Les partisans de l’Équipe olympique canadienne adorent le planchiste Mark McMorris et tout le support qu’il lui est apporté devrait se poursuivre jusqu’à la tenue des Jeux de Pyeongchang en 2018.

Dans une entrevue accordée à Lori Ewing de La Presse Canadienne mardi, McMorris a révélé qu’il avait le sentiment du « travail inachevé » aux Jeux olympiques, lui qui a gagné une médaille de bronze à Sotchi alors qu’il concourrait avec une côte cassée.

McMorris est une grande vedette des sports extrêmes à travers le monde, d’autant plus que récemment, il a récolté deux médailles d’or aux X Games, soit en Big Air et slopestyle. Le Canadien apprécie également la scène olympique, où un public beaucoup plus large peut le voir à l’œuvre.

« (Ma vie) a définitivement changée, dans le sens positif où la plupart (des Canadiens) me connaissent. Ce ne sont pas seulement les amateurs de sports ou de sports extrêmes qui regardent les Jeux olympiques, mais bien tout le monde. Donc beaucoup savent ce que je fais », a dit McMorris à Ewing.

L’athlète talentueux de 21 ans a dit qu’il se gardait quelques nouveautés intéressantes pour les fanatiques de l’Équipe olympique canadienne qui pourront le suivre durant les Jeux d’hiver en Corée du Sud.