Destination Rio est une série d’articles sur les espoirs olympiques d’Équipe Canada pour Rio 2016. 

Derek Drouin en a surpris plus d’un lorsqu’il s’est hissé sur la troisième marche du podium des Jeux olympiques de Londres en 2012 à l’épreuve du saut en hauteur. Le Canadien tentera a nouveau de livrer une performance digne d’une médaille olympique, et cette fois-ci, il ne vise rien d’autre que l’or.

Derek Drouin

Derek Drouin en plein saut aux Jeux panaméricains de 2015 à Toronto.

À LIRE : Derek Drouin établit une nouvelle marque canadienne

Derek Drouin a commencé à faire parler de lui en 2009 alors qu’il a remporté les championnats panaméricains juniors. Deux ans plus tard à seulement 21 ans, Drouin a égalé le record canadien en salle de l’époque, détenu par Mark Boswell, lors des Championnats de la NCAA avec un saut de 2,33 mètres.

Derek Drouin lors des Essais olympiques d'Athlétisme Canada, le 9 juillet 2016.

Derek Drouin lors des Essais olympiques d’Athlétisme Canada, le 9 juillet 2016.

L’année 2012 fut exceptionnelle pour Drouin. Après avoir remporté les Championnats nationaux avec un saut de 2,31 m, l’Ontarien est allé remporter la médaille de bronze au saut en hauteur à Londres 2012. À partir de ce moment, Derek Drouin fut considéré comme l’un des meilleurs sauteurs au monde.

« Ce fut des Jeux incroyables, a partagé Drouin en entrevue avec Olympique.ca. Honnêtement, je crois que mon podium est vraiment la seule chose dont je me souviens. »

« Lorsque tu en es à tes premiers Jeux, je pense que tu ne prends pas le temps de vraiment tout apprécier tellement tu es nerveux. Cette fois ça sera différent », a ajouté l’athlète.

Derek Drouin aux Jeux olympiques de 2012, à Londres.

Derek Drouin aux Jeux olympiques de 2012 à Londres.

Depuis son podium olympique, Drouin est inarrêtable. En 2014, il  est devenu le nouveau détenteur du record canadien (2,40 m). L’an dernier, il a remporté une médaille d’or aux Jeux panaméricains de Toronto. Puis, un mois plus tard à Beijing, il décrocha le titre le plus important de sa carrière, celui de champion du monde au saut en hauteur.

« Je dois avouer que ce fut des championnats très énervants en raison du fait que je sautais dans les premiers et que je devais m’asseoir et regarder les autres sauter, se remémorait Drouin. J’ai été confronté plusieurs fois à cette pression, donc je commence à y être habitué. »

Derek Drouin (centre) entouré de Bohdan Bondarenko (gauche) et Guowei Zhang lors de la cérémonie des médailles aux Mondiaux d'Athlétisme le 30 août 2015 à Beijing, en Chine.

Derek Drouin (centre) entouré de Bohdan Bondarenko (gauche) et Guowei Zhang lors de la cérémonie des médailles aux Mondiaux d’athlétisme le 30 août 2015 à Beijing, en Chine.

Évidemment, la compétition à Rio ne sera pas de tout repos pour l’athlète de l’unifolié. Plusieurs autres champions viseront l’or cet été. Le Chinois Zhan Guowei a terminé deuxième au Championnat du monde en 2015 et demeurera un adversaire de taille pour Drouin. Le Canadien devra aussi se méfier du grand Bohdan Bondarenko. L’Ukrainien est reconnu comme étant le troisième meilleur sauteur de l’histoire dernière Javier Sotomayor et Mutaz Essa Barshim.

Les épreuves olympiques de saut en hauteur se dérouleront du 14 au 16 août au stade Maracanā.