Les Jeux olympiques de Tokyo 2020 et de Beijing 2022 sont bientôt à nos portes. D’ici là, Équipe Canada continue d’exceller sur la scène internationale en récoltant des médailles et en assurant sa qualification olympique dans plusieurs disciplines. 

Voici ce que vous avez manqué au cours des derniers jours.

Sept entrées olympiques assurées en patinage artistique

Le Canada avait l’occasion d’assurer plusieurs places olympiques pour Beijing 2022 dans le cadre des Championnats du monde de patinage artistique disputés à Stockolm, en Suède. Malgré une dernière année chamboulée par la pandémie et le peu de compétitions en direct pour certains, nos patineurs canadiens ont réalisé de belles performances.

À LIRE : Équipe Canada vise la qualification olympique aux Championnats du monde de patinage artistique

En danse sur glace, Piper Gilles et Paul Poirier ont obtenu la médaille de bronze. Après un programme de danse rythmée solide et sans accro qui les a placé provisoirement au 5e rang, le duo a réservé comme à l’habitude son meilleur lors du programme libre pour monter sur la 3e marche du podium.

Avec les résultats des deux meilleures équipes canadiennes et les trois duos avançant au segment de la danse libre, le Canada a qualifié trois équipes de danse sur glace pour Beijing 2022.

En couple, Kirsten Moore-Towers et Michael Marinaro ont connu un départ chancelant avec une 10e place provisoire lors du programme court. Ils sont néanmoins revenus en force au programme libre, leur permettant de remonter jusqu’au 6e rang du classement général et d’égaler leur meilleure performance à des Mondiaux.

L’autre couple canadien en lice, Evelyn Walsh et Trennt Michaud, a terminé en 12e position. Ces résultats combinés assurent deux places de quota olympiques au Canada dans l’épreuve des couples à Beijing à 2022.

En simple masculin, l’unique représentant canadien Keegan Messing a assuré avec une 6e place au classement général une entrée dans l’épreuve masculine pour Pékin 2022. Ce top 10 permet également au Canada la possibilité de concourir pour une deuxième entrée lors de la dernière épreuve de qualification olympique en septembre.

Enfin, en simple féminin, le Canada aura une place dans l’épreuve féminine pour Beijing 2022 après la performance encourageante de l’étoile montante Patinage Canada Madeline Schizas, qui a terminé au 13e rang du classement général.

Plusieurs médailles pour les judokas canadiens en Grand Chelem

Les judokas canadiens ont profité du Grand Prix de Tbilissi, en Géorgie, pour ajouter à leur récolte de la saison.

Catherine Beauchemin-Pinard a notamment réalisé un parcours sans faute pour décrocher la médaille d’or dans la catégorie des moins de 63 kg. Elle a défait en finale la chinoise Yang Junxia par ippon, tout comme ses trois autres victoires de la journée. Il s’agit du deuxième titre de Grand chelem en carrière pour la Québécoise.

La veille, Christa Deguchi avait remporté la médaille de bronze chez les moins de 57 kg. Après avoir perdu en demi-finale, la championne mondiale en 2019 a battu la Serbe Marica Perisic par waza-ari pour monter sur la troisième marche du podium.

À LIRE : Catherine Beauchemin-Pinard se couvre d’or en Géorgie, médaille d’argent pour Arthur Margelidon

Du côté masculin, Arthur Margelidon a livré une chaude lutte en finale de la catégorie des moins de 73 kg, s’inclinant face au Mongole Tsogtbaatar Tsend-Ochir. Il a remporté la médaille d’argent.

Antoine-Valois a quant à lui déclaré forfait en raison d’une blessure alors qu’il s’apprêtait à combattre pour la médaille de bronze.

Ce dimanche, Shady El Nahas a remporté la médaille d’or des moins de 100 kg.

Après avoir remporté sa demi-finale contre Muzaffarbek Turoboyev de l’Ouzbékistan, El Nahas a continué sur sa lancée en défaisant Illia Sulamanidze de la Géorgie. Par cette victoire, il a pu mettre la main sur la médaille d’or des moins de 100 kg en ce dernier jour de compétition. Cette médaille d’or s’ajoute à la médaille d’argent et aux trois de bronze capturées par des Canadiens aux événements de ce Grand chelem.

Curling double mixte : les champions nationaux connus

Kerri Einarson et Brad Gushue ont remporté le championnat canadien de curling double mixte pour obtenir du même coup la chance de représenter le Canada aux prochains Championnats du monde, du 17 au 23 mai en Écosse.

Ils ont pris la mesure de Kadriana Sahaidak et Colton Lott en finale par la marque de 9-6.

Ce titre consolide un début d’année fructueux pour Einarson qui a également remporté le tournoi des Coeurs Scotties il y a quelques semaines.

Snowboard Slopestyle : médaille d’argent pour Liam Brearley

Liam Brearley a atteint la seconde marche du podium en snowboard slopestyle lors de la Coupe du monde de snowboard de la FIS à Silvaplana en Suisse, ce dimanche.

Il s’agit de la seconde médaille en carrière pour le triple médaillé des Jeux olympiques de la jeunesse. Brearley a cumulé 89,00 points lors de sa première descente, s’assurant ainsi la médaille d’argent. Il a été rejoint sur le podium par Marcus Kleveland de la Norvège et l’Américain Chris Corning, terminant respectivement au premier (96,00 points) et troisième rang (83,25 points).

Place de quota assurée 🎫 pour Tokyo 2020

Suivi des qualifications pour Tokyo 2020

Tir à l’arc Canada a assuré une place de quota pour Tokyo 2020 à l’épreuve de l’arc recourbé chez les femmes en fonction des performances de l’épreuve de qualification continentale de Monterrey, au Mexique.

Il y avait trois places de disponibles à gagner, mais une seule par pays. Stephanie Barrett a décroché l’argent et Tania Edwards est repartie avec le bronze, permettant au Canada d’obtenir sa place de quota. Le Brésil et l’Équateur ont décroché les deux autres places de quota disponibles à l’épreuve féminine.

Le Canada s’était déjà assuré une place olympique dans l’épreuve individuelle masculine et tentera de qualifier des équipes complètes en obtenant trois places pour chaque genre lors de l’événement final de qualification olympique qui prendra place à Paris, en France, au mois de juin.

Équipe Canada passe tout près de se qualifier pour le tournoi olympique de soccer masculin de Tokyo 2020

Après la phase de groupes, le Canada devait affronter le Mexique en demi-finale dimanche soir pour une place à Tokyo 2020. Malgré une performance courageuse, les hommes de Soccer Canada ont baissé pavillon par la marque de 2 à 0.

La formation de Mauro Biello a néanmoins connu un tournoi encourageant avec une fiche de 1-2-0 en phase de groupes et seulement 1 but accordé. Après un résultat de 0-0 contre Haïti, le Canada s’est contenté d’un match nul de 1-1 dans le match décisif contre le Honduras, ce qui ne fut pas suffisant pour terminer au sommet de son groupe et ainsi éviter le Mexique en demi-finale, puissance mondiale en soccer masculin.

Il s’agissait de la dernière chance du Canada de qualifier une équipe masculine au tournoi olympique. La dernière fois que le pays a participé au tournoi olympiques, c’était il y a 37 ans à Los Angeles 1984.