Après avoir conquis le public montréalais et le reste du monde du tennis au cours des derniers jours, Denis Shapovalov s’est finalement incliné à Montréal contre la quatrième tête de série Alexander Zverev en deux manches de 4-6, 5-7.

Au cours de la semaine, Shapovalov est devenu le plus jeune joueur de l’histoire à s’être rendu en demi-finale d’un tournoi de la série Masters 1000. Mais l’Allemand Zverev posait un défi trop grand pour le Canadien, qui avait passé plus de neuf heures sur le court depuis son premier match mardi.

Pour la première fois depuis le début du tournoi, Denis Shapovalov affrontait un joueur dans son groupe d’âge. L’Allemand Zverev n’est âgé que de 20 ans, mais prend de plus en plus de place sur le circuit de l’ATP. (PC/Paul Chiasson)

Le Canadien avait pourtant bien commencé son match, en servant avec confiance contre le joueur classé au huitième rang mondial. Le problème était que l’Allemand était également solide au service. La seule balle de bris a été le jeu décisif de cette première manche, alors que Shapovalov a finalement flanché à la neuvième partie sur une double faute.

Mais comme on l’a vu précédemment, cela n’a pas arrêté le jeune Canadien. Et même lorsqu’il s’est fait briser lors du premier jeu de la deuxième manche, il a montré son caractère et a immédiatement brisé à son tour. Les joueurs se sont ensuite échangé plusieurs points serrés lors des jeux suivants, avant que Zverev ne prenne de nouveau le service du Canadien à la onzième partie. Shapovalov s’est battu comme un forcené pour amener la manche au bris d’égalité, mais après avoir échappé trois balles de bris, le match est allé à Zverev.

Denis Shapovalov a tout donné pour revenir dans le match contre Alexander Zverev, faisant soulever la foule à de nombreuses reprises. (PC/ Paul Chiasson)

C’est ainsi que prend fin le magnifique parcours du Canadien à Montréal. À 18 ans, il s’est défait de Rogerio Dutra Silva, Juan Martin Del Potro, Rafael Nadal et Adrian Mannarino en quatre jours, devenant ainsi la coqueluche des partisans sur le court central. Il percera le top 70 mondial avec ces victoires, lui qui se retrouvait au 143e rang mondial avant de se présenter au tournoi.