Eugenie Bouchard et Milos Raonic ont tous deux gagné leurs matchs et passent au tour suivant du Grand Chelem de Wimbledon.

Eugenie Bouchard a remporté son match de deuxième tour jeudi, en trois manches de 6-3, 1-6 et 6-1 face à la Britannique Johanna Konta, 16e tête de série.

Eugenie Bouchard (à gauche) remercie la Britannique Johanna Konta à Wimbledon, le 30 juin 2016.

Eugenie Bouchard (à gauche) remercie la Britannique Johanna Konta à Wimbledon, le 30 juin 2016.

En retard 2-1 en première manche après avoir perdu son service au troisième jeu, Bouchard s’est bien reprise en brisant son adversaire deux fois de suite, aux quatrième et sixième jeux. À 5-3, Bouchard s’est montrée convaincante au service et elle a concrétisé la première des trois balles de manche qu’elle s’était procurées. Au final, la Québécoise aura gagné la première manche de façon expéditive, en 32 minutes.

À LIRE : Nomination de l’équipe canadienne de tennis pour Rio 2016

En début de deuxième  manche,  l’adversaire de Bouchard et favorite de la foule a pris les devants 2-0 en gagnant son service puis en brisant la Canadienne. Au troisième point, Konta a effacé deux balles de bris pour gagner son service et prendre les devants 3-0. La Britannique a ensuite sauvé trois autres balles de bris à 3-1 pour finalement gagner le point. Au total, Eugenie aura échappé huit balles de bris au deuxième set, s’inclinant 6-1.

La Canadienne a toutefois rapidement passé l’éponge sur la deuxième manche et s’est bien reprise en début de manche ultime. Eugenie a brisé son adversaire au deuxième jeu avant de revenir de l’arrière au service en sauvant trois balles de bris pour gagner le point et prendre les devants 3 jeux à 0. Par la suite, la Québécoise n’a plus eu à regarder derrière, profitant de quelques erreurs de son adversaire pour finalement avoir le dessus.

Eugenie Bouchard affrontera la Slovaque Dominika Cibulkova, 18e joueuse au monde, au troisième tour.

Plus tôt dans la journée, Raonic a remporté son deuxième affrontement au All England Club, en montrant la porte de sortie à l’Italien Andreas Seppi en trois manches de 7-6 (5), 6-4 et 6-2.

Milos Raonic lors de son match de deuxième tour de Wimbledon contre Andreas Seppi, le 29 juin 2016.

Milos Raonic lors de son match de deuxième tour de Wimbledon contre Andreas Seppi, le 30 juin 2016.

En première manche, Milos Raonic a compensé ses quelques fautes directes au filet par des as. Il en a d’ailleurs réalisé 12 dans le premier tiers de la rencontre seulement, pour un total de 25 dans ce duel d’une heure et 57 minutes.

Après avoir remporté le bris d’égalité à 7-4 pour s’emparer de la première manche, Milos Raonic a été en mesure de briser son adversaire à 4-3 et maintenir une avance confortable. Il a mis fin à cette deuxième manche alors qu’il était au service à 5-4.

En troisième manche, Seppi a eu une lueur d’espoir en menant 2-1. Cependant le Canadien rétorqua en remportant les cinq points suivants, pour l’emporter aisément 6-2.

Milos Raonic lors de son match de deuxième tour de Wimbledon contre Andreas Seppi, le 29 juin 2016.

Milos Raonic (au fond) lors de son match de deuxième tour de Wimbledon contre Andreas Seppi, le 30 juin 2016.

Très solide au service, notamment grâce aux judicieux conseils du nouveau membre de son équipe d’entraîneurs John McEnroe, le Canadien a réussi 72 % de ses premières balles de service, en gagnant 81 % des points sur première balle.

Le prochain adversaire de Milos Raonic sera le partenaire de double de Vasek Pospisil l’Américain Jack Sock, classé 27e raquette mondiale.

L’an dernier, le Canadien avait baissé pavillon au troisième tour face à l’Australien Nick Kyrgios alors qu’il combattait plusieurs blessures.

Mercredi 29 juin 2016

C’est mercredi soir sur le court central couvert de Wimbledon qu’Eugenie Bouchard a pu terminer son match de premier tour après d’interminables délais en raison de la pluie.

Celle qui avait perdu face à Petra Kvitova dans les mêmes conditions de jeu en finale du tournoi de 2014, a battu sans trop d’effort la 97e raquette mondiale, la Slovaque Magdalena Rybarikova, en deux manches de 6-3 et 6-4.

Eugenie Bouchard effectue un retour contre Magdalena Rybarikova de la Slovaquie lors du premier tour du tournoi féminin de Wimbledon, le 29 juin 2016. (AP Photo/Tim Ireland)

Eugenie Bouchard effectue un retour contre Magdalena Rybarikova de la Slovaquie lors du premier tour du tournoi féminin de Wimbledon, le 29 juin 2016. (AP Photo/Tim Ireland)

Ayant repris le jeu à 2-1 en faveur de Bouchard, la Canadienne a vite pris le contrôle pour creuser son avance en remportant son premier jeu au service suivi d’un bris. Ce n’est pas toujours facile de retrouver sa cadence de match après un arrêt aussi long, mais Bouchard a su enclencher la machine et laisser peu de chance à son adversaire.

