Biographie :

À 12 ans, Kierra Smith rencontre Annamay Pierse, qui lui pose des questions sur ses résultats à l’épreuve que les deux athlètes partagent, le 200 m brasse, et qui l’encourage pendant sa compétition. Ce sont d’ailleurs les mots d’encouragement de l’athlète canadienne devenue détentrice du record du monde qui ont inspiré Kierra à représenter le Canada. C’est aux Jeux panaméricains de 2011 à Guadalajara que l’occasion de le faire se présente et où elle remporte une médaille d’argent du relais 4×100 m quatre nages. En 2014, elle s’est qualifiée pour faire partie une première fois de l’équipe nationale senior, ce qui lui a permis de participer aux Jeux du Commonwealth et aux Championnats panpacifiques. Elle a tout juste raté le podium dans sa spécialité et elle s’est classée 4e au 200 m brasse aux deux manifestations. Elle faisait toutefois partie de l’équipe qui a remporté deux médailles de bronze au relais 4×100 m quatre nages. Kierra a été couronnée championne NCAA au 200 m brasse de 2015 et nageuse de l’année Big Ten après avoir aidé l’Université du Minnesota à remporter trois Championnats Big Ten consécutifs en 2013, 2014 et 2015. Lors de TORONTO 2015, elle a remporté la médaille d’or du 200 m brasse en inscrivant un record des Jeux panaméricains. Elle partageait alors le podium avec sa coéquipière Martha McCabe, médaillée d’argent. En 2015, elle a également participé à ses premiers Championnats du monde de la FINA où elle s’est rendue jusqu’en finale du 200 m brasse.

À PROPOS DE L’ATHLÈTE

Famille : Ses parents se nomment Andrew Smith et Jo-Ann McLellan, tous deux des agents immobiliers. Son père a participé à trois triathlons Ironman. Son frère cadet, Emmet, fait de la course cross-country. Débuts : Kierra a pris ses premières leçons de natation à l’âge de 3 ans, et elle s’est mise à la nage compétitive à 10 ans. Avant de se joindre au club, elle allait nager avec son père le matin, lorsqu’il s’entraînait. Au-delà de la natation : Elle a terminé trois années de son baccalauréat bidisciplinaire en psychologie et en communications à l’université du Minnesota. Elle aimerait devenir psychologue du sport. Elle aime étudier chez Starbucks et aller à la plage à Kelowna. Pendant l’été, elle travaille à Trü, un comptoir de yogourt glacé à Kelowna. Elle aime bien regarder Netflix. Son surnom est Smitty. Parmi ses rituels avant les compétitions, elle consulte de multiples fois Twitter et elle écoute du Gwen Stefani. Elle collectionne les tasses Starbucks des villes où elle voyage.