Elisabeth Vathje et Mirela Rahneva ont bravé les mauvaises conditions météorologiques pour terminer première et troisième de la Coupe du monde de Winterberg, dimanche en Allemagne.

La forte neige aura vraiment mis les athlètes de skeleton au test puisqu’en raison des intempéries, elles n’avaient droit qu’à une seule descente sur la piste glacée.

N’ayant pas droit à l’erreur, Elisabeth Vathje qui avait remporté l’or à Whistler, a su livre une excellente course malgré les facteurs défavorables et passer la ligne d’arrivée en un temps de 58,02 secondes. La favorite de la foule, l’Allemande Jacqueline Loelling, a pris le second rang avec un chrono de 58,12 secondes.

À LIRE : Un premier podium de Coupe du monde en carrière pour Mirela Rahneva

Elle en est peut-être seulement à sa première saison sur le circuit de la Coupe du monde, mais la Canadienne Mirela Rahneva est déjà une habituée des podiums. Après avoir raflé le bronze à Lake Placid, la recrue de Bobsleigh Canada Skeleton s’est à nouveau retrouvée sur le podium dimanche avec un temps de 58,14 s. Connue pour ses départs explosifs, Mimi a réalisé le deuxième départ le plus rapide de la compétition avec un chrono de 5,38 s sur la piste allemande.

World Cup #4 Women's skeleton podium. #BMWworldcup #winterberg #ibsfsliding #skeleton

A post shared by IBSF (@ibsfsliding) on

Les athlètes canadiennes de skeleton n’étaient pas les seules représentantes de l’unifolié à voir le format de leur compétition être modifiée en raison de la neige. Alex Bellemare et Anouk Purnelle-Faniel ont pour leur part remporté le bronze en ski slopestyle après que les organisateurs de la Coupe du monde de Font Romeu ont pris la décision d’annuler les finales et se baser uniquement sur les résultats des qualifications.