Biographie :

Membre de l’équipe nationale féminine depuis 2007, Rebecca Johnston a participé à huit championnats de hockey féminin de l’IIHF. Elle a aussi participé à deux Jeux olympiques d’hiver, soit ceux de 2010 à Vancouver et de 2014 à Sotchi, où elle a aidé le pays à décrocher la médaille d’or chaque fois. Après avoir été laissée de côté par l’alignement final en 2007, Rebecca a pris part à son premier Championnat mondial en 2008. En huit participations en carrière, elle a remporté sept médailles d’argent en plus de la médaille d’or en 2012. Lors du Championnat mondial de 2011, elle a dominé la fiche canadienne avec quatre buts et deux mentions d’aide en plus d’être l’une des trois meilleures joueuses selon le choix des entraîneurs. Elle a aussi été la meilleure marqueuse au Championnat du monde avec ses deux buts et cinq mentions d’aide. Elle a également été nommée à l’équipe d’étoiles des médias. La carrière universitaire de Rebecca l’a amenée à l’université Cornell. En 2007‑2008, elle a été élue recrue de l’année de la Ivy League. Lors de sa deuxième année d’études, elle a été l’une des 10 finalistes pour le prix Patty Kazmaier remis à la meilleure hockeyeuse de la NCAA. Après avoir passé la saison 2009‑2010 centralisée avec l’équipe nationale, elle est retournée sur les bancs d’école et elle a mené Cornell jusqu’en demi-finale de la NCAA. Elle a aussi été l’une des 10 finalistes pour le prix Patty Kazmaier en 2010‑2011 et 2011‑2012. Après l’obtention de son diplôme, elle a été repêchée par les Furies de Toronto, dans la Ligue canadienne de hockey féminin, et a aidé son équipe à se rendre en série éliminatoire de la Coupe Clarkson en 2012‑2013. La saison suivante, elle s’est jointe à l’Inferno de Calgary et a mené le tableau des marqueuses de la ligue, ce qui lui a valu le trophée Angela James et le titre de joueuse la plus utile de la Ligue canadienne de hockey féminin. Après avoir raté presque la totalité de la saison 2015 2016 à cause d’une blessure, elle a repris le jeu à temps pour aider l’Inferno à remporter la Coupe Clarkson. Rebecca et son équipe se sont de nouveau rendues en finale de la Coupe Clarkson lors de la saison 2016‑2017.

FAITS SAILLANTS EN CARRIÈRE

Championne olympique de 2010 et de 2014

Championne du monde de 2012

Quadruple médaillée d’argent des Championnats mondiaux.

À PROPOS DE L’ATHLÈTE

Débuts : Elle a commencé à jouer au hockey à l’âge de 4 ans pour faire comme son père et ses frères et sœurs.

Au-delà du hockey : Elle aime la lecture. Elle a travaillé à temps partiel pour la fondation London Health Science. Elle a un diplôme en communications de l’université Cornell. Elle rêvait d’aller aux Jeux olympiques depuis qu’elle a vu les équipes féminine et masculine de hockey remporter la médaille d’or à Salt Lake City 2002 même si elles n’étaient pas les favorites.

PALMARÈS INTERNATIONAL

Jeux olympiques d’hiver : 2014 – OR; 2010 – OR

Championnat du monde de l’IIHF : 2017 – ARGENT; 2016 – ARGENT; 2015 – ARGENT; 2013 – ARGENT; 2012 – OR; 2011 – ARGENT; 2009 – ARGENT; 2008 – ARGENT