Biographie :

Hugo Barrette est originaire des îles de la Madeleine, petit archipel du Québec qui se trouve juste au nord de l’Île-du-Prince-Édouard. Il a été initié aux compétitions internationales aux Championnats du monde UCI de 2011, lorsqu’il n’était âgé que de 19 ans. Auparavant, après avoir quitté son île natale, il a passé deux ans comme coureur junior. En 2012, il a manqué de peu la qualification pour les Jeux olympiques de Londres, ce qui l’a motivé pour l’avenir. En 2013, il faisait partie de l’équipe de sprint qui a établi un record national en remportant l’argent aux Championnats panaméricains. En janvier 2014, Hugo a terminé 4e en keirin à la Coupe du monde UCI à Guadalajara, ce qui l’a propulsé au 7e rang du classement mondial UCI. Il a terminé la saison au 14e rang mondial, mais pendant quelque temps, il a été le premier Canadien des 20 dernières années à se classer dans le top 10. Après avoir frôlé le podium à l’épreuve de sprint par équipes aux Jeux du Commonwealth de 2014, Hugo a remporté l’argent en keirin aux Championnats panaméricains de septembre. Triple médaillé des Jeux panaméricains de 2015 où il a notamment gagné l’or du sprint et du sprint par équipes, Hugo a été victime d’un grave accident à l’entraînement, le 27 octobre, avant la Coupe du monde de Cali, en Colombie. Perdant le contrôle de son vélo, il a fait une sortie de piste et a été projeté en sectionnant une clôture de sécurité. Il s’est fracturé deux vertèbres lombaires et le nez, fendu la lèvre, disloqué le cou en plus de graves contusions sur presque toute la surface de son corps et d’une commotion cérébrale avec une brève perte de conscience. Trois semaines plus tard, les médecins lui donnaient la permission de revenir en selle, et 81 jours seulement après l’accident, en janvier 2016, il mettait la main sur sa première médaille en Coupe du monde, l’argent du keirin à Hong Kong.

À propos de l’athlète…

Famille : Ses parents se nomment Serge Barrette et Dominique Gauthier. Débuts : Lorsqu’il était jeune, il jouait au hockey, mais à partir de 16 ans, il s’est concentré sur le vélo de route. Il s’entraînait toujours sur un vélo pendant des heures durant l’été. Il a quitté son île natale à l’âge de 17 ans. Conseillé par son entraîneur, il est passé au cyclisme sur piste parce que cette discipline convenait mieux à son physique. Au-delà du cyclisme : On le surnomme Huge. Avant une compétition, il écoute de la musique.