Rencontrez les grands gagnants du Camp des recrues RBC en : Dennis Cook, Kasandra Savoie, Andrew Wood, Sarah Orban et Avalon Wasteneys.

Pour la deuxième année consécutive, le Camp des recrues RBC a voyagé d’un océan à l’autre à la recherche des olympiens canadiens de demain. Plus de 2 000 jeunes athlètes ont été testés en 2017, mais seulement cinq athlètes ont été couronnés gagnants régionaux et ont remporté du coup un voyage d’acclimatation aux Jeux olympiques d’hiver 2018 de PyeongChang.

Dennis Cook – Gagnant de l’Ontario

La cinquième et dernière finale régionale du Camp des recrues RBC 2017 a eu lieu samedi dernier. Ce fut une journée de performances inspirantes au Pan Am Sport Centre de Toronto, où 102 athlètes qui se sont démarqués lors des qualifications régionales du Camp des recrues de l’Ontario ont concouru.

Dennis Cook est le vainqueur de la région de l'Ontario au Camp des recrues RBC, le 14 octobre 2017. (Photo: KevinLightPhoto)

Dennis Cook (25 ans), de Richmond Hill, a été le meilleur d’un lot de compétiteurs fort doués, et il a été couronné vainqueur de l’Ontario du Camp des recrues 2017 grâce à sa performance remarquable à tous points de vue. Dennis a réalisé le meilleur temps de la journée au sprint sur 40 m; il a aussi obtenu le deuxième rang aux deux tests de saut.

À la suite de sa victoire, Dennis s’est exprimé en ces mots : « Je suis emballé et j’ai sérieusement peine à y croire. Il y a beaucoup d’excellents athlètes ici et c’est un honneur de pouvoir tenir ce trophée. Lorsqu’on a annoncé mon numéro, j’ai baissé les yeux, puis j’ai regardé mon ami à gauche. Je devais vérifier que c’était bien le bon parce que je n’en croyais pas mes oreilles. »

Dennis a intégré le Camp des recrues RBC comme athlète de sport de sauvetage et il vise maintenant la piste de skeleton. Bobsleigh Canada Skeleton est l’une des nombreuses fédérations nationales de sport (FNS) qui l’ont remarqué lors de la finale de samedi dernier.

« Nous avons été témoins de plusieurs performances exceptionnelles aujourd’hui lors de la finale ontarienne du Camp des recrues, dont celle de Dennis, la meilleure de toutes. Issu de la qualification régionale de Milton tenue il y a de cela six semaines, Dennis en a impressionné plus d’un avec sa marque record de 109 cm au saut vertical et en montrant à quel point il court vite », affirme Kurt Innes, directeur du développement des talents de l’Institut canadien du sport – Pacifique et responsable technique du Camp des recrues RBC.

« Aujourd’hui, plusieurs FNS ont vu Dennis apparaître sur leur radar et il n’a déçu personne. Il s’est fixé comme but de représenter le Canada aux Jeux olympiques d’hiver en skeleton, et il s’est présenté au Camp des recrues RBC afin de combler quelques écarts. Il avait des objectifs de performances clairs pour cette finale, y compris des cibles bien précises à trois tests de vitesse et de force! Il est rare de voir des athlètes aussi concentrés sur leurs objectifs et qui démontrent un tel niveau de préparation et de responsabilité personnelles! »

Dennis se joint à Andrew Wood, Sarah Orban, Avalon Wasteneys et Kasandra Savoie au rang des vainqueurs régionaux du Camp des recrues RBC 2017. Ces gagnants voyageront aux Jeux olympiques d’hiver de PyeongChang 2018 pour vivre une incroyable expérience de familiarisation avec les Jeux olympiques.

Les entraîneurs de 11 FNS qui participent au Camp des recrues RBC se rencontreront pour cibler des athlètes comme Dennis qu’ils aimeraient voir participer à une seconde phase de tests. Plus tard cette année, plus d’une trentaine d’athlètes de ce groupe se joindront aux athlètes issus de la première édition du programme des futurs olympiens RBC, grâce auquel des fonds sont versés à leurs FNS afin d’élever leur niveau performance.

Kassandra Savoie – Gagnante du Québec

Kassandra Savoie est la plus jeune gagnante de l’histoire du Camp des recrues RBC. Originaire de Sherbrooke. Kassandra est particulièrement douée pour l’athlétisme. Elle est notamment la meilleure perchiste de catégorie midget au Canada, et elle joue également au hockey. Elle a impressionné les juges avec sa rapidité et sa puissance en terminant au sommet des épreuves du saut en longueur, du triple saut et du sprint de six secondes sur vélo. Elle s’est également faufilée dans le top 10 du sprint de 40 mètres et du test de poussée et traction Concept 2.

