à Beijing, le 23 août 2015.

Le légendaire Usain Bolt a décroché l’or en enregistrant son meilleur temps de la saison (9 s 79) alors que l’Américain Justin Gatlin a raflé l’argent (9 s 80). La finale s’est avérée être très serrée alors que tous les meilleurs sprinteurs, à l’exception du Jamaïcain Yohan Blake, étaient réunis sur la piste.

De Grasse pourra ajouter cet exploit à ses autres succès de la saison : son doublé au 100 m/200 m de la NCAA, son doublé au 100 m/200 m des Jeux panaméricains de Toronto et son record canadien au 200 m.

LIRE | De Grasse s’empare du bronze face à un plateau relevé

VISIONNER | Pour revivre la course en bronze de De Grasse

Heptathlon

bte1

Brianne Theisen-Eaton lors de la dernière épreuve de l’heptathlon, le 800 m, aux Championnats du monde d’athlétisme à Beijing, le 23 août 2015.

Brianne Theisen-Eaton a raflé sa deuxième médaille d’argent consécutive aux Mondiaux d’athlétisme après son podium à Moscou en 2013.

Alors qu’elle occupait le quatrième rang au terme de la première journée d’épreuves, Brianne a effectué une brillante remontée au deuxième jour de la compétition pour atteindre la deuxième marche du podium. La Canadienne a livré une bonne dernière performance au 800 m ce qui lui a permis de grimper d’un rang au classement final. Seule la Britannique Jessica Ennis-Hill a été en mesure de devancer Theisen-Eaton.

LIRE | Meilleure deuxième journée et médaille d’argent en heptathlon pour Theisen-Eaton

20 km marche – Hommes

Le Canada est maintenant inscrit au tableau d’honneur des Championnats du monde d’athlétisme de l’IAAF grâce à Benjamin Thorne qui a remporté la première médaille canadienne au 20 km marche, dimanche, à Beijing.

Thorne a réalisé tout un exploit en raflant le bronze et en établissant un nouveau record canadien à cette épreuve.

thorne1

Le Canadien Benjamin Thorne célèbre après avoir terminé troisième au 20 km marche des Mondiaux d’athlétisme à Beijing.

Avec un temps d’une heure 19 minutes et 57 secondes, Thorne s’est emparé de la troisième position pour conclure l’épreuve derrière le Chinois Zhen Wang (1:19:29) et l’Espagnol Miguel Angel Lopez (1:19:14). Cet excellent chrono permet au jeune Canadien de retrancher une minute et 36 secondes à son meilleur temps de la saison.

Cette troisième position est une nette amélioration par rapport à sa performance des derniers Mondiaux à Moscou, en 2013, où il avait terminé 20e au classement final.

Ses compatriotes canadiens Evan Dunfee et l’olympien Inaki Gomez ont terminé respectivement aux 13e et 15e rangs après avoir raflé l’or et l’argent aux Jeux panaméricains de Toronto.

Jour 1 – 22 août 2015

adg1

Andre De Grasse lors des qualifications du 100 m masculin au premier jour des Mondiaux d’athlétisme, le 22 août 2015.

La glace est brisée. Les meilleurs athlètes canadiens ont fait une entrée remarquée, samedi, aux Championnats du monde d’athlétisme de l’IAAF à Beijing.

100 mètres – Hommes

Andre De Grasse, le 22 juillet 2015.

Andre De Grasse aux Jeux panaméricains de Toronto, le 22 juillet 2015.

La jeune sensation du sprint canadien, Andre De Grasse, s’est facilement qualifiée pour les demi-finales au 100 m masculin. Fidèle à lui-même, De Grasse a connu un mauvais départ avant d’exploser en milieu de course pour conclure en force. Le sprinteur de 20 ans a terminé au deuxième rang de sa vague avec un chrono de 9 s 99, ce qui lui a valu le septième meilleur temps des qualifications.

« J’étais un peu nerveux pendant mon échauffement, mais dès que je suis entré dans le stade, les encouragements, l’atmosphère ont rehaussé mon niveau d’énergie », a affirmé De Grasse après les qualifications.

