Yuri Kisil, Javier Acevedo, Chantal Van Landeghem et Penny Oleksiak ont remporté la troisième médaille du Canada et la deuxième au relais aux Mondiaux de Budapest samedi en inscrivant le troisième meilleur chrono de la finale du relais mixte 4×100 m libre.

Dans l’épreuve non olympique du relais mixte 4×100 m libre, chaque équipe comprend deux hommes et deux femmes, mais il appartient à chacune des nations de décider quel nageur nagera quelle portion, donc la stratégie est très importante.

Qualifié troisième des préliminaires avec un chrono de 3:25,07 secondes, le relais canadien a décidé d’assurer les deux premiers relais par des hommes (Kisil et Acevedo) et de terminer avec les dames (Van Landeghem et Oleksiak) afin d’essayer d’éviter les turbulences de l’eau et tenter de rester en tête de course.

Troisième après le premier quart de Kisil (48,51 s), le Canada a glissé au classement lors de la portion d’Acevedo (48,68 s), mais Chantal Van Landeghem (53,25 s) a réussi à ramener l’unifolié au troisième rang avant de passer le relais à Penny Oleksiak. La médaillée d’or de Rio a été en mesure de maintenir le troisième rang provisoire du Canada (53,11 s) et toucher le mur en 3:23,55 secondes.

(G-D) Chantal Van Landeghem, Yuri Kisil, Markus Thormeyer et Sandrine Mainville après les rondes préliminaires du relais mixte 4×100 m style libre aux Mondiaux de Budapest, le 29 juillet 2017. (Photo : Natation Canada/Ian MacNicol)

Markus Thormeyer  et Sandrine Mainville recevront aussi une médaille pour leur contribution en ronde préliminaire.

Les Américains ont remporté la course avec un temps record de 3:19,60 s alors que les Néerlandais ont remporté l’argent (3:21,81 s).

À LIRE : Les Canadiens décrochent le bronze au relais mixte 4×100 m quatre nages

Le Canada avait obtenu sa première médaille au relais mardi quand Kisil, Oleksiak, Richard Funk et Kylie Masse avaient terminé ex aequo avec les Chinois en troisième place du relais mixte 4×100 m quatre nages.

La troisième médaille du Canada aux Mondiaux est survenue lorsque Kylie Masse a inscrit une nouvelle marque mondiale au 200 m dos pour remporter la finale.

D’autres détails suivront.