Les Canadiennes Jennifer Abel et Melissa Citrini-Beaulieu ont connu une fin de rêve à leur première saison ensemble au tremplin de 3 m en remportant la médaille d’argent aux Mondiaux aquatiques à Budapest, lundi.

Jennifer, la plongeuse d’expérience et médaillée de bronze olympique, et Melissa, la recrue, ont pris le deuxième rang de la compétition dès le départ et l’ont conservé jusqu’à la toute fin.

Ce sont les Chinoises Chang Yani et Shi Tingmao qui ont raflé le titre de championnes du monde avec une note totale de 333,30 points devant les Canadiennes (323,43) et les Russes Nadezhda Bazhina et Kristina Ilinykh (312,60).

« On est restées concentré et, même avant de savoir que nous avions notre place sur le podium, j’étais déjà fière de notre performance » a dit Abel, 25 ans, après la performance du duo canadien dans la piscine de Budapest. Ramener une médaille d’argent à la maison rend le tout encore plus beau. »

« On ne voulait pas mettre la barre trop haute, on voulait seulement bien plonger, de la même façon qu’en pratique, » a ajouté la Lavalloise dans un communiqué de Plongeon Canada. Il faut croire que la barre n’était justement, pas assez haute puisque les Canadiennes ont du coup réalisé leur meilleure performance cette saison au niveau des points.

Les Canadiennes qui plongent ensemble que depuis l’automne avaient rapidement fait leur place sur la scène internationale en remportant deux médailles en Série mondiale et l’or au Grand Prix de Rostock.

« C’est l’accomplissement d’une année de travail, de stress, » a avoué Citrini-Beaulieu, qui a dû succédé à Pamela Ware, partenaire de Jennifer à Rio 2016 (4e place), qui était blessée au pied pendant la première partie de la saison.

 « La médaille d’aujourd’hui est un grand soulagement, » a conclu l’athlète de 22 ans.

Pour Abel, il s’agit d’une cinquième médaille en carrière aux Championnats du monde FINA et une quatrième en synchro après avoir raflé l’argent en 2015 et le bronze en 2013 avec Pamela Ware ainsi que l’argent en 2011 avec Émilie Heymans.

Jennifer Abel et Melissa Citrini-Beaulieu du Canada en action au 3 m synchronisé aux Championnats du monde FINA à Budapest, en Hongrie, le 17 juillet 2017. (Tibor Illyes/MTI via AP)

La paire formée de Jennifer et Melissa n’était pas le seul duo à connaître du succès à sa première saison. Meaghan Benfeito et sa nouvelle partenaire, Caeli McKay, ont terminé au pied du podium en quatrième place la veille à l’épreuve du 10 m synchronisé. C’était la première fois que Benfeito participait aux Mondiaux sans sa partenaire de longue date Roseline Filion, qui a annoncé sa retraite en janvier.

Benfeito a également participé à l’épreuve mixte aux côtés de Nathan Zsomber-Murray, âgé de 14 ans, où la paire a terminé cinquième. Il s’agissait d’une surprise pour plusieurs puisque la paire a commencé à travailler ensemble il y a à peine trois semaines.

twitter_frsocial-ads