Équipe Canada a ouvert le Championnat mondial de hockey féminin de l’IIHF de 2017 avec un revers de 2-0 contre les Américaines vendredi soir.

En jouant sur la glace des favorites locales à Plymouth, dans le Michigan, Shannon Szabados a été nommée gardienne partante dans son premier grand tournoi international depuis qu’elle a défendu le but canadien jusqu’à l’or à Sochi 2014.

L’Américaine Jocelyne Lamoureux-Davidson (17) tente un but sur Shannon Szabados au Mondial de hockey féminin, le 31 mars 2017, à Plymouth. (AP Photo/Carlos Osorio)

Chose certaine, Le Canada avait absolument besoin d’elle pendant la période d’ouverture, car les joueuses avaient du mal à maîtriser l’attaque américaine et étaient tiraient de l’arrière 12-5 sur les tirs au but. Mais Szabados est restée solide, ce qui a permis à l’équipe de tenir le coup au premier acte. Le Canada a également résisté à un jeu de puissance américain après que Jennifer Wakefield ait été expulsée pendant deux minutes pour rudesse.

L’Américaine Brianna Decker (14) célàbre son but contre le Canada au Mondial de hockey féminin, le 31 mars 2017, à Plymouth. THE CANADIAN PRESS/Jason Kryk

Les Américains ont continué d’être implacables pendant la deuxième période en trouvant le fond du filet avec seulement deux minutes à jouer. Sur une passe de Megan Bozek, Brianna Decker a inscrit les Américaines au tableau au moment où Szabados tentait de se repositionner au centre de son but.

Le Canada a tout de même eu de belles occasions de marquer. La capitaine Marie-Philip Poulin a vu son tir frapper le poteau six minutes après le début de la deuxième période, tout comme Meghan Agosta à la suite d’un revers, avec sept minutes à faire au deuxième acte.

La victoire est allée aux Américaine quand, les États-Unis qui ont ajouté un autre but au tableau de bord lorsque le tir de Gigi Marvin a trompé Szabados à la cinquième minute de jeu.

Samedi, le Canada affrontera la Finlande (0-1) tandis que les États-Unis livreront bataille à la Russie (1-0) dans des rencontres du groupe A.

Plus tôt vendredi, la Russie a vaincu la Finlande 2-1.

twitter_frsocial-ads