Biographie :

Stephanie Labbé fait partie du programme canadien depuis 2002. Après avoir remporté l’argent aux Jeux panaméricains de 2003 à Saint-Domingue, elle a fait partie de l’alignement de départ du Canada pour quatre de ses cinq matchs à TORONTO 2015, où l’équipe a terminé au 4e rang. Avec l’équipe des moins de 20 ans, elle a remporté l’or et l’argent au Championnat de la CONCACAF en 2004 et 2006. Au niveau senior, elle a remporté trois fois la Coupe de Chypre et une médaille d’or de la CONCACAF en 2010, en plus d’avoir fait partie de la liste des joueuses en vue de la Coupe du monde féminine 2015 de la FIFA. En 2016, Stephanie a contribué à la 2e place du Canada à la qualification olympique de la CONCACAF, et à l’obtention d’un laissez-passer pour Rio. De plus, elle a fait partie de l’équipe couronnée championne à la Coupe d’Algarve. Lors de ses premiers Jeux olympiques en 2016 à Rio, Stephanie a été gardienne de but partante de cinq des six matchs disputés par le Canada, et elle n’a accordé que quatre buts en route vers la médaille de bronze. Au niveau universitaire, elle a joué pour l’université du Connecticut, et lors de sa quatrième année d’études, elle a réussi six jeux blancs avant d’être nommée gardienne de but de l’année de la conférence Big East en 2008. En troisième année, elle a joué toutes les minutes de la saison des Huskies et réussi 11 jeux blancs, dont trois lors du Championnat de la NCAA. La même année, elle a été nommée à la première équipe NSCAA All-Northeast. Plus récemment, elle a évolué pour l’équipe professionnelle des KIF Orebro en Suède. Elle a aidé l’équipe à terminer au 2e rang de la première division, ce qui lui a valu d’être nommée parmi les trois finalistes du prix de la gardienne de but de l’année.

 À PROPOS DE L’ATHLÈTE

Famille : Elle est la fille de Gerard et Beverly. Son frère aîné s’appelle Kevin. Débuts : Elle a commencé à jouer au soccer à l’âge de 12 ans. Elle a grandi en jouant au hockey (comme attaquante), au basketball et au soccer. Au-delà du soccer : Elle a obtenu son baccalauréat en développement de la petite enfance de l’université du Connecticut en 2009. Elle est entraîneure personnelle diplômée de l’Académie nationale de médecine sportive depuis 2013. Elle aime pratiquer le yoga et méditer. Sa devise : « Rien n’arrive pour rien. » En voyage, elle amène toujours son ours en peluche et rapporte des sous-verre et des aimants.