Les patineurs de vitesse sur longue piste d’Équipe Canada ont empoché trois autres médailles, samedi, dans le cadre de la première Coupe du monde de la saison présentée à Heerenveen, aux Pays-Bas.

Laurent Dubreuil est devenu le premier médaillé d’or canadien du circuit 2017-18 en triomphant au 500 m masculin. Vincent de Haître a pour sa part récolté une médaille d’argent au 1500 m tout comme Ivanie Blondin qui s’est hissée sur la deuxième marche du podium au départ groupé féminin.

À LIRE : Les Canadiennes patinent vers le bronze en poursuite aux Pays-Bas

Au pays du patinage de vitesse, Dubreuil s’est imposé devant quatre patineurs néerlandais. Seulement six centièmes de secondes séparaient le vainqueur de la quatrième position.

Deuxième à s’élancer, le Québécois a signé un temps de 34,80 secondes. Il a ensuite attendu le résultat des huit patineurs suivants, dont le champion du monde en titre et médaillé d’argent olympique Jan Smeekens. Ce dernier a stoppé le chrono à 34,84, seulement un centième devant Ronald Mulder.

Le patineur sur longue piste d'Équipe Canada Laurent Dubreuil lors de sa course de l'épreuve 500 m à la Coupe du monde d'Heerenveen, aux Pays-Bas, le 11 novembre 2017. (AP Photo/Peter Dejong)

Le patineur sur longue piste d’Équipe Canada Laurent Dubreuil lors de sa course de l’épreuve 500 m à la Coupe du monde d’Heerenveen, aux Pays-Bas, le 11 novembre 2017. (AP Photo/Peter Dejong)

Dubreuil obtient donc une première victoire en carrière en Coupe du monde. Il avait préalablement raflé une médaille de bronze au 500 m des Championnats de monde simple distance en 2015, année lors de laquelle il avait d’ailleurs terminé deuxième au tableau cumulatif de la distance sur le circuit de coupe du monde. La médaille d’or s’ajoute donc aux deux d’argent et quatre de bronze qu’il a récolté au cours de sa carrière en coupe du monde sur 500 m.

N’ayant pas réussi à atteindre un podium d’épreuve individuelle l’an dernier, le patineur de 25 ans espère se tailler une place au sein de l’équipe olympique pour PyeongChang 2018.

De son côté, De Haître ne s’était jamais retrouvé sur le podium de l’épreuve 1500 m du circuit de coupe du monde. Sa médaille d’argent s’ajoute aux trois qu’il a décroché au 1000 m. Il est également vice-champion du monde de la discipline.

Sixième à prendre le départ samedi, De Haître a parcouru la distance en une minute 45,87 secondes. Son temps de référence a tenu bon jusqu’à ce que le Russe Denis Yuskov ne foule la glace. Yuskov s’est propulsé au sommet du classement avec un temps de 1:44,42. Le Néerlandais Thomas Krol, qui a terminé avec un retard de cinq centième derrière De Haître, s’est emparé du bronze.

Vincent De Haître d'Équipe Canada file à vive allure en route vers une médaille d'argent à l'épreuve 1500 m masculine de la Coupe du monde d' Heerenveen, aux Pays-Bas, le 11 novembre 2017.

Vincent De Haître d’Équipe Canada file à vive allure en route vers une médaille d’argent au 1500 m masculin de la Coupe du monde d’ Heerenveen, aux Pays-Bas, le 11 novembre 2017.

Après avoir mis la main sur le bronze vendredi en tant que membre du trio féminin d’Équipe Canada en poursuite, Blondin a pris part au départ groupé, sa spécialité.

Après avoir passé la première moitié de la course en milieu de peloton, Blondin est parvenu à se faufiler jusqu’en quatrième position avec quatre tours à faire. Elle a conservé son rang jusqu’au son de la cloche annonçant le dernier tour. C’est à ce moment qu’elle a décidé de passer en deuxième vitesse pour éventuellement prendre les commandes de la course à 400 m de la ligne d’arrivée. La Japonnaise Ayano Sato a cependant réussi a doublé Blondin à la toute fin en étirant sa jambe au dernier instant.

La patineuse d'Équipe Canada Ivanie Blondin (droite) et la Japonaise Ayano Sato se livrent une chaude lutte en fin de course du départ groupé féminin de la Coupe du monde d'Heerenveen, aux Pays-Bas, le 11 novembre 2017. (AP Photo/Peter Dejong)

La patineuse d’Équipe Canada Ivanie Blondin (droite) et la Japonaise Ayano Sato se livrent une chaude lutte en fin de course du départ groupé féminin de la Coupe du monde d’Heerenveen, aux Pays-Bas, le 11 novembre 2017. (AP Photo/Peter Dejong)

La Coupe du monde se conclura dimanche avec la présentation entre autres des courses sur 1000 m et des épreuves de relais. La prochaine manche du circuit aura lieu dans une semaine à Stavanger, en Norvège, où les athlètes poursuivront leur quête de points afin d’obtenir une qualification olympique.