Kasandra Savoie lors de la finale régionale du Québec au Camp des recrues, à l’Institut national du sport du Québec (Montréal), le 8 juillet 2017. Photo : Kevin Light / RBC

« La performance de Kassandra a impressionné tous les entraîneurs présents aujourd’hui, affirme Kurt Innes, directeur du développement des talents à l’ICS-Pacifique et directeur technique pour le Camp des recrues RBC. Kassandra a été la meilleure dans trois des six tests physiques et la deuxième dans un autre. En tout et pour tout, Kassandra a dépassé les indicateurs de performances établis par quatre des organisations sportives. C’est un incroyable exploit pour quelqu’un de son âge et de son niveau de développement. Si elle continue de travailler fort et d’être appuyée par les membres de sa famille et de sa communauté sherbrookoise, elle pourrait vraisemblablement porter les couleurs du Canada en le représentant dans un sport. »

Kassandra est prédisposée à des sports de vitesse et de puissance comme l’athlétisme, le cyclisme et le rugby. Lors des délibérations, certains recruteurs de sports plus techniques, comme le water-polo et le judo, se sont aussi dits intéressés à la soumettre à davantage de tests en raison de son jeune âge.

Pour Kassandra, ce n’est que le début de l’aventure. Cette semaine, les entraîneurs de onze organisations nationales de sport se rencontreront pour passer en revue les résultats de tous les participants et communiquer avec ceux et celles qui seront sélectionnés pour des tests conçus expressément pour certains sports. Jusqu’à 50 athlètes, incluant Kassandra et les autres vainqueurs, recevront de l’aide et auront accès à l’entraînement et aux compétitions de haut niveau qui pourraient leur permettre d’atteindre leurs rêves olympiques.

Andrew Wood – Gagnant de la région de l’Atlantique

Andrew Wood, natif de Saint-Jean, a grandi en jouant au basketball et s’est ensuite tourné vers l’athlétisme à l’université. Son histoire ressemble à celle d’Andre De Grasse, qui a couru sa première épreuve en short de basketball. Andrew aimerait suivre les traces d’Andre grâce au Camp des recrues RBC. Il a été nommé meilleur athlète de la région de l’Atlantique lors de la finale régionale tenue au Centre des Jeux du Canada à Halifax.

Andrew Wood lors de la finale régionale de l’Atlantique du Camp des recrues à Halifax. Photo: Kevin Light

À 21 ans, Andrew a atteint plusieurs marques nationales et il a notamment été le meilleur homme au test de saut simple en longueur et du sprint sur 40 m. Il a suscité l’intérêt d’au moins trois différentes organisations nationales de sport avec sa vitesse et sa puissance incroyables, des qualités déterminantes dans des sports comme le bobsleigh, l’athlétisme et le rugby.

« L’athlétisme a occupé énormément de place dans ma vie ces dernières années. Je me sens bien en ce moment, j’en tremble un peu. Je ne croyais pas l’emporter, mais je suis fier de moi. Je me suis présenté aujourd’hui, simplement pour m’amuser et voir ce dont j’étais capable. »

Le parcours vers les Jeux olympiques est long, et celui d’Andrew ne fait que commencer. Au cours des prochaines semaines, les organisations nationales de sport intéressées communiqueront avec lui afin de le soumettre à des tests spécifiques aux sports dans lesquels il serait un bon candidat. Il se dit heureux de se voir offrir cette chance.

« Je crois que les athlètes des provinces de l’Atlantique sont parfois sous-estimés. Je suis heureux de représenter Saint-Jean et je suis prêt à changer la donne. »

Plus de 100 athlètes des provinces maritimes étaient invités à cette finale régionale. Andrew est le premier athlète de Terre-Neuve à remporter le Camp des recrues RBC et obtenir ainsi le soutien offert par le programme pour son développement sportif.

Sarah Orban – Gagnante de l’Alberta

Sarah Orban rejoint Avalon Wasteneys au rang des champions du Camp des recrues RBC.

Le Camp des recrues RBC se déplace d’un océan à l’autre à la recherche des olympiens canadiens de demain. Plus de 1300 jeunes athlètes ont été évalués jusqu’à présent en 2017, mais seulement cinq d’entre eux seront nommés grands gagnants et pourront participer à un voyage de reconnaissance aux Jeux olympiques d’hiver de 2018 à PyeongChang.