Canada's Brendon Rodney, left, screams after handing off the baton to Aaron Brown in the finals of the men's 4x100 meter relay at the Pan Am Games in Toronto, Saturday, July 25, 2015. Canada won the gold medal. (AP Photo/Mark Humphrey)

Aaron Brown (à droite) et son coéquipier Brendon Rodney (à gauche) lors de la finale du relais masculin 4×100 m aux Jeux panaméricains de Toronto, le 25 juillet 2015. (AP Photo/Mark Humphrey)

Son compatriote canadien Aaron Brown, s’est lui aussi qualifié pour les demi-finales grâce à un temps de 10 s 03. Il s’agit d’un excellent départ pour l’athlète de 23 ans qui enregistre son meilleur temps.

« C’est vraiment prometteur. C’est seulement mon quatrième 100 m de la saison (en raison d’une blessure). J’ai hâte aux demi-finales », a confié Brown après sa course.

LIRE | Les athlètes canadiens à surveiller à Beijing

Le troisième Canadien en lice, Justyn Warner, n’a malheureusement pas été en mesure de se qualifier pour le prochain tour. Avec un chrono de 10 s 20, Warner a terminé au cinquième rang de sa vague, remportée par le Jamaïcain Asafa Powell.

La ronde des qualifications a été particulièrement rapide avec huit athlètes sous la barre des dix secondes. L’homme le plus rapide au monde cette saison (9 s 74), l’Américain Justin Gatlin, a signé le meilleur temps des préliminaires avec une course complétée en 9 s 83. Le Jamaïcain Usain Bolt et l’Américain Tyson Gay passent au prochain tour sans difficulté.

Heptathlon

brianne-theisen-eaton62_w-long-jump_july-24_winstonchowphoto

Brianne Theisen-Eaton en action lors de l’épreuve du saut en longueur aux Jeux panaméricains de Toronto. Ce sera l’une des épreuves disputées dimanche, aux Mondiaux.

La vedette de l’heptathlon, Brianne Theisen-Eaton, termine sa première journée de compétition au quatrième rang après avoir complété quatre des sept épreuves de la discipline. Avec une marque provisoire de 3865 points après le 100 m haies, le saut en hauteur, le lancer du poids et le 200 m, la Canadienne est toujours dans la course pour le podium alors que seulement six points la séparent de la troisième position.

Brianne devra compléter le saut en longueur, le lancer du javelot et le 800 m, dimanche, avant de savoir si elle réussira à égaler sa performance des derniers Mondiaux à Moscou en 2013, où elle avait remporté l’argent.

Saut à la perche – Hommes

Saut à la perche – Hommes

Shawn Barber aux Jeux panaméricains de Toronto 2015.

Avec un saut de 5,70 mètres, Shawn Barber fait partie des 16 athlètes qui ont atteint la hauteur requise pour accéder à la finale, lundi. Il s’agit d’une performance prometteuse pour le Canadien qui est en constante progression depuis quelques années.

Le jeune homme de 21 ans aura certainement gagné en confiance après avoir remporté l’or aux Jeux panaméricains de Toronto et après avoir enregistré sa meilleure performance en juillet avec un saut de 5,93 mètres.

3000 m steeple – Hommes

3000 m steeple – Hommes

Matt Hughes célèbre sa médaille d’or remportée au 3000 mètres steeple lors des Jeux panaméricains de Toronto, le 21 juillet 2015.

Propulsé par sa médaille d’or remportée aux Jeux panaméricains de Toronto, Matt Hughes a réussi son entrée aux Mondiaux. L’athlète de 26 ans est le seul des trois Canadiens en lice à s’être qualifié pour la finale, lundi, grâce à un temps de 8 min 41 s 52.

Hughes tentera d’améliorer sa sixième position enregistrée à Moscou en 2013.

À LIRE 

Au paradis des sprinteurs : les pistes d’athlétisme les plus rapides

La saison des championnats du monde bat son plein pour les athlètes canadiens