Préparez-vous à être impressionné (si vous ne l’étiez pas déjà).

Le parcours mémorable de Denis Shapovalov au tournoi Masters 1000 de l’ATP World Tour a pris fin à Montréal samedi face à la huitième raquette mondiale Alexander Zverev, mais les performances du Canadien auront un effet tremplin sur sa jeune carrière.

Alors que Shapovalov, âgé de 18 ans, percera le top 100 mondial lorsque le nouveau classement de l’ATP sera publié lundi, il y a un tas d’autres faits saillants de son passage à Montréal qui le mettent à égalité avec certains des plus grands noms de l’histoire du tennis.

À LIRE : La résilience de Shapovalov | Son parcours historique à Montréal

Denis Shapovalov du Canada célèbre après avoir battu Rogerio Dutra Silva du Brésil lors du premier tour de la Coupe Rogers, le mardi 8 août 2017 à Montréal. LA PRESSE CANADIENNE / Paul Chiasson

Laissons les chiffres parler :

143 — Le classement mondial de Shapovalov avant le début du tournoi

130 — Le meilleur classement en carrière de Shapovalov avant le début du tournoi

67 — Le classement projeté de Shapovalov après le tournoi

38 — L’âge cumulatif de Shapovalov et de son adversaire des demi-finales Alexander Zverev, soit le plus jeune duel en demi-finales de l’ATP depuis Kei Nishikori contre Sam Querrey en 2008 à Del Rey Beach et le plus jeune affrontement des demi-finales d’un Masters 1000 depuis Rafa Nadal et Richard Gasquet en 2005 à Monte-Carlo.

18 — À 18 ans, 119 jours, Shapovalov est devenu le plus jeune demi-finaliste de l’histoire d’un tournoi Masters 1000

6 — Le nombre de matchs de l’ATP World Tour remportés par Shapovalov avant de battre le multiple champion du Grand Chelem, Rafa Nadal, qui lui en compte 853.

2004 — Shapovalov est devenu le plus jeune joueur à atteindre la ronde des 16 d’un Masters 1000 depuis que Rafa Nadal l’a fait 13 ans plus tôt à 17 ans

1974 — Shapovalov est devenu le plus jeune quart de finaliste d’un Masters canadien depuis Bjorn Borg, alors âgé de 18 ans, il y a 43 ans.

Denis Shapovalov du Canada célèbre lors d’un point pendant son match contre Rafael Nadal de l’Espagne à la Coupe Rogers Cup, le jeudi 10 août 2017 à Montréal. LA PRESSE CANADIENNE / Paul Chiasson

Ces chiffres racontent une histoire qui met Shapovalov dans la même catégorie que des légendes comme Nadal et Bjorg, ainsi que des joueurs étoiles actifs tels que Nishikori et Querrey lorsqu’ils étaient adolescents.

Avec un bond approximatif de 76 rangs au classement de l’ATP, Shapovalov deviendra le deuxième meilleur Canadien sur le circuit derrière le finaliste de Wimbledon en 2016, Milos Raonic, se retrouvant maintenant devant la possibilité de participer à des tournois plus importants en 2018.

L’Allemand Alexandre Zverev célèbre un point contre le Canadien Denis Shapovalov lors des demi-finales de la Coupe Rogers, le samedi 12 août 2017 à Montréal. LA PRESSE CANADIENNE / Paul Chiasson

Alors que Zverev a profité des erreurs qu’on reconnaît aux jeunes joueurs pour battre Shapovalov en des comptes de 6-4, 7-5 samedi, la progression des deux joueurs ne fait que confirmé que le futur des joueurs juniors en transition vers les rangs séniors – pensons aussi à Félix Auger-Aliassime et Bianca Andreescu – s’avère des plus prometteurs.

Il y a deux ans, Zverev, âgé de 18 ans, a terminé la saison 2015 au 83e rang mondial, faisant un bond de plus de 40 places par rapport à l’année précédente. En 2017, Shapovalov pourrait potentiellement faire mieux que Zverev. Un an plus tard, Zverev a mis fin à la saison 2016 au 24e échelon avant de devenir un joueur du top 10 cette année. Ah et il vient tout juste de battre le grand Roger Federer en finale du tournoi de Montréal.

Avec la résilience remarquable de Shapovalov, et son progrès à l’image des géants du sport, les partisans canadiens peuvent avoir l’espoir d’une deuxième vedette mondiale du tennis aux côtés de Raonic sur la scène internationale dans un avenir pas trop lointain.