L’équipe féminine de soccer avait enflammé le Canada en 2012, à Londres, dans une course au podium ; c’est maintenant à la relève de répéter l’exploit cet été.

Christine Sinclair, qui avait marqué un tour du chapeau historique en demi-finale contre les États-Unis, en 2012, est de retour en tant que capitaine de l’équipe. L’athlète de 33 ans est l’une des six dernières joueuses faisant partie de l’édition précédente qui avait remporté le bronze il y a quatre ans.

Pour espérer du succès à Rio, les Canadiennes devront compter sur une relève solide.

Christine Sinclair (left) and John Herdman before the international friendly in Toronto against Brazil on June 4, 2016.

Christine Sinclaire (gauche) et John Herdman avant le match amical entre le Canada et le Brésil à Toronto, le 4 juin 2016

«Pour atteindre le Podium, il faut vraiment trouver ce fameux facteur X», a mentionné l’entraîneur John Herdman. Nous avons ajouté plus de rythme à l’équipe et aussi une bonne dose de technique avec l’arrivée de nouvelles joueuses.»

À LIRE : Christine Sinclair et son équipe sont prêtes pour Rio 

Parmi les jeunes étoiles de l’équipe, Kadeisha Buchanan (20 ans) est une joueuse d’arrière solide et rapide. Elle a remporté le trophée de la meilleure jeune joueuse l’an passé lors de la Coupe du monde féminine de la FIFA.

Kadeisha Buchanan holds up the best young player award from 2015 FIFA Women’s World Cup.

Kadeisha Buchanan avec le trophée de la meilleure jeune joueuse lors de la Coupe du monde féminine de la FIFA en 2015

La nouvelle relève comprend un trio de trois joueuses de 21 ans : la milieu de terrain Ashley Lawrence, Janine Beckie à la pointe et Nichelle Prince à l’aille. De plus, les jeunes Jessie Fleming (18 ans) et Deanne Rose (17 ans) seront en attente d’une chance de percer l’alignement lors du tournoi cet été.

En milieu de terrain, Herdman pourra compter sur une brigade d’olympiennes aguerrie avec Sophie Schmidt, Desiree Scott et Diana Matheson (qui a compté le but gagnant contre la France donnant la médaille de bronze au Canada, en 2012).

À LIRE : Liste des athlètes qualifiés pour Rio

Dans les buts, les Canadiennes devront se débrouiller sans les services de leur duo de partant en Erin McLeod (blessée) et Karina Leblanc (retraite). Ce qui laisse à présumer que le filet appartiendra à Stephanie Labbé (29 ans) pendant que la jeune Sabrina D’Angelo (23 ans) se remettra d’une blessure au poignet.

La gardienne de but canadienne Stephanie Labbe arrête un tir au Jeux panaméricain contre la Colombie, le 22 juillet 2015

La gardienne de but canadienne Stephanie Labbe arrête un tir aux Jeux panaméricains contre la Colombie, le 22 juillet 2015

L’équipe qui s’est rendu en quart de final l’an passé à la Coupe du monde féminine possède une fiche de neuf victoires et trois défaites en 2016. Elle affrontera la France dans un match amical à Auxerre le 23 juillet prochain.

Au total, 12 équipes prendront part au tournoi olympique à Rio. Les Canadiennes feront face à l’Australie, le Zimbabwe, et les excellentes Allemandes lors de la phase des groupes. Les matchs débuteront le 3 août, alors que le Canada jouera tous les trois jours.

« Notre groupe d’adversaires sera très compétitif, indiqué Herdman. Il n’y aura aucune place pour l’erreur. »