Le joueur canadien de hockey sur glace Eric le point en l'air célébrant un but

En chiffres : L’équipe canadienne de hockey masculin Beijing 2022

Malgré l’absence de joueurs actifs de la Ligue nationale de hockey, la formation masculine de hockey d’Équipe Canada profitera de l’attention à profusion à Beijing 2022.

Le Canada adore le hockey, mais particulièrement le hockey aux Jeux olympiques.

La formation de 25 joueurs du Canada met en vedette une variété d’athlètes provenant des quatre coins du globe. Même si la formation ne comprend pas une multitude de noms familiers, il y a tout de même quelques athlètes que les partisans de hockey reconnaitront – alors que d’autres seront très bientôt connus.

Voici un portrait de l’équipe qui tentera d’améliorer la performance en bronze du Canada aux Jeux de PyeongChang 2018.

À LIRE AUSSI : 25 joueurs de hockey masculin sélectionnés pour représenter Équipe Canada à Beijing 2022

Expérience olympique

Des 25 joueurs retenus au sein de l’équipe, seulement quatre d’entre eux détiennent une expérience olympique. Maxime Noreau, Eric O’Dell et Mat Robinson ont tous aidé le Canada a décroché le bronze à PyeongChang 2018, alors que le vétéran attaquant Eric Staal a aidé le pays à mettre la main sur la médaille d’or à la maison à Vancouver 2010.

Noreau a marqué deux buts et ajouté cinq mentions d’aide en 2018, le plaçant à égalité avec Derek Roy au chapitre des pointeurs de l’équipe. O’Dell et Robinson ont chacun marqué un but en plus d’obtenir une passe dans les six parties disputées il y a quatre ans.

De son côté, Staal a touché la cible une fois, en plus d’amasser cinq mentions d’aide en 2010. Ses partenaires de trio dans le match pour la médaille d’or, Sidney Crosby et Jarome Iginla ont produit le fameux « but en or » dans cette partie mémorable.

À LIRE AUSSI : Le plan de rechange d’Équipe Canada en l’absence des joueurs de la LNH au tournoi olympique de hockey masculin

Une saveur internationale

Le défenseur canadien Maxim Noreau (56) lance vers le filet durant la demi-finale de hockey masculin opposant l’Allemagne au Canada aux Jeux d’hiver de PyeonChang 2018 au Gangneung Hockey Centre, le 23 février 2018 à Gangneung, Corée du Sud.(Photo par Vincent Ethier/COC)

La formation du Canada est évidemment composée de Canadiens. Or, seulement deux joueurs – les attaquants Mason McTavish des Bulldogs de Hamilton dans la Ligue de hockey de l’Ontario et Josh Ho-Sang des Marlies de Toronto de la Ligue américaine de hockey – jouent actuellement en sol canadien. Des 25 joueurs d’Équipe Canada, seulement huit évoluent dans des ligues nord-américaines. Voici la répartition des joueurs selon le pays dans lequel ils évoluent :

KHL (Russie) : 9 joueurs (RobinsonO’DellEdward PasqualeMark BarberioJason DemersBrandon GormleyAlex GrantCorban Knight et Jordan Weal)

Ligue américaine de hockey (États-Unis/Canada) : 4 joueurs (StaalHo-SangTyler Wotherspoon, et Adam Cracknell)

Ligue nationale (Suisse) : 4 joueurs (NoreauDaniel CarrDavid Desharnais et Daniel Winnik)

NCAA (États-Unis) : 3 joueurs (Devon LeviOwen Power et Jack McBain)

DEL (Allemagne) : 2 joueurs (Landon Ferraro et Ben Street)

SHL (Suède) : 2 joueurs (Matt Tomkins et Adam Tambellini)

Ligue de l’Ontario (Canada) : 1 joueur (McTavish)

Âge

L’âge moyen de la formation du Canada est de 29,68 ans – mais c’est le grand écart qui retient l’attention. McTavish, qui aura 19 ans le 30 janvier, est le plus jeune joueur de la formation, suivi de près par Power, son camarade adolescent de 19 ans. Paul Kariya est le dernier adolescent à avoir joué pour le Canada aux Jeux olympiques à Lillehammer 1994.

De l’autre côté du spectre, Stall est âgé de 37 ans, suivi par ses coéquipiers Cracknell et Winnik qui sont âgés de 36 ans.

19-22 ans : 4 joueurs (McTavishPower, Levi et McBain)

23-26 ans : 1 joueur (Ho-Sang)

27-30 ans : 7 joueurs (TambelliniTomkinsWotherspoonGormleyWealCarr et Ferraro)

31-34 ans : 8 joueurs (BarberioKnightO’DellPasqualeGrantDemersNoreau et Street)

35-38 ans : 5 joueurs (DesharnaisRobinsonCracknellWinnik et Staal)

À LIRE AUSSI : L’horaire d’Équipe Canada au tournoi olympique de hockey à Beijing 2022 est maintenant connu

Les dimensions

Le Canadien Owen Power, à droite, se bat pour la rondelle avec Tage Thompson des États-Unis durant la demi-finale du championnat du monde de hockey sur glace entre le Canada et les États-Unis à l’aréna à Riga, samedi le 5 juin 2021. (AP Photo/Sergei Grits)

Alors que Staal et Power sortent du lot pour leur écart d’âge au sein de la formation canadienne, ils seront assez visibles sur la glace en raison de leur grandeur. Power est le plus grand joueur de la formation, suivi de près par Staal et McBain qui sont tous les deux mesurant 6 pieds 4 pouces.

Le plus grand: Owen Power – 6 pieds 5 pouces

Les plus petits: Jordan Weal et Mat Robinson – 5 pieds 7 pouces

La formation du Canada met aussi en scène 11 joueurs qui pèsent plus de 200 lb, alors que seulement six joueurs sont sous la barre des 190 lb. Cinq de ces joueurs de 200 lb et plus sont des défenseurs et un autre qui peut être considéré comme un défenseur – Pasquale, l’un des trois gardiens de l’équipe – est le joueur le plus lourd de l’équipe.

Le plus lourd : Edward Pasquale – 220 lb

Le plus léger : Landon Ferraro – 169 lb

Par province

Le joueur avant du Canada Eric O’Dell (22) patine pendant la demi-finale du hockey masculin aux Jeux d’hiver de PyeonChang 2018 au Gangneung Hockey Centre, le 23 février 2018 à Gangneung, Corée du Sud.(Photo par Vincent Ethier/COC)

De North Vancouver en Colombie-Britannique jusqu’à Murray River sur l’Île-du-Prince-Édouard, Équipe Canada est composé de joueurs provenant de sept provinces différentes. L’Ontario mène le bal, suivie par le Québec et la Colombie-Britannique. Les seules provinces qui ne sont pas représentées sont le Manitoba, le Nouveau-Brunswick ainsi que Terre-Neuve-et-Labrador.

Ontario : 8 joueurs (O’DellHo-SangMcBainMcTavishPasqualePowerStaal et Winnik)

Québec : 5 joueurs (BarberioDemersDesharnais, Levi et Noreau)

Colombie-Britannique : 5 joueurs (FerraroKnightStreetWeal et Wotherspoon)

Alberta : 4 joueurs (CarrRobinsonTambellini et Tomkins)

Nouvelle-Écosse : 1 joueur (Grant)

Île-du-Prince-Édouard : 1 joueur (Gormley)

Saskatchewan : 1 joueur (Cracknell)