SECTIONS

Créez un compte olympique pour obtenir en exclusivité des renseignements, des promotions, des récompenses et des prix de l’Équipe olympique canadienne.

Reliez vos comptes

Deconnexion
EN

Site Web officiel de l’Équipe olympique canadienne

Pentathlon moderne

Pentathlon moderne

Aux Jeux olympiques de 2012 à Londres, les épreuves de pentathlon moderne étaient réparties sur deux jours, soit les 11 et 12 août. Au total, 72 athlètes (36 hommes et 36 femmes) y ont participé.

Le pentathlon moderne a une longue histoire, ayant été introduit aux Jeux olympiques en 1912 à Stockholm. C’est un sport qui exige des athlètes des habiletés variées. Le pentathlon moderne consiste en cinq disciplines qui se disputent selon l’ordre suivant pour la finale : l’escrime, la natation, l’équitation et une épreuve combinée de course à pied (cross-country) et de tir au pistolet. À Londres, il s’agissait des premiers Jeux olympiques où les portions course à pied et tir au pistolet étaient combinées. Les trois athlètes qui ont accumulé le plus de points au cours des différentes épreuves ont gagné l’or, l’argent et le bronze.

La compétition a débuté avec l’escrime au site Copper Box, suivie de la natation au Centre aquatique de Londres. La course à la médaille s’est terminée au Parc Greenwich avec l’équitation et l’épreuve combinée.

Voici les grandes lignes des quatre épreuves :

Escrime : Les concurrents participent à un tournoi d’épée à la ronde comprenant des assauts d’une touche ou d’une minute. Si aucun point n’est marqué, les deux concurrents enregistrent une défaite. Tout le corps constitue une surface valable. Les points se calculent approximativement comme suit : un athlète qui gagne 70 pour cent des matchs accumule 1 000 points.

Natation : Les athlètes participent à une course de 200 m nage libre en séries, selon leur meilleur temps. Mille points sont accordés pour un chrono de 2 minutes 30 secondes chez les hommes et de 2 minutes 40 secondes chez les femmes. Quatre points sont soustraits ou additionnés par tiers de seconde de plus ou de moins au chrono final.

Équitation : Les concurrents disposent de 20 minutes et de cinq obstacles pour se familiariser avec leur monture (fournie par les organisateurs). Le parcours, de 350 m à 450 m, comprend 12 obstacles, dont un double et un triple. Les concurrents commencent la course avec 1 200 points et se voient soustraire des points pour désobéissance (40 points), obstacles renversés (28 points), chutes (40 points) et pénalités de temps (4 points par seconde au-dessus du temps limite).

Épreuve combinée (course à pied et tir au pistolet) : Les pentathloniens terminent la compétition par une épreuve combinée de course à pied et de tir au pistolet). Ils tirent avec un pistolet au laser vers cinq cibles « électroniques » qui se trouvent à 10 mètres (ce pistolet au laser constitue également une innovation pour le sport). Les athlètes courent ensuite sur une distance de un kilomètre, tirent une deuxième ronde vers cinq cibles, puis parcourent un autre kilomètre. Ils tirent une troisième fois et terminent l’épreuve par un dernier kilomètre de course. Le total des points après les trois premières épreuves (escrime, natation et équitation) de la compétition détermine l’ordre de départ de l’épreuve combinée. L’athlète qui possède le plus de points part en premier, suivi des autres athlètes qui partent à une seconde d’intervalle pour chaque écart de quatre points. Le premier athlète à franchir la ligne d’arrivée après l’épreuve combinée remporte la compétition de pentathlon moderne.

Identification Olympique
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 29 autres abonnés

Identification olympique gratuite

Créez un compte olympique pour obtenir en exclusivité des renseignements, des récompenses et des prix de l’Équipe olympique canadienne.