Équipe Canada a raflé sa première médaille de la saison en patinage de vitesse sur longue piste, remportant le bronze en poursuite par équipe féminine à la Coupe du monde d’Heerenveen, aux Pays-Bas.

Ivanie Blondin, Isabelle Weidemann et Josie Morrison ont entamé la saison du bon pied en prenant les devants avec un temps de 3 minutes 00,65 seconde lors de la deuxième course de l’épreuve. Elles ont éventuellement été délogées du sommet du classement lors de la dernière vague alors que l’équipe japonaise s’est emparée de l’or en enregistrant un nouveau record mondial (2:55,77) tandis que les Néerlandaises ont conclu l’épreuve au deuxième rang (2:59,06).

Contrairement aux Jeux olympiques, où l’équipe perdante d’un face-à-face est automatiquement éliminée, le circuit de la coupe du monde tient compte uniquement du chrono de chaque équipe.

À LIRE : Les patineurs de vitesse comptent battre leur récolte de 2014 à PyeongChang 2018

Un peu plus tôt en journée, les Canadiens ont raté le podium de peu. Le trio formé de Denny Morrison, Jordan Belchos et Ted-Jan Bloemen ont terminé au pied du podium avec un chrono de 3:43,48. La Nouvelle-Zélande a pris le bronze avec un peu plus d’une seconde d’avance sur le Canada. La Corée du Sud a raflé l’or devant la Norvège.

La compétition se poursuivra au cours du week-end avec la présentation du 500 m, du 1500 m et du départ groupé, samedi, alors que le 1000 m, le 3000 m féminin et le 5000 m masculin se tiendront dimanche.

Les résultats obtenus lors des quatre premières manches du circuit sont cruciaux puisqu’ils détermineront le nombre de patineurs éligibles à prendre part aux Jeux olympiques de PyeongChang 2018.