Plus forte au filet, Rybarikova a tout de même réussi à essouffler la Canadienne lors de deux points à 4-2. Au jeu suivant, Bouchard a été en mesure de sauver une balle de bris – forçant Rybarikova à l’erreur — et de conserver son avance à 5-3. Une double faute, deux balles de bris sauvées et trois égalités plus tard, Bouchard s’est retrouvé avec un terrain quasi désert et une balle de match. Après avoir contesté une balle déclarée trop longue, Eugenie Bouchard s’est fait octroyer le point et du même coup, la victoire.

Eugenie Bouchard lors de son match de premier tour l'opposant à Magdalena Rybarikova à Wimbledon, le 28 juin 2016.

Eugenie Bouchard lors de son match de premier tour l’opposant à Magdalena Rybarikova à Wimbledon, le 28 juin 2016.

Elle croisera au prochain tour la Britannique Johanna Konta qui aura la foule derrière elle. La 16e joueuse au classement mondial connaît d’ailleurs une excellente saison.

Milos Raonic sera de retour sur les courts de Wimbledon demain alors qu’il affrontera l’Italien Andreas Seppi.

Mardi 28 juin 2016

Le Canadien Vasek Pospisil s’incline d’entrée de jeu au All England Club aux mains de l’Espagnol Albert Ramos-Vinolas en quatre manches de 6-3, 3-6, 6-3 et 6-4.

N’ayant pu imiter la performance de son compatriote la veille, Vasek Pospisil n’aura fait qu’une brève apparition sur le gazon anglais. Celui qui avait remporté ce Grand Chelem en double en 2014 voit donc son parcours prendre fin dès le premier tour.

Vasek Pospisil à Roland-Garros le 26 mai 2016. (AP Photo/Alastair Grant)

Vasek Pospisil à Roland-Garros le 26 mai 2016. (AP Photo/Alastair Grant)

Malgré 55 coups gagnants, Pospisil s’est montré peu opportuniste et n’a converti qu’une seule balle de bris en 11 tentatives contre un taux de réussite de 100% pour Ramos-Vinolas (3/3).

De son côté, Eugenie Bouchard a vu Dame nature interrompre sa rencontre en début de deuxième set lorsqu’elle menait 2-1. Bouchard a aisément remporté la première manche 6-3 et elle reprendra l’action mercredi matin.

Lundi 27 juin 2016

Pour son match de premier tour, le Canadien Milos Raonic avait rendez-vous avec la 46e raquette mondiale, l’Espagnol Pablo Carreno Busta. De blanc vêtu, Raonic s’est imposé sans trop de difficultés en trois manches de 7-6 (4), 6-2 et 6-4.

Milos Raonic of Canada plays a return to Pablo Carreno Busta of Spain during their men's singles match on day one of the Wimbledon Tennis Championships in London, Monday, June 27, 2016. (AP Photo/Tim Ireland)

Milos Raonic lors de son match de premier tour au Grand Chelem de Wimbledon contre l’Espagnol Pablo Carreno Busta, le 27 juin 2016 (AP Photo/Tim Ireland)

En lever de rideaux, les adversaires ont remporté tour à tour leurs services jusqu’au bris d’égalité où Raonic a enchainé deux as avant de forcer son opposant à la faute. Suite à ce premier set âprement disputé, la 6e tête de série du tournoi a démontré toute sa puissance et s’est emparé de la deuxième manche 6-2, notamment grâce à ses six as et 16 coups gagnants, brisant l’Espagnol à deux reprises.

Particulièrement efficace au service, comme en témoignent ses 27 as, le grand Canadien a poursuivi sur sa lancée lors du troisième set et a bouclé la rencontre en un peu moins de deux heures de jeu.

Raonic affrontera l’Italien Andreas Seppi (45e) au second tour, un adversaire qu’il a vaincu lors de leur seul duel en 2013.

En double chez les hommes, Pospisil et son partenaire avec qui il a remporté le tournoi de 2014, l’Américain Jack Sock, se mesureront au duo français formé de Quentin Halys et Tristan Lamasine. Le Canadien et l’Américain, qui sont neuvièmes têtes de séries, devraient l’emporter facilement.

Vasek Pospisil (droite) et Jack Sock sont les vainqueurs de l'édition 2014 du tournoi en double de Wimbledon

Vasek Pospisil (droite) et Jack Sock sont les vainqueurs de l’édition 2014 du tournoi en double de Wimbledon

De leur côté, Daniel Nestor et son coéquipier Anglais Dominic Inglot, avec qui il a remporté le tournoi de Nottingham, auront rendez-vous avec le tandem italien formé d’Andreas Seppi et de Fabio Fognini. L’autre Canadien inscrit, Adil Shamasdin, fera équipe avec l’Anglais Jonathan Marray et jouera contre la paire composée du Néerlandais Jean-Julien Rojer et du Roumain Horia Tecau.

En double féminin, le hasard a voulu que les deux Canadiennes en lice s’affrontent au premier tour. C’est ainsi que Eugenie Bouchard et sa coéquipière Allemande Sabine Lisicki retrouveront la paire qui a triomphé en double à l’Open de Mallorca en Espagne, Gabriela Dabrowski et Maria Jose Martinez Sancher.