Petro-CanadaMC a dévoilé les 55 duos d’athlètes et entraîneurs qui recevront chacun un financement de 10 000 $ pour les aider tout au long de leur parcours.

Les bourses du programme Favoriser les athlètes et les entraîneurs à la conquête de l’excellence (FACE) sont remises aux athlètes qui cherchent à représenter le Canada aux Jeux olympiques et paralympiques, mais qui ne sont pas encore admissibles aux subventions du gouvernement. Les fonds sont utilisés pour couvrir les dépenses reliées à l’entraînement, à l’équipement, à la formation des entraîneurs et aux déplacements pour les compétitions.

Depuis 1988, Petro-Canada a offert plus de 12 millions de dollars en soutien financier à plus de 3000 athlètes et entraîneurs dans le cadre du programme FACE. La liste des récipiendaires de cette année comprend 42 espoirs olympiques et 13 espoirs paralympiques.

Voici un aperçu de quelques-uns des récipiendaires de la bourse FACE 2020 :

Apprenez-en plus sur FACE ici

Amélie Kretz

View this post on Instagram

That feeling when you cross a triathlon finish line for the first time since March. 🏊🏼‍♀️🚴🏽‍♀️🏃🏽‍♀️ Yesterday I raced the @canadian_pro_triathlon_champs and came home with a second place. The unique format made it an exciting race with a 1500m swim time trial followed by a 2h break and then a 40km bike and 10km run off on a hilly 1.2km loop. That’s 31laps on the bike and 8 laps on the run. I had a decent swim and set myself well for the bike/run. I thought I had enough in the legs to make up for my road bike versus the fast TT bikes but I came off the bike with some work ahead of me and some fast run legs right behind me. I managed to catch super biker @rachelmcb but didn’t have the run legs to go with speedy @tamarajewett. Thanks to the organization for a fun and safe event. It felt awesome to race again. And big thanks to the @professionaltriathletesorg for giving us the opportunity to get some prize money during this difficult time. 📸 @tdilkie

A post shared by Amélie (@ameliekretz) on

L’athlète de triathlon Amélie Kretz est lauréate d’une bourse FACE pour une deuxième année consécutive alors que l’olympienne de Rio 2016 cherche à se qualifier pour Tokyo 2020.

Originaire de Sainte-Agathe-des-Monts, au Québec, Kretz a participé au circuit de la Coupe du monde de l’ITU en 2019, mais a aussi représenté le Canada dans le relais mixte, une épreuve qui fera ses débuts olympiques à Tokyo 2020. Parmi ses faits saillants de l’année dernière, elle a terminé quatrième au relais mixte à l’étape de Nottingham de la Série mondiale de triathlon.

Avec le soutien de son entraîneur Alex Sereno, Kretz tentera de retrouver sa place parmi le top 10 des courses de la Série mondiale de triathlon l’année prochaine. Son objectif ultime est de monter sur le podium à Paris 2024. Le financement du programme FACE l’aidera à participer à des courses partout dans le monde afin d’amasser de précieux points de classement pour se qualifier pour Tokyo 2020.

Olivier Rioux

Âgé de 14 ans, Olivier Rioux mesure 7’4″ (225 cm) et porte des chaussures de taille 20. Donc, vous ne devriez pas être surpris qu’il soit un joueur de basketball portant actuellement les couleurs du Collège St-Jean-Vianney à Montréal. L’année dernière, il a été invité à jouer avec le Real Madrid à l’occasion d’un tournoi européen.

Sous la gouverne de son entraîneur Terry Annulis, il espère faire partie de la prochaine équipe canadienne des moins de 16 ans et participer à des compétitions internationales. Le financement du programme FACE l’aidera grandement à profiter d’un entraînement spécialisé pour les grands joueurs de basketball.  Il pourra aussi visiter davantage d’établissements scolaires et des programmes internationaux dans le cadre de sa recherche de la meilleure voie à suivre pour son avenir dans le sport.

Florence Brunelle

Florence Brunelle lors d'une course de patinage de vitesse

Florence Brunelle lors de son quart-de-finale du 1000 m féminin en patinage de vitesse sur courte piste aux Jeux olympiques de la jeunesse de Lausanne 2020, en Suisse, le 18 janvier 2020. Photo: OIS/Joe Toth. (Handout image supplied by OIS/IOC.)

La patineuse de vitesse sur courte piste Florence Brunelle a remporté deux médailles de bronze à ces mêmes Jeux olympiques de la jeunesse d’hiver en janvier dernier. Elle a quitté Lausanne après avoir récolté le bronze dans les épreuves féminines du 500 m et du 1000 m.

