Comment ça fonctionne :

La première compétition internationale de luge a eu lieu le 12 février 1883. Les participants, qui représentaient l’Australie, l’Angleterre, l’Allemagne, les Pays-Bas, la Suède et la Suisse se sont affrontés sur une piste de quatre kilomètres reliant Davos à Klosters. Un étudiant australien du nom de Goerg Robertson et un postier suisse, Peter Minsh ont remporté la victoire ex æquo en seulement 9 minutes et 15 secondes.

L’Équipe olympique canadienne 2014 – luge

Le premier organisme international régissant la luge a été fondé en 1913. Il sera responsable de l’organisation des compétitions de luge jusqu’en 1935, année où le sport a été intégré à l’organisme qui chapeaute le bobsleigh et le skeleton. En 1954, le Comité international olympique décida de remplacer le skeleton (présenté à St-Moritz en 1928 et en 1948) par la luge, ce qui mena à l’organisation du premier Championnat du monde en 1955 et à la création de la Fédération internationale de luge de course en 1957. La luge a fait ses débuts olympiques en 1964 à Innsbruck.

Les lugeurs commencent leur descente en s’asseyant sur un traîneau ouvert fait de fibre de verre. Au sommet de la piste, ils attrapent deux poignées et se balancent d’avant en arrière pour se donner un élan. Dès qu’ils ont passé l’aire de départ, ils utilisent leurs gants crantés afin de pagayer sur la glace pour une plus grande accélération avant de se coucher sur le dos, les jambes allongées et la tête vers l’arrière pour maintenir une position aérodynamique. Les lugeurs pilotent la luge en déplaçant le poids de leurs corps et en pressant les deux patins avec leurs pieds. Les lugeurs, qui négocient des virages relevés à des vitesses pouvant atteindre jusqu’à 130 km/h, peuvent expérimenter une traction équivalant à cinq fois la force de la gravité. Toutes les compétitions de luge sont chronométrées au millième de seconde près.

MÉDAILLÉS OLYMPIQUES CANADIENS

Le Canada n’a encore jamais gagné de médaille en luge.