Le Canada a comblé un déficit de deux buts tard en troisième période pour finalement vaincre les États-Unis 3-2 en prolongation et s’emparer du titre olympique en hockey féminin.

La remontée canadienne a été orchestré par Marie-Phillip Poulin, auteure du but égalisateur en plus de celui de la victoire.

« C’est incroyable, un moment inoubliable. C’est encore un autre rêve qui vient de se réaliser », a partagé Poulin quelques instants après avoir reçu sa médaille.

À lire : Décompte des 14 meilleurs espoirs québécois pour Sotchi 2014 : Marie-Philip Poulin

Poulin avait soutiré le titre olympique aux Américaines de façon similaire en 2010 à Vancouver ayant compté les deux seuls buts du Canada lors de la finale.

«Le hockey est une passion depuis que je suis toute jeune. À chaque fois que je vais sur la glace, j’essaie de m’amuser et encore une fois ce soir j’avais un sourire », a expliqué la double médaillée d’or.

Marie-Philip Poulin

Les Américaines semblaient pourtant avoir le match en main possédant une avance de 2-0 en début de troisième période. Meghan Duggan avait ouvert la marque en deuxième période déjouant Shanon Szabados en logeant la rondelle dans la partie supérieure. Alex Carpenter avait ajouté à l’avance des siens tôt en troisième.

Sochi Olympics Ice Hockey Women

Brianne Jenner a redonné espoir aux Canadiennes en réduisant l’écart à la 56e minute de jeu.

Szabados (27 arrêts) a été rappelée au banc au profit d’une attaquante supplémentaire. C’est à ce moment que le pays entier a retenu son souffle alors que la rondelle a tranquillement fait son chemin vers le filet exposé du Canada avant de finalement toucher le poteau gauche.

« Mon cœur s’est arrêté », a partagé Caroline Ouellette, capitaine de l’équipe canadienne.

Cette victoire marque le quatrième titre olympique consécutif en hockey féminin du Canada (2002-2006-2010-2014).