Quelques semaines plus tard, l’athlète de 16 ans originaire de Trois-Rivières, au Québec, est devenue seulement la deuxième Canadienne au cours de la dernière décennie à remporter plus d’une médaille au cours d’une même édition des Championnats du monde juniors sur courte piste de l’ISU en récoltant l’argent au 500 m et au 1500 m.

Avec le soutien de son entraîneur Marc-André Monette, elle espère représenter le Canada à une Coupe du monde bientôt, ce qui lui permettrait de se rapprocher de l’équipe olympique. Ayant quitté sa famille et déménagé à Montréal afin de s’entraîner, le financement du programme FACE sera d’une aide précieuse pour payer son loyer et profiter des meilleurs patins possibles.

Mariam Abdul-Rashid

Mariam Abdul-Rashid lors d'une épreuve de haies.

Phylicia George, à droite, et Mariam Abdul-Rashid saute au-dessus de la dernière haie alors que George remporte la finale du 100 m haies aux Championnats canadiens d’athlétisme, le 27 juillet 2019. LA PRESSE CANADIENNE/Ryan Remiorz

Mariam Abdul-Rashid a remporté la médaille d’argent au 100 m haies des Championnats canadiens d’athlétisme de 2019. Elle a été membre de l’équipe d’athlétisme de l’Université du Texas pendant quatre ans, méritant une place au sein de la deuxième équipe d’étoiles du circuit national universitaire américain en 2018 et 2019.

Les objectifs qu’elle aimerait atteindre avec son entraîneur Tony Jarrett comprennent, entre autres, remporter un titre national en 2021, se qualifier pour les Jeux olympiques, puis se qualifier pour une finale olympique. Le financement du programme FACE l’aidera notamment à acheter des produits alimentaires qui amélioreront sa diète d’athlète et à participer à des séances avec un psychologue sportif.

Liam Brearly

Liam Brearly lors d'un saut en snowboard

Liam Brearley en action lors des qualifications de snowboard demi-lune aux Jeux olympiques de la jeunesse d’hiver de Lausanne 2020, le 21 janvier 2020. Photo: OIS/Bob Martin. (Handout image supplied by OIS/IOC)

Le snowboarder Liam Brearley est triple médaillé des Jeux olympiques de la jeunesse d’hiver 2020. À Lausanne, l’athlète originaire de Gravenhurst, en Ontario, qui était alors âgé de 16 ans, a remporté l’argent en slopestyle et le bronze dans les épreuves du big air et de la demi-lune.

Grâce aux conseils de son entraîneur Andy Stewart, Brearley vise à se qualifier pour des événements de niveau professionnel tels que les X Games et e US Open de snowboard au cours des saisons à venir afin de pouvoir affronter ses idoles. Le financement du programme FACE l’aidera à se rendre à ces compétitions et à d’autres compétitions d’envergure.

Peter Devries

View this post on Instagram

Swoop 📷 @marcuspaladino

A post shared by Pete Devries (@petedevries) on

Alors que le surf s’apprête à faire ses débuts aux Jeux olympiques à Tokyo 2020, Peter Devries cherche à faire une première vague. Devries possède déjà une feuille de route bien garnie, ayant remporté le Championnat canadien à neuf occasions. Le surfeur qui réside à Tofino est aussi le seul Canadien à avoir remporté un grand événement international de surf, soit la Classique O’Neill Coldwater en 2009.

Avec le soutien de son entraîneur Shannon Brown, Devries poursuivra son développement sportif et personnel sur la route vers Tokyo 2020. Devries et Brown se connaissent depuis plus d’une décennie, eux qui vivent dans la même ville et sont du même âge. Brown pousse Devries à se surpasser et l’accompagne dans sa préparation en compétition, le forçant à réfléchir et à se concentrer sur le moment présent.

Les planches de surf sont dispendieuses et ont une courte longévité, donc le financement du programme FACE aidera Devries à avoir suffisamment de planches pour être à son meilleur dans un large éventail de conditions climatiques.

Mohab El Nahas

Mohab El Nahas lors d'un combat de judo

Mohab El Nahas a remporté la première médaille de judo du Canada aux Jeux panaméricains de 2019 à Lima, au Pérou, soit le bronze dans la catégorie des moins de 90 kg. Plus tôt en 2019, il avait terminé cinquième aux Championnats panaméricains, un résultat qu’il a reproduit au Grand Prix IJF de Montréal.

Avec le soutien de son entraîneur Jean-Pierre Cantin, El Nahas est impatient de reprendre la compétition et a dans sa mire le Grand Chelem de l’IJF à Tokyo en décembre. El Nahas prévoit utiliser le financement du programme FACE pour l’aider à payer ses vols et les frais d’inscription aux compétitions.

