Est-ce que les planchistes Mark McMorris et Max Parrot nous ont donné un avant-goût de PyeongChang 2018? On l’espère puisque les deux vedettes de big air ont raflé les honneurs samedi à la Coupe du monde de PyeongChang qui servait aussi d’épreuve test pour les installations olympiques.

À LIRE : Mark McMorris de retour en piste pour les débuts de la Super Série FIS

C’est avec un frontside triple cork 1440 mute quasi parfait à la troisième manche de la finale que Mark McMorris a été en mesure de remonter les échelons jusqu’au sommet du classement général. « C’était génial de réussir la manœuvre. C’est en faisant ce saut que je me suis brisé le fémur et je ne l’avais pas tenté depuis, a expliqué celui qui a remporté sa première coupe du monde au big air en carrière. Mentalement, c’est un énorme pas en avant pour moi d’avoir réussi à l’exécuter. »

À LIRE : Le petit guide du big air avec Spencer O’Brien

À son premier essai, Mark avait obtenu une note de 90,25 pour son backside triple cork 1440 indy. Étant le seul planchiste à réussir le frontside triple cork 1440 samedi, McMorris s’est retrouvé en première place avec une note totale de 184,75 points.

Le Québécois Max Parrot a terminé tout juste derrière son coéquipier grâce à un backside triple cork 1440 et un Switch triple cork 1620 pour un pointage final de 178. C’était d’ailleurs la première fois qu’il réussissait le Switch triple cork 1620 sur échafauds. « Atterrir ce saut à ce point dans la saison est très significatif pour ma progression, a mentionné le double champion des X Games. Je ne l’avais jamais réussi sur échafauds jusqu’à présent, malgré un certain nombre de tentatives en compétitions. »

(G-D) Max Parrot, Mark McMorris et l'Américain Ryan Stassel lors de la remise des médailles de l'épreuve du big air à la Coupe du monde de PyeongChang, le 26 novembre 2016. (Photo : FIS)

(G-D) Max Parrot, Mark McMorris et l’Américain Ryan Stassel lors de la remise des médailles de l’épreuve du big air à la Coupe du monde de PyeongChang, le 26 novembre 2016. (Photo : FIS)

L’Américain Ryan Stassel a pris le troisième rang avec une note de 177,25.

À LIRE : Calendrier des épreuves tests de PyeongChang 2018

Trois autres Canadiens étaient de cette finale. Tyler Nicholson a terminé au pied du podium avec un pointage de 171. Même si Sébastien Toutant a inscrit la meilleure note pour un saut samedi, soit 97 points pour un backside triple cork 1440, des chutes sur ses autres tentatives l’ont relégué au septième rang (152,50). Le jeune Darcy Sharpe, qui a remporté le bronze à Beijing la fin de semaine dernière a pris le 10e rang.