Sarah Orban, 21 ans, a toujours rêvé d’aller aux Jeux olympiques. Grâce au Camp des recrues RBC, l’athlète originaire de Calgary a maintenant des chances de voir ce rêve se réaliser. Sarah a été nommée athlète gagnante de l’Alberta le 6 mai lors de la finale régionale du Camp des recrues organisée par Winsport. Elle met ainsi la main sur le grand prix : un voyage à PyeongChang et une aide financière pour réaliser ses objectifs sportifs.

#rbctrainingground

A post shared by Sarah Orban (@saraheorban) on

« C’est incroyable de remporter le Camp des recrues RBC, c’est presque qu’irréel, dit la principale intéressée. Quand j’ai pris connaissance du programme pour la première fois, j’ai su que je devais tenter ma chance et faire ma marque. »

Les athlètes peuvent s’inscrire gratuitement à RBCTrainingGround.ca

Sarah a été choisie par un panel d’entraîneurs et de personnes responsables d’identifier des talents. Elle s’est démarquée grâce à l’ensemble de ses performances lors de la finale régionale d’Alberta. Elle en est présentement à sa quatrième année à l’Université de Lethbridge, où elle fait partie de l’équipe de soccer et d’athlétisme. Son expérience multisport s’est manifestée lors de toutes les évaluations et elle a terminé au premier rang de l’épreuve de sprint sur vélo. Elle a établi le deuxième meilleur score de la journée du 40 m sprint, du triple saut et du saut simple en longueur. Ses forts pointages à ces épreuves de vitesse et de puissance font d’elle une excellente candidate pour des disciplines telles que le cyclisme et le skeleton.

À LIRE : À la recherche des olympiens de demain avec le Camp des recrues RBC

« Je suis tout à fait encline à l’idée d’essayer de nouveaux sports, et j’ai déjà songé à essayer le skeleton, dit-elle. Discuter avec quelques-uns des olympiens présents aujourd’hui a été très inspirant. Ils m’ont vraiment fait sentir que j’étais capable d’atteindre un tel niveau. Avec beaucoup de cran et de détermination, on peut atteindre tous les objectifs possibles. Assister aux Jeux olympiques l’an prochain m’apportera énormément de motivation. »

La finale régionale de Calgary était le point culminant d’une série de camps organisés à Lethbridge, Okotoks, Edmonton et Grande Prairie. Bien que Sarah ait été couronnée athlète gagnante de l’Alberta, son périple est loin d’être terminé, tout comme celui des jeunes athlètes d’exception qui ont concouru à ses côtés. Des entraîneurs de haut niveau analyseront les données recueillies lors des tests et communiqueront avec les athlètes ayant atteint certains résultats clés afin de les soumettre à d’autres tests spécifiques à certains sports.

Avalon Wasteneys – Gagnante de la Colombie-Britannique

La finale régionale de la Colombie-Britannique du Camp des recrues RBC a eu lieu le 4 mars à l’Anneau olympique de Richmond, où les 100 meilleurs athlètes des qualifications régionales tenues à Burnaby, Prince George, Langley, Kamloops et Victoria ont concouru lors de tests clés d’aptitudes olympiques devant des entraîneurs nationaux et des recruteurs.

Avalon Wasteneys est une athlète de l’équipe féminine d’aviron de l’Université de Victoria. À 19 ans, elle a été la meilleure d’un panel de 100 des meilleurs athlètes de sa province, et elle est devenue l’athlète gagnante de la Colombie-Britannique lors du Camp des recrues RBC.

Originaire de Campbell River sur l’île de Vancouver, Avalon a mérité sa place pour la finale grâce à ses performances lors de la qualification de Victoria.

« Je suis venue à Victoria pour le plaisir. Une coéquipière m’en avait parlé la veille et je me suis dit que j’allais tenter ma chance, affirme-t-elle. Remporter le Camp des recrues RBC me donne évidemment énormément de confiance en moi. Je sais que je suis capable de repousser mes limites. En côtoyant tous ces olympiens aujourd’hui, je réalise que s’ils peuvent atteindre les Jeux, je peux aussi y arriver. »

Avalon a eu du succès sur la scène nationale pour la première fois en ski de fond en remportant des médailles nationales tout au long de sa carrière chez les juniors. À l’été 2015, elle a décidé de troquer ses skis pour l’aviron. Elle est maintenant membre de l’équipe d’aviron de l’Université de Victoria. Elle a remporté une médaille d’argent avec l’équipe féminine du huit de pointe lors des championnats universitaires d’aviron en novembre 2016.

Grâce à sa victoire, Avalon mérite une aide financière de RBC pouvant totaliser 10 000 $ pour les trois prochaines années; cette aide sera administrée par Rowing Canada Aviron. Elle aura aussi la chance de se rendre à PyeongChang pour assister aux Jeux olympiques d’hiver de 2018.