Xavier McKeever

Xavier McKeever en action

Xavier McKeever participe aux Championnats du monde junior de ski de la FIS 2020. (Photo courtoisie: Doug Stephen / @vr45photography)

Le fondeur Xavier McKeever est le plus récent membre de sa famille à concourir pour le Canada sur la scène internationale en ski de fond. Fils des olympiens Robin McKeever et Milaine Thériault et neveu de l’étoile paralympique Brian McKeever, on pourrait dire que le rêve olympique coule dans ses veines.

L’athlète de 17 ans originaire de Canmore, en Alberta, a participé aux Championnats du monde juniors de ski de fond de la FIS au cours des deux dernières années. Il a obtenu un résultat exceptionnel en mars dernier quand ses coéquipiers et lui ont remporté l’argent au relais masculin 4×5 km à Oberwiesenthal, en Allemagne.

Avec le soutien de son entraîneur Eric Groeneveld, McKeever espère réaliser un classement parmi le top 10 aux Championnats du monde juniors et se qualifier pour participer à une Coupe du monde. Le financement du programme FACE l’aidera à se rendre aux camps d’entraînement et aux courses.

De nombreux anciens récipiendaires de la bourse FACE ont éventuellement réalisé leurs rêves olympiques, notamment Alexandre Bilodeau. Kaitlyn Lawes, Rosie MacLennan et John Morris.

Vous trouverez ci-dessous la liste complète des récipiendaires de la bourse FACE 2020.

Nom de l’athlète Sport Nom de l’entraîneur(e)
Mariam Abdul-Rashid Athlétisme Tony Jarrett
Ryan Anderson Voile Lisa Ross
Jesse Bachinsky Ski paranordique Kate Boyd
Christopher Baldwin Tir Richard Lanning
Tess Beasant Ski para-alpin Jamie McCulloch
Charlotte Bolton Para-athlétisme Jag Rai
Jacob Brayshaw Paranatation Renate Terpstra
Liam Brearley Snowboard Andy Stewart
Florence Brunelle Patinage de vitesse sur courte piste Marc-Andre Monette
Samuel Cabral Hockey sur gazon Inderpal Sehmbi
Samantha Carter Ski Cross Adam Bourns
Rachel Chan Badminton Jennifer Lee
Kerrian Chunlaud Ski acrobatique – Bosses Freddy Mooney
Justine Clement Ski alpin Francis Royal
Natalie Coughlin Skeleton Richard Coughlin
Joel Demaere Judo Russel Gallant
Oliver Desrosiers Escrime Gilbert Gélinas
Peter Devries Surf Shannon Brown
Anna Dunn-Suen Volleyball de plage Josh Nichol
Mohab El Nahas Judo Jean Pierre Cantin
Cooper Emin Patinage de vitesse Mark Wild
Nilton Heredia Para-athlétisme Jean Laroche
Tanner Horgan Curling Steve Gould
Grace Hu Escrime Andrew Hu
Emily Johnston Cyclisme – Vélo de montagne Jeff Ain
Ashur Jordan Ski alpin Nick Cooper
Josipa Kafadar Taekwondo Daniel Thornton
Jackson Kinniburgh Cyclisme sur piste Tanya Dubnicoff
Amélie Kretz Triathlon Alex Sereno
Riley Lavorato Cyclisme – BMX Brendan Arnold
Logan Leach Ski para-alpin David White
Amanda Lee Luge Guntis Rekis
Connor MacMillan Water-polo Nikola Marirc
Xavier McKeever Ski de fond Erik Groeneveld
Olivia Meier Parabadminton Elliot Beals
Kyle Murray Skeleton Quin Sekulich
Micky Papa Skateboard Adam Higgins
Clémence Paré Paranatation Mike Edey
Kate Pennyfather Canoë-kayak – Sprint Adam Oldershaw
Brandon Perger Rugby en fauteuil roulant Trevor Hirshfield
Christina Picton Ski paranordique Patti Kitler
Olivier Rioux Basketball Terry Annulis
Mael Rivard Canoë-kayak – Slalom Michal Staniszewski
Adam Runnalls Biathlon Justin Wadsworth
Stefanie Schoenberger Bobsleigh Trevor Wight
Nathan Shuh Gymnastique – Trampoline David Ross
Ethan Small Karaté Antonio Terra
Megan Smith Basketball en fauteuil roulant Simon Cass
Maya Stephens Athlétisme Aliann Pompey
Leanne Taylor Paratriathlon Carolyn Murray
Marion Thénault Ski acrobatique – Sauts Rémi Bélanger
Michael Trauner Paracanoë Joel Hazzan
Loïc Tremblay Plongeon Oliver Duchesneau
Stephane Tremblay Saut à ski Tadeusz Bafia
Wendy Zhang Badminton Darryl Yung